Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
4 commentaires notés  
[?]



Frankie Goes To Hollywood
Welcome To The Pleasure Dome
Page  1 | 2 | 3 |

le 22 Juin 2019 par JIPE CHERBOURG

@Nono, d'accord avec toi sur Farian où l'arnaque se situe surtout sur la voix masculine puisque c'est lui qui chante dans Boney M, sa voix, trop grave, avait fait qu'il avait été recalé des maisons de disques dans lesquelles il avait montré ses démos. Cependant, il y a une chose qu'on peut lui reconnaître, à savoir le recyclage en version disco de grands tubes du rock et de la pop que ce soit avec Boney M ou avec Far Corporation qui, pour le coup, voit les Toto jouer au sein de cette entreprise, notamment sur Stairway To Heaven... je considère ces recyclables vachement bien foutus et même Led Zeppelin avait approuvé la reprise qui avait été faite de son morceau.
Après, tout n'est qu'une question de goût.

le 21 Juin 2019 par NONO

@JIPE CHERBOURG : aucun souci. Le problème (et le danger ?) des écrits est que, même si on pense cerner l'esprit de l'auteur, cela prête toujours à interprétation car, de fait, on n'entend pas "le ton" et on ne voit pas l'expression !
Oui effectivement, Milli Vanilli (...que de souvenirs !)... les pauvres... par contre leur manager Frank Farian est une enflure purc-porc, qui n'en était d'ailleurs pas à son premier "coup d'essai", il avait procédé de la même façon avec Boney M (avec moins de scandale toutefois).
A l'époque de Milli Vanilli (1988 - 1990) j'avais 12 ans, j'adorais leur musique à base de rap mais très mélodieuse néanmoins. Ce n'est que plus tard que je me suis rendu compte que leurs titres étaient à 100% constitués de samplings d'autres oeuvres. Donc Milli Vanilli c'est une double arnaque : les "chanteurs" ne chantent pas, et leur "musique" n'est qu'une benne de récupération de samplings d'autres oeuvres. Beurk !!

le 21 Juin 2019 par BAKER

Une chose est certaine : FGTH n'apparait nulle part dans la biographie officielle de Steve Lukather. Et pourtant c'est une liste TRES exhaustive où Luke a recensé toutes ses apparitions, y compris certaines pour lesquelles il était censé garder le secret :)

le 20 Juin 2019 par JIPE CHERBOURG

Bonjour à tous.
Bon, comme je me fais allumer (de manière fort sympathique, je le reconnais) je vais vous expliquer mon intervention.
Il faut savoir que les mecs en Toto sont présents sur plus de 5000 disques produits depuis leurs débuts et n’étaient pas forcément crédités sur les disques sur lesquels ils jouaient quels que soient les styles qui étaient fort divers. Cette info, je l’avais chopée dans les années 80 et elle m’était restée en mémoire. Aussi, aujourd’hui, il m’est impossible de citer la source dans la mesure où je ne m’en souviens plus. Donc, il est possible qu’elle soit sujette à caution et si vous me dites que je me suis trompé dans ce cas, ok, autant pour moi.
Ensuite, pour Propaganda, l’un des deux « mâle » (je crois le guitariste) avait fait des études poussées dans le domaine de la musique classique. Il était l’auteur des arrangements et était un « vrai » musicien. Pour ses acolytes, je n’ai pas plus de souvenirs.
Enfin, quand je parle « d’escroquerie », elle n’est pas à la hauteur des Milli Vanilli. Et la musique avait une autre valeur aussi. Et pour préciser, j’adore cet album que j’écoute Toujours avec grand plaisir.
En tout cas, très heureux de susciter des réactions. Ça permet de mieux connaître les groupes que l’on aime et, peut être, amener d’autres mélomanes à découvrir ces albums mythiques objets de nos débats.

le 20 Juin 2019 par NONO

Houlà je suis bavard en ce moment !
Pour compléter mon post d'avant : c'est marrant comme dans les années 80, on aimait dire : "voici de VRAIS musiciens, jouant de VRAIS instruments, tapant sur une VRAIE batterie, avec de VRAIES baguettes de VRAI bois faites avec un VRAI arbre, etc."... ce qui dissimulait maladroitement le rôle absolu de l'industrie musicale et du business sur la création pure. Alors qu'aujourd'hui, l'industrie du disque (quelle expression atroce) n'a plus d'argent, on a donc souvent tendance à voir des artistes complets, "unplugged", sans la grosse production, genre "voici mon producteur-banquier qui rajoute une couche de "synthé basse Yamaha DX7 pluggé sur un réseau "RTYYYU-78001-SDQQZTRDDS78" pour augmenter le capital romantisme chez l'auditeur moyen"...













1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod