Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne indisponible  [?]

Yes
Open Your Eyes
Page  1 |

le 24 Février 2019 par SGT JAKKU


Il est vrai qu'avec "Open Your Eyes", un autre opus un peu bâtard, on oscille entre l'anecdotique, le moyen et le "pas mal" mais jamais on n'entend un vrai bon morceau. Et en même temps, il n'y a pas de titres foncièrement mauvais. Si on met de côté que le groupe s'appelle Yes, on obtient un album qui se défend. De la part de Yes, c'est bien sûr décevant. Mais, sans vouloir jouer l'avocat du groupe, a-t-on vraiment affaire à un album de Yes à 100% (voire Talk) ? Certes, la plupart des membres sont présents mais l'album n'est pas non plus le fruit d'un gros travail collectif. Ça ressemble vaguement à Yes (je parle de la musique seule) et c'est estampillé "Yes" mais pour moi, ça s'arrête là.
Petites mentions spéciales pour "The Solution" pour ses quelques thèmes prog très sympas, "New State...", le morceau titre.
Note réelle : 2,5.

le 21 Février 2019 par LEO


Courant '97, Rick Wakeman quitte YES pour la quatrième fois !!! (et ce ne sera pas la dernière !).
En effet, le claviériste est en désaccord sur le fait de sortir Keys To Ascension 2 sous la forme d'un double album mi-live/mi-studio (comme pour le précédent volume), celui-ci souhaitant séparer les morceaux en concert des nouveaux titres en studio, et sur des albums bien distincts, allant ici à l'encontre des souhaits de la maison de disques (et sans doute de ses collègues). Par ailleurs, il est indisponible concernant de futurs concerts prévus à l'été '97, ayant au même moment divers engagements en solo. Celui-ci choisit donc tout naturellement la porte de sortie.

Privé de claviériste, YES (dans l'obligation d'annuler ces quelques dates) se met en stand-by pour quelque temps et ses musiciens retournent à leurs occupations personnelles, tout particulièrement Chris Squire qui profite de ce break temporaire pour mener à bien ses travaux en commun avec Billy Sherwood avec lequel il compose depuis 1990. "The More We Live - Let Go" l'une de leur première collaboration a été intégrée à l'album Union de YES en 1991 et deux autres compos "The Evolution Song" et "Say Goodbye" atterrissent en 1995 sur l'album Euphoria du groupe World Trade (dans lequel officie Sherwood depuis 1989).
Tous deux accumulent assez de matériel en vue de faire paraître un album sous l'appellation de The Chris Squire Experiment dans un premier temps ou de Conspiracy comme il fut envisagé par la suite, mais cela ne se passe pas comme prévu car par le truchement du management, le plus gros de ce travail en duo devient le nouvel album de YES !
Cela rappelle la situation de 90125 (qui ne devait pas être un album de YES à la base) et l'autre cas de figure Union qui sous la pression du label Arista était un assemblage de titres d'A.B.W.H. et du YES 'officiel'.

Dans ce cas, rien de surprenant à ce que la couleur musicale d'Open Your Eyes soit plus proche d'un album de World Trade ou de Conspiracy que d'un album de YES, l'apport créatif de Jon Anderson et de Steve Howe étant limité à l'origine (malgré les crédits des morceaux qui laissent penser le contraire puisque tous cosignés par les cinq membres du groupe). Sherwood n'est pas un p'tit nouveau dans la sphère YES puisqu'il était déjà présent en tant que musicien additionnel sur Union, qu'il prit part à la tournée Talk (toujours en qualité de musicien additionnel) et qu'il participe au mixage des deux titres en studio sur le premier volume des Keys To Ascension ainsi qu'à la production des cinq autres titres en studio sur le volume 2. Il est donc intronisé officiellement comme nouveau membre de YES à la fin des sessions d'Open Your Eyes. Cependant, si celui-ci est responsable de la majorité des parties de claviers sur l'album, Igor Khoroshev (une connaissance d'Anderson) intervient sur trois compos ainsi que Steve Porcaro (de Toto) sur le morceau-titre.

Contrairement à ARP2600 et WALTERSMOKE, je n'éprouve pas de réelle aversion envers cet album comme ce fut le cas pour ma part avec Big Generator et Talk.
Certes, cette cuvée 97 est très loin d'être sans reproche mais de mon point de vue ce disque n'est pas pire que les deux précités ou même en le comparant avec Union ou les morceaux en studio des deux volumes de Keys To Ascension.
Selon moi, se détachent trois morceaux en particulier : "New Sate Of Mind", "Open Your Eyes" et "Fortune Seller".
Ensuite, je serai un peu plus réservé en ce qui concerne "Universal Garden", "Love Shine" et "The Solution". Malgré tout, ces trois-là restent assez correctes dans l'ensemble.
Après, effectivement, je ne suis pas fan de "Man In The Moon" quoique celui-ci passe encore de justesse mais par contre je n'aime pas du tout "No Way We Can Lose","Wonderlove", "From The Balcony" et "Somehow.....Someday" et le délire de quinze minutes caché à la fin de l'album n'a strictement aucun intérêt.

Il est certain que Open Your Eyes ne restera pas dans les annales de YES mais pas de quoi le fustiger pour autant.
Personnellement, je lui mettrai un 2,5 arrondi à 3.













1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod