Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne indisponible  [?]

Richard Clayderman
Ballade Pour Adeline
Page  1 | 2 |

le 23 Décembre 2019 par FRED VORJAK

D'accord avec NONO !
Richard, c'est un gars important : c'est l'équivalent, pour le Classique, de ce que TRI YANN représente pour la musique bretonne : une porte d'entrée ! Pour beaucoup, cela a pu ouvrir des perspectives… en plus, le mec est sympa'!

le 22 Décembre 2019 par BAKER

@Nono : tout à fait, avec ce petit bémol pour Clayderman, ce premier album n'est composé que de titres originaux, uniquement. C'est plus tard dans sa carrière qu'il se tournera vers la partie historique de la musique.

le 22 Décembre 2019 par NONO

Clayderman, en effet, comme le chante si bien Renaud : "C'est le Mozart du walkman" ! C'est un peu la vulgarisation du classique. Ceux qui l'écoutent, écoutent aussi André Rieu en général. C'est le "classique pour les nuls", la "cultivation de base" en 5 séances, l'imitation en plastoc, ceux qui résument le classique à "Lettre à Elise" et "La marche turque" !
Mais bon bref.... cela a aussi un avantage : celui d'une première approche !
On comprend inversement que certains commencent par cette "porte d'entrée" avant de s'empiffrer les 95 volumes de préludes, suites et autres études des grands compositeurs ! Chose dont ils ne peuvent absolument ne pas avoir envie, ce qui reste compréhensible !

le 21 Décembre 2019 par FRED HUBERT ALLES


… ha… Richard, ancien accompagnateur de Thierry Le Luron !
Ce monument du Kitsch ! La musique classique en tranches "variétés", comme le jambon du supermarché : c'est la société de consommation, mes braves gens et l'émérite André R. trouva ici son illustre gabarit, que loué soit son très saint nom, ainsi que ceux de Bismarck et de David Hamilton, tout nus tous les deux sur leur Panzer II ou leur Beutepanzer de prise en juillet 40 sur les Champs, un collier de fleurs reposant sur leurs émérites poitrine en lieu et place de la Croix de Fer !!!!!!
Ah, l'été 77, les correspondantes allemandes en vacances à la maison, les accords de Richard, le fantôme (très) lointain du Kantor de Leipzig… rêves humides et floutés !!! MEIN GOTT !!! La très GROßE réconciliation franco-germanique (même si tad-kozh (grand-père, l'ancien combattant) était sceptique devant ces grandes blondes aux yeux pourtant bleus comme les siens, tout en restant néanmoins très digne -jamais un mot xénophobe sur l'ancien ennemi, quel type, lui, le décoré de 39-40, Croix de Guerre, respect...!!)
Ah… Richard CLAYDERMAN (Philippe Pagès en vrai)… ton début de calvitie comme moi sur tes cheveux désormais plus gris… ton amour pour la patrie de
GOETHE, SCHILLER et SCORPIONS ! ICH LIEBE DICH, malgré tout !

le 21 Décembre 2019 par JEF DE LA LUNE

C'est marrant car moi qui n'en ai absolument rien à bitter de Richard "Ultra Brite" CLAYDERMAN j'aime lire justement les chros de BAKER pour voir ce qu'il peut bien avoir à dire de ce ring... ahem artiste oublié. Et j'avoue je ris souvent devant la description générale. Vivement que tu t'attaques à ce monument qu'est BEZU.













1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod