Recherche avancée       Liste groupes



      
CHANTS DE NOYEL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1998 Shadow Of The Moon
1999 Under A Violet Moon
2001 Fires At Midnight
2002 Past Times With Good Com...
2003 Ghost Of A Rose
2004 Beyond The Sunset
2006 Village Lanterne
  Winter Carols
 

- Style : Steeleye Span, The Gentle Storm , Rosemary Standley , Pentangle, Fairport Convention, Malicorne, Renaissance, Jethro Tull, Mike Oldfield
- Membre : Deep Purple, Rainbow, Candice Night
 

 Blackmore's Night Official Website (305)

BLACKMORE'S NIGHT - Winter Carols (2006)
Par LONG JOHN SILVER le 23 Décembre 2017          Consultée 291 fois

- Koukou, c’est Erwin !
- Koukou Erwin, moi je suis la reine des neiges !
- Arrête LJS ! Je t’ai reconnu ! Je viens vers toi car c’est Noël, fête dont il s’agit de célébrer la magie cette année sur FP.
- Moi elle me fout les boules, ta magie de No Hell, d’ailleurs j’aime pas la soupe.
- ???
- Magie, la soupe…
- Ah, que tu es drôle ! J’avions (à réaction) point compris ! Nan, mais j’ai un sujet tout désigné pour toi : WINTER CAROLS !!!
- Et alors ?
- Bah : Blackmore, Candice, BLACKMORE’s NIGHT quoi ! Enfin tu rêves ?
- zzzzzzzz…

Profond sommeil.

- LJS ?

(Et pendant ce temps, loin, bien loin d’ici)

Il y avait une fois (oui ça fait bien plus kitsch que « il était une fois ») un homme en noir, sorte de seigneur des ténèbres bien connu des fans de Hard rock proto Metal, qui vivait retiré en son Minstrell Hall en compagnie de sa douce blonde, dénommée Candice, laquelle n’était pourtant pas une dinde (de Noël). Lui et sa blonde se passionnaient pour l’art et la musique médiévale, organisant des transhumances de châteaux en châteaux afin d’y déployer moult spectacles où le public venait vêtu de collants, de robes de bures et autres chapeaux pointus (turlututu). D’ailleurs, toi le gueux qui lis ces lignes, je te recommande vivement la vison du DVD Castle And Dreams, pur instant d’enchantement, datant de 2005. En l’an de grâce 2006, paraissait The Village Lantern, un album formidable et on se disait qu’on en aurait bien suffisamment pour patienter jusqu’en 2008 puisque la formation émet un nouvel opus environ tous les deux ans. Que nenni. Car voici nos duettistes revenus cette même année pour la Noël, avec un disque entièrement confectionné à base de chants de saison : alléluia !

Oui, mais il s’agit bien entendu de musique très ancienne, car nos tourtereaux sont allés fouiller très loin dans le passé afin d’accomplir leur forfait. Soit principalement des chants longtemps honnis par l’Église car profanes - voire pire : païens – puis récupérés une fois leurs paroles modifiées. Tout ceci est fort mignon, surtout venant de leur part, une fois que Candice les interprète de sa voix charmeuse. Bien entendu, tout cela frise bien souvent le too much, on pense à cette reprise de « I Wish You A Merry Christmas » qui clôt ce recueil, mais aussi à « I Saw Three Ships » ou « Lord Of The Dance/Simple Gifts » qui nous plongent dans une ambiance Ivanoesque. « Ding Dong Merrily On High » doit également beaucoup à sa chanteuse, on évite de peu le ridicule, on reste en équilibre.

Cependant, force est d’admettre que l’instrumental « Winter (Basse Dance) » est assez remarquable, nonobstant une prod New Age faisant fi du bon goût. Et que dire de « Ma-O-Tzur » sinon que cette chanson est splendide ? « Wish You Were Here » est aussi fort mignonnette, mais on la connaît depuis la publication de Shadow Of The Moon, premier album du duo, la voici rhabillée pour l’hiver. « We Three Kings » n’est pas non plus pour me déplaire. Bref, si on aime Noël, le gros bonhomme rouge et les étoiles filantes, il n’est pas impossible de s’enticher de ce genre de skeud, lequel est loin d’être parmi les plus mauvais enregistrés pour l’occasion par des artistes pop. Sinon autant hiberner, se passer de Winter Carols dont la pochette représente le même décor que l’album Under A Violet Moon, une rue d’un bourg sis en Allemagne, mais cette fois recouverte par la neige. Logique.

(Retour à la rédaction de FP)

- LJS ?!

Sommeil impénétrable.

- LJS ? LJS ? Purée (magie aussi), c’est qu’il dort profondément le pirate d’eau douce ! Déjà que j’ai rien pu soutirer au keupon d’opérette Nosferatu pour me torcher un papier sur Noël, va falloir que j’aille chez Seijitsu, lui quémander un album de Shoegaze dédié à la période... Pas gagné ! Pffff... Ca sent le sapin !

A lire aussi en FOLK par LONG JOHN SILVER :


Bob DYLAN
Pat Garrett & Billy The Kid (1973)
Bob Alias Dylan is knocking on heaven's door




AGUA DE ANNIQUE
Pure Air (2009)
That's all folk(s)


Marquez et partagez





 
   LONG JOHN SILVER

 
  N/A



- Ritchie Blackmore (guitare, mandoline, percussions, hurdy-gurdy)
- Candice Night (chant, instruments à vent)
- Pat Regan (claviers)
- Anton Fig (batterie)
- Sir Robert Of Normandie (basse)
- Bard David Of Larchmont (claviers)
- Sarah Steiding (violon)
- Albert Danneman (instruments à vent)
- Lady Madeline (harmonies)
- Lady Nancy (harmonies)
- Ian Robertson (choeurs)
- Jim Manngard (choeurs)


1. Hark The Herald Angel Sings/come All Ye Faithfull
2. I Saw Three Ships
3. Winter (basse Dance)
4. Ding Dong Merrily On High
5. Ma-o-tzur
6. Good King Wenceslas
7. Lord Of The Dance/simple Gifts
8. We Three Kings
9. Wish You Were Here
10. Emmanuel
11. Christmas Eve
12. I Wish You A Merry Christmas



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod