Recherche avancée       Liste groupes



      
TRIP-HOP  |  E.P

Questions / Réponses (1 / 0)
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Portishead
- Style + Membre : Tricky

MASSIVE ATTACK - Ritual Spirit (2016)
Par JOVIAL le 10 Avril 2016          Consultée 1018 fois

Lorsqu'un groupe vient tout juste de signaler son grand retour, il sort un EP. Toujours ! C'est obligatoire. Il s'agit de « teaser » l'auditeur comme disent nos amis tuniques rouges, de l'appâter avec une belle crevette bien brillante pour mieux ramener le chaland par la suite. Qu'importe d'ailleurs si l'album promis n'en est qu'au stade de projet et ne sortira que deux ans plus tard ! L'idée est bien de dire « Salut, z'avez vu ? On bosse dur, ça arrive, oubliez pas d'acheter nos vieux disques, allez tchao les potos ! », ou un truc du genre. De très nombreuses formations agissent ainsi et nous proposent donc cette friandise qu'est l'EP du grand retour. Une petite oeuvre à tout prendre assez sympa, pas forcément très originale non plus, mais qui tient la route, qu'on se passe une ou deux fois et puis ... qu'on oublie. Et même si l'on annonce que TRICKY revient au bercail, après vingt-deux ans d'absence, bien ça ne fait rien d'autre qu'un petit frisson, ça passe et puis basta. Comment ? Oui, pardon ! On parle là du dernier MASSIVE ATTACK, Ritual Spirit !

Autant se montrer synthétique : ce quatre-titres ne marquera définitivement pas la carrière du groupe de Bristol. MASSIVE ATTACK fait du MASSIVE ATTACK, c'est tout ce qu'on lui demande d'ailleurs. Une musique urbaine, onirique et froide. Fait appréciable cependant, on s'éloigne assez nettement d'Heligoland, album moyen certes mais qui ne méritait guère un procès aussi sévère. Seul "Dead Editors" s'y rattache ici avec le MC Roots Manuva au chant, morceau très hip-hop somme toute très efficace, quoique assez conventionnel. Del Naja nous rappelle l'existence de (son) 100th Window avec l'insipide "Voodoo in My Blood" auquel participent les YOUNG FATHERS, nouveaux princes du rap/electro britannique. Malgré une tonalité plus tranchante, l'instru ne se démême que trop peu pour ne pas tourner en rond, ne donnant pas du tout envie d'y revenir. La piste éponyme montre au contraire un meilleur visage et nous renvoie à l'époque bênie de "Teardrop" sur Mezzanine, où la voix haut-perchée du chanteur Azekel rivalise avec celle d'Elizabeth Fraser, où se confondent les mêmes arpèges saisissants. La tant attendue "Take It There" conclut enfin Ritual Spirit avec un TRICKY égal à lui-même, au phrasé intact et identique depuis "Karmacoma". Tout est bien léché, mesuré, pesé. Et emballé peut-être un peu trop prestement. Un rapide détour par les dernières productions d'Adrian Thaws nous le confirmera aisément d'autre part.

La cacahuète trop salée, le petit saucisson de pays trop poivré, le ricard trop trempé, voilà ce qu'est Ritual Spirit. MASSIVE ATTACK a fait le boulot, le minimun syndical comme on dit, mais ce n'est pas assez pour nous mettre réellement en appétit. "Dead Editors" et "Ritual Spirit" pourront à la limite éveiller les sens du novice, mais dans l'ensemble nous tenons là un EP reservé aux fans et produit pour. Le come-back de TRICKY plaide en ce sens et n'est au surplus qu'un simple featuring. On ne peut ainsi que rester sceptique quant à la suite. Assurément, Robert Del Naja et Grant Marshall montrent qu'ils sont encore dans le coup et que rien n'entame la qualité de leur musique, toujours animée par de talentueux musiciens. Mais comme le concluait plus ou moins Seijitsu dans sa chronique d'Heligoland : cela fait longtemps que la couronne ne leur appartient plus !

Note réelle : 2,5/5, gentiment arrondie à 3/5 pour services rendus.
À conserver : "Ritual Spirit"

A lire aussi en TRIP-HOP par JOVIAL :


PORTISHEAD
Portishead (1997)
En noir et blanc, cigarette à la main.




ORANGE BLOSSOM
Orange Blossom (1997)
Fabuleux


Marquez et partagez





 
   JOVIAL

 
  N/A



- Robert Del Naja (arrangements, chant)
- Grant Marshall (arrangements, chant)
- Featuring :
- Euan Dickinson (production, claviers)
- Jeff Wootton (guitare)
- Roots Manuva (chant)
- Tricky (chant)
- Azekel (chant)
- Cold Specks (choeurs)
- Damon Reece (batterie)
- Angelo Bruschini (guitare)
- Laurie Ross (arrangemments)
- Kidkanevil (arrangements)
- Young Fathers (choeurs)
- Darren Morris (piano)
- Neil Davidge (piano)


1. Dead Editors
2. Ritual Spirit
3. Voodoo In My Blood
4. Take It There



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod