Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
4 commentaires notés  
[?]



Herbie Hancock
Inventions & Dimensions
Page  1 |

le 28 Juillet 2020 par LE MERLE MOQUEUR


Considérant Hancok et Wayne Shorter comme deux incontournables talentueux innovateurs et aujourd'hui comme deux jazzmen prèts à offrir le flambeau aux plus jeunes qu'ils ont sans égocentrisme parrainés, il est clair que je resterais en ce qui concerne leurs discographies toujours sur des quatre étoiles... au minimum.

J'apprécie hautement ce disque où Hancok commence le processus de la "déroutation", mais n'oublions pas que Herbie nous fait un clin d'oeil.

Ses heures d'inspiration en font un caméléon...

le 27 Juillet 2020 par FRANçOIS


Et oui cher Jasper, et d'une très grande richesse stylistique, il y a de quoi faire entre les tenants du bop pur, ceux œuvrant dans une veine soul-jazz funky ou encore les aventuriers d'un jazz plus abstrait à la lisière du free. Cet admirable musicien qu'est Herbie Hancock (l'une des dernières légendes encore de ce monde) et qui nous occupe ici s'avérant d'ailleurs à l'aise dans les trois domaines (en leader ou sideman).
Cet audacieux "Inventions & Dimensions" est un peu trop "aride" à mes oreilles, ça manque de souffleur(s).
Il est à noter que tout au long de sa décennie Blue Note, le pianiste a constamment innové, modifiant pour chaque disque le nombre de musiciens, les instruments utilisés, tout en délivrant des standards. Vivement la suite de la disco !

le 15 Juin 2018 par JASPER LEE POP


Ce qui se passe chez Blue Note en 1964 est absolument passionnant. "Out To Lunch!" d'Eric DOLPHY, "Point Of Departure" d'Andrew HILL, "Night Dreamer" et "Juju" pour Wayne SHORTER qui prend là réellement son envol en solo. HANCOCK donc qui s'échauffe avant son chef-d'œuvre. Et tout ça avec des pochettes superbes signées Reid MILES. Quelle créativité! Quelle liberté!

le 14 Juin 2018 par VIV


Merci Teemo pour toutes ces chroniques de Herbie Hancock. J'ai hâte de lire la suite.

Point de thèmes à siffler sur cet album.
Les harmonies sont parfois déroutantes et la rythmique aussi, et avouons que ça dissonne pas mal, comparé aux autres albums d'Herbie.
On se laisse emporter sur des improvisations assez complexes, mais en gardant des points de repères grâce à quelques ostinatos comme sur le superbe "succotash" et grâce à la rythmique qui fait bien son job. Le combo percu + batterie fonctionne à merveille et apporte de jolies ambiances.
Points culminants pour ma part : "soccotash" et "mimosa".













1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod