Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne indisponible  [?]

Jeremy Soule
The Elder Scrolls Iv: Oblivion
Page  1 |

le 14 Février 2018 par MORMEGIL


"Chef d'oeuvre", "référénce", ouais c'est vite dit tout ça quand même. Bon déjà, le jeu : un excellent similateur de randonnée pour un très mauvais RPG (aucun Role play, système de combat catastrophique, quête principale fade). Il y 'a eu tellement mieux avant et après ce jeu. Il parvient à capter à l'intention car graphiquement c'est vraiment du très haut niveau, très détaillé, oui c'est une vraie invitation au voyage pedestre. Mais ça ne suffit pas à en faire un bon RPG. Cela dit, effectivement, la musique est une de ses forces, qui contribue à l'immersion dans cet univers, c'est très vrai.

Après faut pas exagérer, détachée de son support d'origine (le jeu, donc), cette BO n'est que de très peu d'intérêt. On reste dans la BO Orchestrale très conventionnelle, avec des morceaux beaucoup trop courts pour permettre une immersion musicale totale (ce qui est logique car cette courte durée est adaptée au jeu, mais pas pour une oeuvre qui se suffirait à elle-même sur CD). Et les pistes s'enchainent sans grande cohérence (allez, 2 minutes de musique vaguement épiques, puis 2 min d'ambiant bucolesque parcequ'on vient de sortir du 50ème donjon elfique généré aléatoirement).
Faut dire ce qui est, quitte à en froisser : ce type de BO, c'est de la symphonie du pauvre. Quand tu as d'un côté les oeuvres de Beethoven, Holst ou Stravinski, et là en face ce Oblivion par Jeremy Soule, désolé mais je rigole. Alors oui, on peut l'écouter une fois histoire de mieux comprendre le travail intéressant fourni par le compositeur pour agrémenter le jeu vidéo, mais de là à l'écouter régulièrement comme un véritable album à part entière, euh non, quoi.


le 13 Février 2018 par BORAHKRETH


Aucune remarque sur "Peace of Akatosh" ? Je mets un pouce rouge, cette chronique est nulle.

Blague à part, une fois encore, SOULE montre que c'est une bête à enfanter des chefs d'œuvres. Impossible de mettre une note vraiment, pour ma part. Morrowind a été mon premier TES, et je préfère le gameplay de Skyrim à celui d'Oblivion (et effectivement, Cyrodil est plus fade, en comparaison), mais je n'ai retenu aucun morceau de Skyrim en particulier (même si l'ambiance sonore est très réussie, rien à redire là-dessus).

Mais je me souviens d'avoir acheté Oblivion le jour de sa sortie en collector, de m'être rendu compte que mon PC ne le faisait pas tourner et d'avoir attendu plus de 6 mois avant de pouvoir y jouer... Dieu sait que je l'ai attendu, et qu'il m'a accompagné (lui et ses musiques) un certain temps. Et Peace of Akatosh bordel : C'est le seul morceau que j'ai retenu de cette OST, mais il s'agit d'un de mes morceaux préférés dans ce style, et même tous styles confondus.

Et d'ailleurs, tout ça m'a donné envie de le relancer... damn you Derwijes !

Allez, 5/5, mais je note à la fois le jeu et l'OST, mes souvenirs de l'OST sont trop distants pour que je sois objectif !

PS: et j'ai appris en lisant tout ça qu'il avait fait l'OST de KOTOR et participé à celle de KOTOR 2 ? Sans déconner, ce mec est incroyable !













1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod