Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
8 commentaires notés  
[?]



Led Zeppelin
Presence
Page  1 | 2 |

le 28 Mai 2017 par CHRIS06


Presence est un des albums les plus controversés de Led zeppelin. Certain y voient un chef d'œuvre oublié, d'autres un album plutôt moyen annonçant le déclin du groupe. Pour ma part la vérité se situe entre les deux.
Déjà, c'est tout de même l'album qui contient le meilleur morceau du groupe (oui devant Stairway ) a savoir le génial "Achilles Last Stand". Tout a été dit sur ce morceau. Pour le reste, c'est franchement pas mal. "For Your Life" possède un riff surpuissant porté sur un son de guitare très brute et un solo à tomber par terre ."Royal Orleans " et "Hots on for Nowhere" sont très sympas et "Nobody's Fault But Mine" sera un temps fort des tournées (J'adore l' harmonica sur ce morceau).Seul "Candy Store Rock" est en dessous avec sa structure très lassante avec un "Tear for one" qui, bien que pas mauvais, reste un auto plagiat.
A mon sens l'œuvre a été longtemps boudée car elle diffère des autre albums
par un ton plus noir et désabusé, fini ici les intermèdes acoustiques, c'est une œuvre plutôt mature et difficile d'accès a la première écoute.
Il ne fait pas parti des tout meilleur LP du quatuor, mais il n'est pas loin derrière.....

le 26 Septembre 2013 par DELIRIUM TREMENS


J'avoue avoir quand même du mal à mettre une mauvaise note à un disque du Dirigeable. C'est peut être l'âge, la fan attitude, que sais-je encore...... ?

Un disque émouvant, bien sûr Achilles Last Stand est énorme mais le reste est pas mal non plus !

Un classique.

le 25 Septembre 2013 par DARK SCHNEIDER


Un morceau énorme : "Achilles Last Stand", du hard rock épique virtuose et surtout une écriture racée et originale, c'est vraiment la grande classe.

Et puis voilà. Parceque le reste c'est un peu beaucoup du remplissage quand même ! 6 morceaux franchement moyens dont l'on retiendra essentiellement le riff de "Nobody's fault but mine", mais le titre en lui même est trop long (et que dire donc du chiantissime "Tea for one" ?!).

Un album extrêmement déséquilibré entre un titre d'ouverture énorme et le reste qui n'apporte franchement rien dans la carrière de LED ZEP. C'est très convenu pour ce groupe et à ce petit jeu là "In throught the out door" s'avérera plus intéressant.

Pas facile à noter : 6/5 pour Achilles, 1/5 pour le reste. Donc au final : 2/5.

le 21 Décembre 2011 par JF LE COAD


Un LP de led zep que j'ai beaucoup écouté lors de sa sortie et que je peux encore écouter maintenant contrairement aux autres Lp du groupe.
la voix de Plant moins haut perchée est nettement plus supportable et du coup la (les) guitare(s) descendent en tonalité prenant une sonorité plus grasse, plus épaisse. C'est du lourd et énergique , constant (moins basé sur le contraste explosif que le led zep I), ce qui est le domaine de prédilection du groupe; car dans d'autres( domaines) il y aura mieux ailleurs.
Titres préférés : "Achilles last stand" "Nobody's fault but mine" "tea for one" bon blues lent avec une superbe guitare (bon, on pourra dire que MC5 avec "motor city is burning" dans le live "kick out of the jams" déchire nettement plus dans le style blues lent).
2 titres moyens "royal orleans" et "Hots On For Nowhere" qui font que je ne mets "que" 4/5.

le 20 Décembre 2011 par LEO


Presence est mon autre album favori de LED ZEP avec Houses Of The Holy.
Tout comme le cru 72-73, cette cuvée 75-76 est d'égale qualité tout du long et je ne retirerai aucun titre à ce superbe monolithe.
Dès "Achilles Last Stand", on s'aperçoie que le son et la production sont nettement meilleures et plus puissantes par rapport à "Physical Graffiti", qui pour le coup, donnait l'impression d'avoir été enregistré en direct avec très peu d'overdubs (ce qui n'était pourtant pas le cas!).
Autre point notable, Presence est le seul album du ZEP sans claviers ni guitare acoustique et mettant principalement l'accent sur l'électricité et la spontanéité du début à la fin, ce qui lui donne sans doute un peu moins de diversité et fait de ce disque un cas à part dans la discographie du groupe.
J'aime tout particulièrement "Royal Orleans" qui voit la formation revenir à des sonorités un peu funky tout comme "The Crunge" tutoyait l'esprit de James Brown sur "Houses Of The Holy".
Le très rock'n'roll "Candy Store Rock" sur lequel la reverb sur le chant de Robert Plant évoque Elvis Presley est également très réussi.
"Tea For One" rappelle le blues "Since I've Been Loving You" sur le 3ème album, mais je préfère encore ce morceau qui clôt Presence, pour sa sobriété guitaristique et vocale, sa constance instrumentale et, cerise sur le gâteau.... sa très courte intro de 20 secondes en complète opposition avec ce qui va suivre, mais tellement bien ammenée qu'elle procure encore son p'tit effet sur moi après toutes ses années!
Les excellents "Nobody's Fault But Mine" et "Achilles Last Stand" sont curieusement les 2 seuls titres de cet album à avoir été interprétés sur les tournées de 77 à 80, alors que les autres compos auraient pu s'intégrer avec bonheur dans la set-list (peut-être le manque de temps ou d'envie pour répéter les morceaux......)













1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod