Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE CONTEMPORAINE  |  B.O FILM

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1995 Braveheart
1997 Titanic
2009 Avatar
 

- Membre : Bande Originale De Film

James HORNER - Titanic (1997)
Par MANIAC BLUES le 10 Janvier 2011          Consultée 1277 fois
AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Le Titanic, c'est un peu l'oeuvre de la maturité pour James Cameron qui jusqu’ici faisait figure de grand manitou de la science-fiction. Comme Spielberg avec la Liste de Shindler, Cameron signe avec Titanic sa première oeuvre « sérieuse » s'inscrivant dans un contexte historique précis, à savoir le naufrage du titanic en 1912 qui aurait du relier Southampton à New York. Succès interplanétaire, deuxième plus gros carton après Avatar, pluie d'Oscars, Titanic a affolé les statistiques au moment de sa sortie. Ce succès d'estime vise également directement James Horner, qui remporte sans surprise l'oscar de la meilleur musique de film. Après avoir été nommé à plusieurs reprises au cours des quinze dernières années, ce dernier se révèle alors vraiment aux yeux du grand public avec cette BO devenue légendaire.

Seize semaines à la première place du top 200 des albums du Billboard, trente millions de disques vendus dans le monde, James Horner a toutes les allures d'une superstar avec Titanic. Romantique, lyrique, parfois mouvementée, tantôt tragique, la musique de James Horner est très hollywoodienne et s'accorde ainsi parfaitement à la superproduction de Cameron. Plus qu'un film catastrophe, Titanic est surtout une histoire d'amour comme seul Hollywood sait en faire. Et cette bande originale s'engouffre largement dans cette brèche en témoigne le tube planétaire « My Heart Will Go On ». Succès sans précédent chanté par Céline Dion, ce morceau symbolise tout le romantisme et la force tragique du couple interprété par Leonardo DiCaprio et Kate Winslet, réuni par l'amour mais séparé par la mort. Cependant, il ne faut pas réduire la musique de Titanic à « My Heart Will Go On » qui n'est que la partie émergée de l'iceberg.

La musique de James Horner est aussi sophistiquée que la photographie du film : on a presque une impression d'irréel tant l'image est soignée à grands renforts d'effets spéciaux. La musique, privilégiant l'émotion avant toute chose, est représentative à la fois de la beauté esthétique du film mais également de l'intrigue où l'aventure et l'amour ont la part belle. La cornemuse de « Never an absolution » nous immerge délicatement dans ce récit tragique et poignant. Ce titre permet d'apprécier l'élégance et l'émotion du thème principal qui reviendra tout au long de la partition de James Horner comme un persistant leitmotiv.

Toute l'euphorie qui se crée autour de la magnificence du paquebot est en mise musique sur « Southampton », composition effervescente et éblouissante. Un choeur céleste soutenu par des synthetiseurs, des mélodies enchanteresses, variations de rythmes et envolées lyriques caractérisent ce thème qui fait écho à « Take Her To Sea Mr Murdoch » et « Leaving Port ». Horner compose ainsi une musique foncièrememnt contemporaine. Ce pari risqué s'avère finalement assez juste puisque l'histoire d'amour entre Rose et Jake confère à ce naufrage une dimension intemporelle et universelle. Cependant, on a le sentiment qu' Horner force un peu le trait : il utilise toujours la même recette si bien qu' on finit parfois par en avoir le mal de mer. Et c'est quelque chose qu'on ressent moins lorsque l'on voit le film : des airs irlandais, de la musique de chambre apportent beaucoup de variété et une richesse supplémentaire que l'on ne ressent pas à l 'écoute de cette B.O.. On a tendance alors à préferer les subtiles nuances de « Distant Memories » ou « Promise Kept » qui nous plongent brillamment dans l'eau glaciale de l'océan Atlantique.

Voix féminine ravissante, douceur des mélodies, sobriété de l'accompagnement, délicatesse du whistle irlandais, « Rose » symbolise toute la fibre romantique du film. Cependant, à partir de « Hard To Starboard » et « Unable To Stay, Unwilling To Leave », le ton se radicalise peu à peu. Les compositions sont alors tiraillées entre la douceur du thème principal et une surenchère progressive d'effets de dramatisation. Le romantisme échevelé fait alors place à l'action, à savoir le naufrage du bateau. La partition d' Horner devient plus classique : des percussions impriment un tempo infernal, les cordes deviennent nerveuses, les rythmes sont plus abrupts et les cuivres retentissent avec force. Caractérisé par des choeurs discrets et d' habiles variations sur le thème qui se mêlent à la puissance symphonique de l'orchestre, « The Sinking » est davantage réussi que « Death Of Titanic » qui donne la nausée. Moins inventifs et marquants que le reste de cette B.O., ces deux morceaux ont surtout un intérêt filmique.

Avec une certaine finesse, James Horner a trouvé la bonne alchimie entre musique pour film d'aventure, love story hollywoodienne et compositions pour film catastrophe. Il a tout de même privilégié avec raison une musique douce et contemporaine qui laisse peu de place à l'emphase typique de ce genre de film. Cette BO se finit ainsi sur « Hymn To The Sea » qui résume bien l'atmosphère générale de ce disque : un hymne à la mer et à l'amour qui nous séduit comme le chant des sirènes. Horner signe ici une oeuvre émouvante malgré certaines faiblesses. Loin de sombrer comme le célèbre paquebot, le compositeur s'en tire avec les honneurs et compose une des partitions les plus célèbres de ces quinze dernières années.




Marquez et partagez





 
   MANIAC BLUES

 
  N/A



Non disponible


1. Never An Absolution
2. Distant Memories
3. Southampton
4. Rose
5. Leaving Port
6. Take Her To Sea, Mr. Murdoch
7. Hard To Starboard
8. Unable To Stay, Unwilling To Leave
9. The Sinking
10. Death Of Titanic
11. A Promise Kept
12. A Life So Changed
13. An Ocean Of Memories
14. My Heart Will Go On (love Theme From Titanic)
15. Hymn To The Sea



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod