Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne indisponible  [?]

Steve Hackett
At The Edge Of Light
Page  1 |

le 09 Février 2019 par JERRY

@ LEO

Message reçu : Steve HACKETT a effectivement passé 6 ans 1/2 au sein de GENESIS, ayant quitté le groupe après "Wind and Wuthering" (sorti en Décembre 1976). Sa carrière solo a débuté en 1975, avec "Voyage of the Acolyte" (sorti en Octobre 1975), enregistré deux semaines après le dernier concert de la tournée "The Lamb Lies Down on Broadway", au terme de laquelle Peter GABRIEL quitta définitivement GENESIS.
"And Then There Were Three"...

le 09 Février 2019 par LEO

@ JERRY

Juste une petite précision. STEVE HACKETT est resté chez GENESIS bien plus longtemps que ce que tu as écris (71-75).
En réalité, son séjour chez GENESIS a duré de Janvier 1971 jusqu'à Juillet 1977, soit 6 ans et demi.

le 09 Février 2019 par MAGNU


La chronique m'a bien fait rire, la note moins ou encore plus ;)

Pour l'avoir écouté déjà une un bonne dizaine de fois, je peux affirmer que cet album me plait vraiment beaucoup et m'a fait ressortir Night Siren et Wolflight, par la même occasion. Belle trilogie !

Je n'ai pas l'envie et le courage d'argumenter (sinon, j'écrirais des chroniques) et je n'en ai ni le temps ni le talent. Je préfère les lire, en écoutant le CD de préférence. J'aime cet album, et cela suffit à mon bonheur, et peu importe que certains ne partage pas mon avis.

Mais quel bel album quand même...;)

le 08 Février 2019 par JERRY


Je ne sais pas si j'ai bien lu entre les lignes, mais les dialogues teintés d'ironie (entre les ex-membres de GENESIS) ne dressent pas un tableau très élogieux du dernier album en date de Steve HACKETT. "The Night Siren" avait déjà eu droit à un enterrement de première classe il y a 2 ans, et "At The Edge Of Light" n'est pas loin de subir le même sort.
Faut-il rappeler ici que l'ami Steve n'est demeuré que 4 maigres années (1971 1975) au sein de GENESIS, et que son parcours "solo" est digne d'éloges ("Voyage of the Acolyte", "Spectral Mornings", "Defector" et "Guitar Noir" constituent des sommets incontestés de sa discographie) et qu'il a su toujours porter haut la flamme du Rock Progressif, même pendant la quinzaine d'années (1995 2010) où il n'a pas connu les "affres" (?) du succès et de la célébrité...
Ses tournées "GENESIS Revisited" rencontrant un certain succès, il est revenu "progressivement" (!) sur le devant de la scène et connait, depuis "Wolflight", un regain d'intérêt et d'estime que peu lui contestent... et qu'il parvient, lui, à se remettre en question. Je n'en dirai pas autant de Mike RUTHERFORD et de ses "Mechanics" qui nous resservent album après album la même rengaine (limite "variétôche"), de Peter GABRIEL qui n'a rien pondu d'enthousiasmant depuis une éternité et se contente de gérer son fonds de catalogue (commerce ?) à grands coups de "Scratch My Back" et autres "New Blood" (générateurs d'ennui poli, il faut bien le reconnaître). Quant au sieur COLLINS, je ne m'étendrai pas sur le sujet...
Mais revenons au sujet qui nous intéresse, en l'occurence à ce "At The Edge Of Light". Force est de constater que l'ami Steve poursuit dans le sillon entamé avec "The Night Siren", poursuivant dans son approche "universaliste" des musiques du monde (il y a même un didgeridoo sur "Under the Eye of the Sun"), ses chorus de guitare ravissant toujours bien des tympans, bien aidé aussi par un Roger KING inspiré dont les arrangements orchestraux embellissent "Beasts in Our Time", "These Golden Wings" et "Conflict" (qui sonne un peu, ok, comme de la "musique de film"... et alors ?), couvrant ainsi une large gamme de styles en les "réinventant" à l'aune d'un Rock Progressif encore bien vivant (cf. Steven WILSON, Neal MORSE Band et autres MARILLION, et j'en passe...).
Steve va fêter ses 69 printemps, ce 12 Février 2019, et demeure toujours une force majeure de ce courant musical qui parvient avec bonheur à se remettre en question au fil du temps...n'en déplaise à certains. So long, folks !!!














1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod