Recherche avancée       Liste groupes



      
GRUNGE  |  STUDIO

Commentaires (6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1989 Bleach
1991 Nevermind
1992 Incesticide
1993 In Utero
1994 Unplugged In New-york
1996 From The Muddy Banks Of ...
2009 Live At Reading
 

- Membre : Foo Fighters, Them Crooked Vultures, Tony Iommi , Queens Of The Stone Age, Teenage Time Killers

NIRVANA - In Utero (1993)
Par SEIJITSU le 4 Décembre 2017          Consultée 278 fois

NIRVANA n’était peut-être pas le précurseur, ni le meilleur groupe du grunge, il reste toutefois le premier à avoir remis en cause son succès mainstream. In utero est donc un disque dont l’objectif était de tout gâcher et de transformer Kurt Cobain en martyr. Un objectif atteint au-delà de ses espérances puisque l’album fut et reste incompris (même s’il s’est beaucoup vendu, Ô grand paradoxe). Un ratage mémorable pour certains, une preuve du tarissement de l’inspiration du perturbé leader pour d’autres ou le chef d’œuvre du trio selon quelques originaux. Comme souvent, la vérité se situe entre les deux.

In utero est, grosso modo, du même niveau que Nevermind. Ils n’ont juste pas les mêmes forces et faiblesses.
Première remarque : le son est enfin en accord avec l’esprit du groupe. Dieu merci, on perd le son lisse de Butch Vig pour gagner celui, crade et près de l’os, de Steve Albini.
Deuxième remarque : la musique n’est pas spécialement moins accessible qu’avant (le songwriting pop de Kurt reste toujours efficace). Seulement, elle est gâchée par des choix pénibles. Le chant de Cobain notamment. Quand ce dernier privilégie des hurlements forcés à la place de ses irrésistibles mélodies vocales écorchées (ce gros gâchis de « Scentless Apprentice »), on grimace de douleur. Et même si beaucoup aiment idéaliser cette œuvre en la traduisant comme l’expression de sa souffrance, ça reste juste épuisant à écouter.

Du coup, NIRVANA confirme avec son testament studio qu’il fut apte à composer de très bons albums mais incapable de sortir un disque définitif de son vivant. A l’image de Nevermind, In utero possède ses morceaux de remplissage (« Milk It », « Frances Farmer Will Have Her Revenge on Seattle ») et ses grandes chansons (les singles archi-connus, « Serve the Servants », le bourrin « Very Ape » et le poignant « All Apologies »).
Au final, il a fallu attendre la sortie d’un certain live de 1992 en 2009 pour obtenir ce qu’on attendait depuis si longtemps : le meilleur de cette bande, donc sans temps mort, avec un son parfait.

A lire aussi en DIVERS par SEIJITSU :


THESE NEW PURITANS
Hidden (2010)
La guerre est déclarée




SEEFEEL
Quique (1993)
Aphex twin rencontre my bloody valentine.


Marquez et partagez





 
   PINHEAD

 
   MONSIEUR N
   SEIJITSU

 
   (3 chroniques)



- Kurt Cobain (chant, guitare)
- Kirst Novoselic (basse)
- Dave Grohl (batterie)


1. Serve The Servants
2. Scentless Apprentice
3. Heart-shaped Box
4. Rape Me
5. Frances Farmer Will Have Her Revenge On Seattle
6. Dumb
7. Very Ape
8. Milk It
9. Pennyroyal Tea
10. Radio Friendly Unit Shifter
11. Tourette's
12. All Apologies



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod