Recherche avancée       Liste groupes



      
GRUNGE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


CREED - Full Circle (2009)
Par TWISTER le 29 Novembre 2017          Consultée 186 fois

Suite à la sortie de leur troisième album "Weathered", CREED est au plus bas. Pas commercialement bien entendu, mais Scoot Stapp montre des signes évidents de dépression tout en passant de près par la case suicide. Les tournées s'enchaînent et Stapp prend des doses massives de corticoïde afin de continuer à forcer sur sa voix. Le groupe sent que son leader vacille et Mark Tremonti prend la décision de splitter le groupe en 2004. C'est donc à la plus grande surprise des fans que CREED annonce dès 2008 la reformation du quatuor pour un album final sensé clôturer l'aventure comme il se doit. Et mon dieu, qu'il aurait mieux valu s'arrêter avant cet écart impardonnable.

Pour ce dernier album, le groupe se passe des services de John Kurzweg pour choisir Howard Benson, le mythique producteur derrière des noms comme THE ALL-AMERICAN REJECTS, SEPULTURA, HOOBASTANK, DAUGHTRY, SEETHER ou encore POD. Bien que ce changement puisse s'avérer judicieux au vu du palmarès du bonhomme, il est en réalité la première erreur de cet album de reformation. La mauvaise surprise avec Full Circle réside dans le ton général et la couleur donnés au disque. Sans une oreille avisée, il est presque difficile de reconnaître le groupe, Scott Stapp ou Mark Tremonti paraissent l'ombre d'eux-mêmes. S'il est encore possible de reconnaître l'aspect mélodique des guitares de Tremonti ("Rain" ou encore "Away In Silence") , le chant de Stapp demeure terriblement transformé. Comme évoqué plus haut, la prise de corticoïde a eu des effets dévastateurs sur sa voix, celui-ci ayant perdu une grande partie de sa signature vocale pourtant si belle. La production de Benson se ressent aussi énormément, donnant un aspect trop lisse à l'ensemble de Full Circle, si bien que CREED devient presque sans identité.

Les morceaux s'enchaînent et s'oublient aussi vite, quelques-uns essayant de tirer leur épingle du jeu, comme "Overcome" ou encore "Rain" mais on reste stupéfait par le gap entre Weathered et cet album. Malgré une écoute attentive et bienveillante, rien ne permet de sortir satisfait de cette mouture finale qui entache sérieusement la réputation de CREED. L'accueil de cet album est plus que mitigé tandis que les ventes de Full Circle, assez moyennes, se font sans aucun doute grâce à l'aura obtenue par les trois derniers albums.

Bref, passez votre chemin, CREED devait avoir des impôts à payer pour en arriver là.

A lire aussi en HARD ROCK :


SEPULTURA
Machine Messiah (2017)
Pais tropical atomique




KISS
Kiss Rocks Vegas (2016)
Kiss en vrai !


Marquez et partagez





 
   TWISTER

 
  N/A



- Scott Stapp – Chant
- Mark Tremonti – Guitares
- Brian Marshall – Basse
- Scott Phillips – Batterie


1. Overcome
2. Bread Of Shame
3. A Thousand Faces
4. Suddenly
5. Rain
6. Away In Silence
7. Fear
8. On My Sleeve
9. Full Circle
10. Time
11. Good Fight
12. The Song You Sing



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod