Recherche avancée       Liste groupes



Le 14 Février 2017


Johnny HALLYDAY - RIVIèRE... OUVRE TON LIT

Deux questions sur ce super disque. Et plus particulièrement sur "Je Suis Né Dans La Rue"

1) Ne trouvez-pas la version originale de "Je Suis Né Dans La Rue" infiniment meilleure et plus authentiques que toutes les versions live que Johnny nous sort depuis des années ?

2) Quand à la fin du morceau, Johnny présente son disque au public, en disant "J'espère que vous avez aimé", je trouve ce passage très émouvant et sincère.
L'on sent que Johnny aime vraiment son public. Votre avis ?





Le 19 Février 2017 par LONG JOHN SILVER

1) Johnny plus authentique à l'époque, cela ne me semble pas très difficile. Aujourd'hui la rue est loin pour lui.
2) Johnny est probablement sincère, son public est très fidèle.

Moi le titre qui me fait le plus marrer, c'est "Réclamation", avec son "appelez moi le chef de rayon !" pour expliquer que ce monde là, on n'en veut plus. Il s'agit d'une reprise de HUMBLE PIE ("Bang"), enregistrée (il me semble) avec le concours de Marriott et Frampton. Le texte reste (malheureusement) terriblement actuel, mais comment ne pas éclater de rire quand on pense que le même Johnny a incité à voter pour le chef de rayon en 2007.


Le 26 Décembre 2015


Johnny HALLYDAY - RIVIèRE... OUVRE TON LIT

Je me suis procuré le doublé gagnant, Rivière ouvre ton lit et Flagrant Délit, et je confirme l'excellence de ces albums ! Et leur tonalité résolument rock, surtout pour Rivière ouvre ton lit, dont la production est énorme et n'a pas pris une ride ! Quelle claque !
La version album de "Je suis né dans la rue" est tellement meilleure que toutes ces versions live aseptisées, avec ces infâmes piano "variété" et ces cuivres envahissants.

En variété française, dans une tonalité toujours rock, je recommande les albums de Nino Ferrer, sa production dans les années 70 est exceptionnelle !
De nombreux albums, qui sont passés complètement inaperçus, suite à un virage rock pris avec l'arrivée du guitariste Mickey Finn, n'ayant que peu de points communs avec ses années "yéyé" des années 60.
Les albums suivants sont indispensables : Nino Ferrer & Leggs (un de ses albums les plus rock), Métronomie (superbe album, presque du rock progressif celui là), Nino and Radiah et le Sud (davantage orienté west-coast, chanté en anglais sur la plupart des titres), Suite en Oeuf, Véritables Variétés Verdâtres et le bouquet final avec Blanat (certainement son album le plus rock).

Parmi les artistes dits de "variété française", quels sont les autres albums/artistes à recommander ? Des albums du même style que ceux que j'ai cité ? Ayant eu des périodes rock/hard rock (ou rock progressif) ?
A l'époque où le rock français n'existait pas vraiment et où Téléphone et Trust étaient encore des gamins de lycée.

Merci !

David





Le 29 Décembre 2015 par T. (visiteur)

Qui me viennent là:
Ange, surtout pour "Au delà du délire"
Lavilliers sur certains albums/morceaux, notamment "15è round", "les barbares", "pouvoirs" et "o'gringo" (mais il est indispensable d'écouter le stéphanois aussi!)





Le 29 Décembre 2015 par El Diablo (visiteur)

Eddy Mitchell :
- "Rock n' Roll" (Le Marchand de poupées, Big Boss Man, J'aime le rock and roll, Rock and Roll Star, Pneumonie Rock et Boogie Woogie Toux) (1970)
- "Zig Zag" (Le vaudou) (1971)
- "Dieu bénisse le Rock n' Roll" (Je n'ai pas besoin de docteur, La Chanson de Judas, Dieu bénisse le Rock'n'Roll) (1972)







Le 26 Janvier 2016 par Guillaume The Elder (visiteur)

Higelin : Géant Jones sur "Alertez les Bébés"

Lavilliers : Rock City sur "O'Gringo"

Gainsbourg : Nazi Rock sur "Rock Around The Bunker"







Le 04 Février 2016 par Guillaume The Elder (visiteur)

Et côté Filles :

DANI : "La Machine" 1966

BRIGITTE FONTAINE :
"Je n'aime pas les gens dont la gorge est tranchée et les yeux arrachés, ni les femmes qu'on jette à la mer dans un sac avec un chat vivant.... je suis in-inadaptée" 1968

Merci Mesdames.





Le 09 Février 2016 par Rikkit (visiteur)

Gainsbourg, L'Homme a tête de Chou, assez Prog. Histoire de Melody Nelson, Prog/Hard groovy fuzzé, absolument incroyable.
Et puis Ange, Au Delà du Délire, qui est je pense mon album de Prog favoris. Du Genesis Chauvin, soit l'atmosphère Peter Gabriel sans le thé et Alice au Pays des Merveilles, mais avec une ambiance déprimante post-hippie medievalo-psychédélique.








1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod