Recherche avancée       Liste groupes



      
GRUNGE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1991 1 Ten
1993 1 Vs..
1994 1 Vitalogy
1996 No Code
1998 Yield
2000 Binaural
2002 Riot Act
2006 Pearl Jam
2009 Backspacer
2013 Lightning Bolt
2000 Touring Band 2000 (Dvd)
 

1991 Ten
1993 Versus
1994 Vitalogy
  Live In Atlanta
1996 No Code
1998 Yield
2000 Binaural
2002 Riot Act
2006 Pearl Jam
2007 Live At The Gorge
2009 Backspacer
2013 Lightning Bolt
 

- Membre : Temple Of The Dog, Eddie Vedder , Mad Season, Mother Love Bone, Green River, Brad, Matt Cameron , Soundgarden
 

 Site Officiel (237)

PEARL JAM - Vitalogy (1994)
Par SEIJITSU le 10 Décembre 2017          Consultée 629 fois

Déconcertant, bordélique, punk, halluciné. Vitalogy est la réponse d’un groupe sur le point d’envoyer tout le monde se faire foutre ! PEARL JAM a beaucoup souffert des nombreuses critiques remettant en cause leur place dans la scène grunge. Ce troisième album est là pour démontrer qu’ils ne se laissent pas marcher sur les pieds tout en étant une nouvelle étape de leur démarche à prouver leur légitimité et leur (grand) talent dans le rock alternatif américain.

Ce disque est donc le plus radical de leur carrière. On y retrouve plusieurs de leurs facettes habituelles, comme ce rock puissant et carré (l’énorme « Not for You » dont les couplets inquiétants sont le calme avant la tempête, cette dernière étant ce refrain balancé avec la puissance d’un bombardier) ou un folk mélancolique si touchant (« Nothingman » et le magnifique « Better Man »). Sauf que cette fois-ci, il y a également du punk (« Spin the Black Circle » et son riff à la HÜSKER DÜ ou ce « Whipping » aussi fou qu’efficace) et des bizarreries impensables pour une formation mainstream (l’hilarant et très Tom WAITS « Bugs » ainsi que cette ultime piste au nom improbable que FAUST aurait adoré).

Oui, Vitalogy est une sortie perturbante puisque c’est le In utero de leurs auteurs. Un cri de révolte contre un monde consumériste aliénant (je ne vais pas vous recopier la page Wikipédia, mais le groupe en avait gros sur la patate à ce moment-là). Et si cette œuvre n’évite pas quelques faiblesses (« Immortality » s’avère une ballade décevante de la part d’une bande capable d’atteindre des sommets d’émotion, rien que « Tremor Christ » est autant bouleversante que « Black »), elle s’avère nécessaire. C’est même la plus attachante de leur discographie.
Ce n’est donc pas pour rien qu’elle conclut une trilogie absolument essentielle permettant de comprendre à quel point PEARL JAM fut une entité importante pour le rock des années 1990. N’en déplaise aux puristes qui considèrent que le grunge débute et s’arrête avec MUDHONEY. D’ailleurs, ces derniers doivent écouter Vitalogy. Pour déjà comprendre leur erreur mais surtout, découvrir un groupe se débattant avec rage et pertinence dans un combat pourtant perdu d’avance. Un cri du cœur qui, je l’espère, ne peut laisser indifférent.

A lire aussi en ROCK par SEIJITSU :


MY BLOODY VALENTINE
Isn't Anything (1988)
Première pièce maîtresse d’un géant du shoegaze

(+ 1 kro-express)



PRIMAL SCREAM
Xtrmntr (2000)
Enterrement de première classe.


Marquez et partagez





 
   ARP2600

 
   SEIJITSU

 
   (2 chroniques)



- Dave Abbruzzese (batterie)
- Jeff Ament (basse, contrebasse, choeurs)
- Stone Gossard (guitare, mellotron, choeurs)
- Jack Irons (batterie sur 14)
- Mike Mccready (guitare, choeurs)
- Eddie Vedder (chant, guitare, accordéon)


1. Last Exit
2. Spin The Black Circle
3. Not For You
4. Tremor Christ
5. Nothing Man
6. Whipping
7. Pry, To
8. Corduroy
9. Bugs
10. Satan's Bed
11. Better Man
12. Aye Davanita
13. Immortality
14. Hey Foxymophandlemama, That's Me



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod