Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
7 commentaires notés  
[?]



Dire Straits
Dire Straits
Page  1 | 2 |

le 18 Septembre 2020 par METALPROG84


Superbe premier album de Dire Straits que je placerai pour ma part en 2ème position après "Communiqué". Je préfère ce côté roots (et parfois presque nonchalant à la J.J. Cale) aux albums des années 80 (que j'apprécie malgré tout). Pas grand chose à reprocher aux 9 morceaux, ils sont tous épatants. Note réelle: 4.5/5.

le 25 Avril 2020 par TOMMY_CALE


Un trés bon premier album, que j'ai beaucoup aimé. On trouve tout de suite les influences de Mark Knopfler, qu'elles soient guitaristiques (J.J. Cale) et lyriques et vocales (Bob Dylan). Cela peut même être déroutant parfois, tant on a l'impression de caricature. Cela faisait des années que je n'avais plus écouté cet album, et cela m'a plus frappé qu'autrefois.

Sinon malgrés ça on retrouve certaines compositions impeccables, un jeu propre. Le picking de MK est délicieux. Dur de définir le son de Dire Straits. On parle tantôt de country, tantôt de blues, je dirais que Knopfler a son propre son, son propre style, de par son jeu et pour les raisons que j'ai évoquées au dessus.
Down to the Waterline est excellente avec cet intro et ces bruits de cargo, le tube 'Sultans' peut être trop écouté/entendu mais demeure un classique du rock. Un autre excellent morceau : In the Gallery malgrés le phrasé parfois trop plagié dylanien. J'ai trouvé les 'Water of Love' et 'Wild West End' un peu trop niais, traînant un peu en longueur, malgrés la slide tranchante sur le premier. Lions est superbe aussi, avec les miaulements de guitare (on dirait une steel d'ailleurs). Je mets un 4,5 car je trouve cet album un peu inégal au niveau des compositions, Six Blade Knife tombe dans une certaine facilité, tout comme Southbound Again, Setting Me Up un peu incongru ici. Je préfère Communiqué qui va suivre.

le 15 Avril 2014 par NONO


Entièrement d'accord avec le chroniqueur.
Pour moi, le 1er album de Dire Straits est bon, mais je n'en suis pas "fou", comme c'est le cas pour beaucoup. Je préfère le suivant, "Communiqué".
Ici, j'aime évidemment beaucoup "Sultans of Swing" et "Down to the waterline" mais aussi "Setting me up", "Water of love", "In the gallery" et "Lions".
Mais il y a aussi "6 blade knife", "Wild west end" et "Southbound again"... que j'aime nettement moins.
Un bon début, certes, mais on sent que le groupe commence, ils essuient un peu les plâtres !
Le disque suivant, "Communiqué, aura moins de tubes exceptionnels mais aura l'avantage d'être plus homogène.

le 06 Décembre 2010 par STARSHOOTER 35


Hey ! Longtemps je me suis considéré comme un véritable inconditionnel de ce quartette, sorti de nulle part à la fin des 70's, à une époque où la vague punk submergeait l'Angleterre. Ce premier album éponyme de DIRE STRAITS sorti en 1978 sans véritable promo est une entreprise plutôt osée, car il s'agit d'un groupe aux influences folk/rock/blues et Mark Knopfler n'a rien d'un Clash ou d'un Ramones...

Côté musique, peu de morceaux superflus dans ce "Dire Straits" : des chansons folk de qualité ("Water of Love", "Wild West End") qui comptent parmi les meilleures compos de MK ; un côté roots qui remporte l'adhésion ("Down to the Waterline", "Setting Me Up", "Southbound Again") ; un reggae frais et décontracté ("In the Gallery") ; un rock tranquille à savourer au coucher de soleil ("Lions"). Bien sûr, il ne faut pas oublier LE tube qui les a lancés, "Sultans of Swing", où la guitare de Mark fait des merveilles. Les autres musiciens ne sont pas en reste, en particulier le bassiste John Illsley qui brille de mille feux sur "Six Blade Knife" (un titre qu'il aurait mieux fallu placer avant "Sultans" sur la galette, plutôt que "Southbound").

En clair, un très bon premier album pour DIRE STRAITS, certes pas parfait, mais imposer un album de rock brut en pleine déferlante disco-punk relevait quand même de l'exploit...

Note réelle : 4,5/5.
Morceaux favoris : Water of Love, In the Gallery, Lions.

le 01 Mai 2009 par SERGIO


Cet album enregistré en trois semaines n'est certes pas parfait, mais quand même, quel choc en 1978 d'entendre un tel disque ! Les détracteurs de Dire Straits n'ont pas tort, cette galette ne se démarque peut-être pas assez de ses multiples influences, mais le groupe débutait et MK prouvera largement son talent par la suite. On ne pourra plus lui reprocher de n'être qu'un grand guitariste sans personnalité, tant sa musique va évoluer au cours des années. Pour en revenir à cet album, je suis toujours sidéré par le fait que la contribution de chacun des musiciens est mise en valeur par la place accordée à chacun des instruments. Evidemment, la guitare de Mark est fantastique mais on sent qu'il n'est pas seul et on peut mesurer la finesse et le talent des trois autres. Même si MK en est le leader incontestable, Dire Straits est bel et bien un groupe.













1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod