Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
16 commentaires notés  
[?]



The Police
Ghost In The Machine
Page  1 | 2 | 3 | 4 | 5 |

le 05 Septembre 2022 par BANKSTATEMENT


En ce qui me concerne, l’un des meilleurs albums de The Police. Production cristalline et homogène et interprétations énergiques. Probablement le plus consistant depuis leur premier album. J'adore sa structure composée de morceaux plus mélodiques en début et en fin, avec une partie plus orientée "jam" au milieu. A en croire les critiques professionnelles ceci est un des meilleurs albums de The Police (4 de leurs albums sur 5 ont été inclus dans la liste des 500 meilleurs albums de tous les temps de Rolling Stone, le seul exclu est Zenyatta. Ghost in the Machine est mieux classé que Outlandos et Regatta dans cette liste).

le 19 Mars 2022 par SGT JAKKU


Ghost est un de mes préférés de Police. Je ne lui trouve aucun défaut. Album souvent considéré comme froid et avec peu de singles (mis à part Everything She Does), Ghost est effectivement un peu sombre (comme sa pochette) comparé aux précédents opus. Les morceaux sont, pour la plupart, linéaires et minimalistes et dans le même temps, la musique adopte des formes plus libres et radicales, à l'image des Talking Heads, avec un sacré mélange de cultures. Le trio tente plein de choses, du funk, du rock puissant, de la new wave et à certains endroits, ça sonne presque comme du Yes période Tormato.

N'oublions pas aussi le son énorme de ce disque. Hugh Padgham a su parfaitement capté le son sec et rugueux de la batterie pour mieux la sublimer. Quant à la basse, elle a, elle aussi, un son énorme.

En parlant de batterie, la partie de Stewart Copeland sur Invisible Sun est une des plus belles que j'ai jamais entendues. Alors qu'elle est très épurée et peu démonstrative, l'écriture de cette partie est d'une intelligence et d'une musicalité rares. L'entrée du premier refrain est fracassante. Des énormes coups de grosse caisse accompagnés par la splash ponctuent avec force les quatrième temps de la musique alors que la caisse claire marque les temps 2 et 4. C'est du pur génie et c'est tellement bien interprété. C'est une vraie leçon de batterie au service du morceau.

Certes plus difficile à appréhender, ce disque est fabuleux. Avec le suivant, Police est pour moi, à son top niveau.

le 13 Mai 2021 par LE FéLON MASQUé


Cet album aurait pu être désastreux si le choix des synthés n’était pas judicieux. Je ne suis guère emballé par l’époque des synthés qui représente toute une décennie des années 80. À cette époque, cet instrument sonnait à la mode. Nos compères évitent la casse, proposant un son moderne qui ne sonne pas daté. Les influences reggae disparurent de la circulation. Nous entrons dans une musique mainstream.

le 25 Décembre 2019 par CLANSMAN57


Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il divise celui-là.
Après tout, on a bien le droit de dire qu'on n'aime pas, on devrait même avoir le droit de dire "CDLM", que ce soit argumenté ou pas, au final, qu'est ce que ça peut bien faire?

Pour ma part, c'est du 5 étoiles, on pourrait le résumer en deux mots: audacieux et solide.
Il est vrai que c'est un tantinet déstabilisant à la première approche, mais c'est bien les musiciens qui évoluent, aussi longtemps que la qualité reste au rendez-vous, je dis oui.

Je trouve Sting formidable, c'est le genre de type qui te donnerait envie de jouer de la basse si tu n'en jouais pas déjà.
Son jeu est agréable et inventif sans tomber dans le "M'as-tu vu?" et ça, j'apprécie énormément.
Ses deux compères "sortent de la même école" dirons-nous.
Concernant le son, c'est ancré dans les années 80, mais ça ne sonne pas non plus complètement daté à mon sens, encore un autre bon point.

Bref, j'adore!







le 28 Novembre 2019 par LOUIS-XAVIER


Je viens de le ré-écouter et mon avis se maintient depuis sa sortie. C'est le plus mauvais des album de The Police. Après, je crois qu'il y a deux entité The Police. Celle que j'aime, plus punk/rock/reggae et l'autre qui est née au milieu de Zenyatta Mondatta. Plus World et que j'aimerai beaucoup n'attribuer qu'à Sting (dont je n'aime pas la carrière solo) mais ce serait ignorer les élans world music de Stewart Copeland.

Pour moi The Police est incarné par le Live ! de 1979. Car les face B comme Landlord était aussi importantes que les face A.













1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod