Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : 5uu's, Nektar, Emerson, Lake & Palmer
- Membre : Rick Wakeman, The Moody Blues , Uk, Jon & Vangelis, Gtr, King Crimson, Squackett, Jon Anderson , Yoso, Asia, Chris Squire
 

 Site Officiel (522)
 Billboard : Owner Of A Lonely Heart (447)

YES - Yes (1969)
Par WALTERSMOKE le 21 Janvier 2019          Consultée 121 fois

Certes, le premier YES est à raison un album historique dans l'histoire du rock progressif, et pas seulement parce que c'est le premier album du groupe de Chris Squire – pour plus de détails, cf. la chronique d'Arp2600. Certes, c'est donc la première fois qu'on est confronté à la basse du même Chris, de même qu'on entend pour la première fois Jon Anderson, encore un peu bridé ici mais déjà si charismatique. Mais soyons honnête : le YES de 1969 est un départ on ne peut plus classique, dans le sens où c'est un album correct et prometteur, mais médiocre.

C'est un peu méchant de dire ça, quand même, notamment à l'écoute de certains morceaux. Oui, une chanson aussi solide que "Beyond and Before" en ouverture, ça en jette, avec un Peter Banks impérial à la guitare – même si l'intro fait penser à "Pictures Of Matchstick Men" des STATUS QUO. Et plus loin, un morceau aussi solide et dynamique que "Looking Around", qui n'aurait pas démérité le titre de premier classique de YES. Et puis, "Every Little Thing" est une excellente reprise des BEATLES (c'est pas une vanne), au refrain qui fait mouche.

Sans pour autant parler de remplissage, le reste de Yes (l'album) n'est pas aussi prenant. Pour résumer la chose, il mériterait un « peut mieux faire » à l'école, même si "Harold Lane" s'écoute sans déplaisir, avec ces musiciens offrant un jeu cohérent et relativement équilibré. "Survival", pour sa part, symbolise bien ce rock entre deux chaises, regardant vers le futur progressif de YES mais sans quitter la pop sixties, résultant en une chanson plutôt ennuyeuse.

Le premier YES, en somme, est un bon album de départ. On sent bien que non seulement le groupe a encore de la marge pour progresse, mais qu'en plus il en est capable et pas qu'un peu. Dommage cependant qu'il s'agisse du seul YES à vraiment mettre en valeur Peter Banks, qu'on oublie trop souvent.

Note réelle : 2,5/5

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par WALTERSMOKE :


GURU GURU
Känguru (1972)
BOING BOING




ELOY
The Tides Return Forever (1994)
Eloy is back ?


Marquez et partagez





 
   ARP2600

 
   WALTERSMOKE

 
   (2 chroniques)



- Jon Anderson (chant, percussion)
- Peter Banks (guitare, choeurs)
- Bill Bruford (batterie, vibraphone)
- Tony Kaye (orgue, piano)
- Chris Squire (basse, choeurs)


1. Beyond And Before
2. I See You
3. Yesterday And Today
4. Looking Around
5. Harold Land
6. Every Little Thing
7. Sweetness
8. Survival



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod