Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
5 commentaires notés  
[?]



Tri Yann
Portraits
Page  1 | 2 |

le 20 Mai 2018 par FRED


Je l'ai ai vus 3 fois en concert (années 85-95).
C'est un bon groupe de scène, très pro'.
Je me suis initié à la musique "celtique" par leur intermédiaire et tout d'abord par l'album "An heol a zo glas". Ce fut pour moi une porte d'entrée dans les musiques traditionnelles, Hardos que j'étais. Un bon pont entre les deux univers, comme le démontre ici le très Heavy "Anne de Bretagne".
Ce fut donc pour moi une étape importante, même si j'apprécie un peu moins aujourd'hui, plus versé que je suis dans le Classique ou, à l'occasion, dans la tradition (néanmoins innovante) incarnée par YF Kemener.
En tout cas, ils furent pour moi, ces 3 Jeans, le déclic qui me permit "La découverte", moi qui baignais depuis tout petit dans une ambiance très bretonne traditionnelle... sans vraiment le réaliser ! Ils m'ont poussé à m'intéresser à ce qui se passait autour de moi et surtout à en comprendre la valeur, et donc indirectement à prendre confiance en moi...
Et cela n'a pas de prix.

le 20 Mai 2018 par JOJO


A la fin de mon Service National dans la Marine l'atelier où je travaillais m'avait offert cet album , alors forcément il y a un peu d'affect quand je l'écoute .
Enregistré dans l' Abbaye de Fontevraud , le son est vraiment top , les bonnes compositions sont au rendez-vous .
Ceci dit , depuis Tri Yann n'a pas ressorti un disque qui soit aussi bon .

le 03 Février 2011 par TANGI PRIGENT


Seznec est innocent ? Oui. Mais surtout du fait que sa culpabilité n'a pas été formellement établie. Pléonasme ? Sans doute, mais cette affaire est bien plus complexe que le raccourci express que veut nous faire TRI YANN. Non, Seznec n'est pas la martyr de la cause bretonne que l'on veut nous faire croire. Cette affaire est avant tout une sordide affaire de droit commun.
La musique de TRI YANN est sympatoche, mais ce groupe, c'est avant tout une espèce de vulgarisation cul-cul de la culture bretonne, un peu ce qu'est le pinard de supermarché à un grand cru ou la COMPAGNIE CREOLE à la culture des Antilles. Des nantais très surestimés qui ont néanmoins sortis un ou deux bons albums folk-rock à le fin des années 70, il ne faut pas leur enlever cela.
Pour ma part, TRI YANN est surtout un vulgarisateur pour adolescents et parisiens, voire bretons paresseux. Le problème c'est que la superficialité de sa musique convient parfaitement à la masse, pour qui la Bretagne, c'est "la jument de Michao et c'est bon comme ça". Bref, TRI YANN a son utilité, limitée, mais réelle. C'est déjà ça. Ce disque comporte quelques bons morceaux, ou plutôt quelques bons passages, car les compositions sont quand même bien lourdingues et sans grand intérêt. Le seul morceau remarquable est l'instrumental "Anne de Bretagne". Il faut dire que JOSSIC y ferme sa bouche, ce qui n'est pas plus mal, son timbre de voix étant particulièrement désagréable, autant que son jeu de scène ridicule sur lequel plane l'ombre de cette chère Bécassine. Bref, vous l'aurez compris, les nantais de TRI YANN et moi, ça fait deux.

le 16 Novembre 2008 par YEC'HED MAT


De bons moments dans cet album, même si je le considère en dessous de classiques tels "An heol a zo glaz". L'instrumental "Anne de Bretagne" est en particulier très bon: il ne déplaira pas au fans de heavy Metal, et il est porteur d'une tension assez "progressive" qui illustre magnifiquement la vie tumultueuse de cette femme, confrontée à la fin de l'indépendance de son Duché (où plutôt de celui de son père, le Duc François II) suite à la bataille de Saint Aubin du Cormier (35) en 1488, qui aboutira à l'annexion définitive de la Bretagne au Royaume de France en 1532. C'est un des meilleurs morceaux de Tri Yann.
La suite dédiée à G. Seznec est attachante, en particulier la lettre lue par son petit-fils Denis en personne, si je ne m'abuse.
Du bon travail en somme, mais le charme si particulier de la période 1976-1981 me semble définitivement révolu. Autre petit reproche: la langue bretonne semble avoir été mise au placard.

le 18 Août 2006 par CHIPSTOUILLE

Salut Morbid,

Je pense que si je devais conseiller trois albums à quelqu'un qui ne connaît pas le groupe, je lui passerai en priorité Urba qui est de loin mon favori, Portraits qui est à mon sens le meilleur album "classique" du groupe, et le vaisseau de pierre car une ambiance très particulière émane de lui, même s'il est loin d'être parfait...

Maintenant, TRI YANN souffre énormément d'un problème d'accessibilité, puisque pas mal de leurs albums ne sont plus disponibles. Si tu n'as donc pas accès à toute leur discographie, dans ceux que l'on trouve plus facilement je te conseillerai donc Portraits, La découverte ou l'ignorance (leur grand classique) et au choix entre Café du bon coin ou An Naoned, je te renvoie aux chroniques associées pour que tu aies une meilleure idée, les deux ayant vieillit mais pour différentes raisons...

Après il y a des tas (trop même) de compilations très bien faites, le "Master Serie", la première, ayant l'avantage d'être sorti en 1986, avant qu'ils ne réenregistrent certains de leurs morceaux cultes, et également avant Belle et rebelle...

(Ah, et de rien Udu, ça aura mit le temps, mais elle enfin écrite et publiée, cette fameuse chronique ;) )













1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod