Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne indisponible  [?]

The Midnight
Endless Summer
Page  1 |

le 19 Septembre 2018 par SEIJITSU


Excellent album de synthwave. Certainement un des meilleurs que j'ai écouté dans le genre (même si je ne me considère pas du tout comme un spécialiste). Cela s'explique par le fait que ce disque est plus varié et beaucoup moins monotone que la moyenne du style. Notamment grâce à l'apport d'un chant, de guitares et d'un saxophone. D'ailleurs, on est vraiment gâté au niveau de ces deux instruments. Ça regorge de soli de grattes hard FM et de lignes de porn sax absolument formidables !
Bah oui, c'est kitsch mais c'est justement ça qui est réjouissant. Ce genre de sortie totalement décomplexée fait sacrément plaisir. Ça nous change de la frilosité ambiante actuelle.

Autre point qui le démarque du tout venant : un songwriting de haute volée. D'ailleurs, je bondis au plafond quand je lis le commentaire d'AZER. Si un refrain comme celui de "Jason" est facile et poussif, alors qu'est-ce qu'on devrait dire des "hits" mainstream de 2018 ? Incompréhensible qu'un tel tube en puissance ne passe pas en boucle sur les radios. MADONNA jalouserait une telle chanson.

Certes, le dernier morceau est clairement en dessous de tout ce qui le précède malgré son ambiance de fin d'été qui est une bonne idée sur le papier (n'oublions pas que Endless Summer est presque un concept album sur les joies estivales et comme tous les bons moments, ils ont une fin). Cependant, rien n'entache le sentiment extatique que procure un tel album : les années 1980 sont immortelles même dans leurs dérives les plus outrancières. La preuve, on les écoute toujours et on y prend énormément de plaisir.

le 10 Juillet 2018 par AZER


Malgré quelques éléments plaisants, les compositions d'Endless Summer tombent le plus souvent dans la facilité, multipliant les refrains poussifs et les mélodies faciles. Outre certaines fautes de goût manifestes, comme cette voix pitchée sur le titre éponyme, la voix de Tyler Tyle se révèle assez banale, ce qui n'aide pas à mettre en valeur des compositions manquant trop souvent de panache et d'inventivité. Cet album se complait dans un style rétro 80s sans apporter de plus values en terme de style ou de compositions (sans parler des textes), et se révèle en définitive fort ennuyeux. Si certains passages agréables (la guitare de Daytona, les claviers de Sunset) rendent le tout digeste, "Endless Summer" n'en reste pas moins un album assez dispensable.

le 10 Juillet 2018 par BORAHKRETH

"Le titre suivant "Synthetic" est à mon sens l'un des plus faibles de l'album. Sans pour autant être mauvais loin de là, le morceau manque cruellement de rythme et plombe légèrement le début d'album."
"Le morceau suivant "NightHawk" est un peu faiblard comparé au reste de l'album. Légèrement en deçà, il attirera peut-être votre curiosité si vous êtes amateur de vocoder."
"Lonely City" est un morceau qui annonce la fin de l'album, sympathique sans être exceptionnel"

3 morceaux pas top sur 12 et quand même 5 étoiles, je veux pas dire, mais sans aller jusqu'à aimer les chroniqueurs sadiques et difficiles, je trouve que ça fait quand même vachement bien payé, et c'est un peu dur de savoir derrière ce qui vaut vraiment le coup d'oreille et ce qui est "sympa sans plus", et est donc fortement dispensable à une époque où on a accès a plusieurs siècles de chefs-d'œuvres musicaux à découvrir.

Quant à l'album en lui-même, je l'ai écouté 2 ou 3 fois et je ne comprends pas le consensus qu'il fait dans l'univers Synthwave en tant que meilleur album quasi unanimement reconnu. Je suis peut-être passé à côté du truc (pas de note, donc), et devrais peut-être lui donner une autre chance, mais je n'ai pas retenu grand chose même si l'écoute était plaisante. Ma foi, on verra bien si je change d'avis un jour !













1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod