Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-PROG-JAZZ-CLASSIQUE..  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Koha
 

 Site Officiel (544)

Les MUSICIENS DU LYCéE MILLET - 2016-17 / Fontaine Cruelle (2018)
Par MARCO STIVELL le 7 Février 2018          Consultée 728 fois

Quinze ans d'existence et dix de réalisations semi-professionnelles grâce à l'ingénieur du son Antoine Quoniam. Ce disque de l'année scolaire 2016-17 représente beaucoup pour MUSIQUE MILLET from Cherbourg-Octeville et le professeur Vincent Lonjon a tenu à célébrer l'occasion.

Comment le faire autrement qu'avec son groupe favori qui, ô joie ô bonheur, est également celui de votre serviteur ? GENESIS est à l'honneur dès les premiers morceaux, trois pour être précis, et pas les moindres : "The Fountain of Salmacis", "...In That Quiet Earth" et "Afterglow". En concert, à la fin du mois de mai, ces reprises formaient une belle manière de conclure le concert "rock", avant la dernière partie habituelle, celle de la chorale.

Le beau rideau est donc devenu une ouverture de taille, un costume sur mesure pour les musiciens, maestro Lonjon et Merlin Asseline aux claviers, Yoann Oudoire à la basse, Lucas Latrouitte et Léo Elluard qui se partagent la batterie quand ce dernier n'est pas à la guitare. Une base déjà bien solide, comme en atteste l'instrumental "...In That Quiet Earth", sur lequel on apprécie le son du synthé proche de la cornemuse ; même Steve Hackett en personne, le guitariste mythique de GENESIS aux idées foisonnantes, n'y a jamais pensé. L'application des apprentis musiciens (rappelons qu'ils ont 18 ans maximum) est un bonheur en soi, et puis il y a le clou du spectacle, que dis-je, du rêve.

Chers amis, laissez-moi vous présenter mademoiselle Florence Darwen. Cette sorcière aux cheveux blonds tombant en cascade a de quoi vous envoûter quelques minutes avec sa voix de fée ondine, si éloignée de Peter Gabriel et Phil Collins qui avaient pourtant déjà à l'époque un timbre divin. La clarté, c'est ce qui les unit ; la même intensité pour quelque chose de différent. D'autres interprètes féminines de MUSIQUE MILLET (Manon Nicholls) avaient repris à leur compte les morceaux du plus grand groupe de tous les temps par le passé, mais Florence Darwen, c'est encore autre chose.

Autre chose, parce qu'on se souvient de sa brillante reprise de GUNS'N'ROSES, "Sweet Child O'Mine" dans un registre différent l'an dernier, et parce que cette année, avec les mêmes gars que pour GENESIS, elle s'est amusée à reprendre "Burn" de DEEP PURPLE pendant les concerts du lycée. Cette "petite" est une chanteuse de rock ou je ne m'y connais pas, et en plus, elle maîtrise parfaitement les ballades, en témoignent "Afterglow" ou encore "Maybe This Time", nouveau registre encore, plus loin dans le disque. Et le refrain de la fontaine cruelle (beau titre d'album !), avec les choeurs masculins qui remontent, et le décollage instrumental, waouh ! On espère toujours que certains talents ne s'éteindront pas à l'entrée en fac ou dans la vie active...

Il y a comme d'habitude une forte propension de filles au chant, mais cette fois, Vincent Lonjon a préféré de vraies chansons en groupe aux piano-voix, et ce n'est pas plus mal. Mademoiselle Héloïse Jarossay apparaît également comme une interprète forte, légèrement approximative mais qui se frotte avec courage à des titres exigeants ("Hurt", "All By Myself" dont on ne peut oublier la version de Suzie Loubar en 2013). De même, dans un genre plus théâtral, la fraîcheur de Julie Mariotti fait mieux que se laisser apprécier, en plus pour un titre de ANGE, autre plaisir particulier que maestro Lonjon n'a pu se refuser. "J'entends pleurer les larmes du Dalaï-Lamaaa...", bien vu ! Christian Décamps va être content, une nouvelle fois.

Il faut attendre la neuvième piste pour entendre une voix masculine, et puisqu'on parle d'ANGE, voilà le colosse Maxime Outrequin qui vient débiter la poésie érotique "en direct" de "Réveille-Toi" (1978). Morceau que je n'apprécie guère à l'origine mais qui passe bien ici, peut-être parce qu'il fallait oser le faire. Le final demeure excellent, et puis le sieur Outrequin, déjà connu pour avoir chanté du RAMMSTEIN (en piano-voix), du NAPALM DEATH ("You Suffer", toujours cette bonne grosse blague !) et du TRUST (moment de folie en live il y a deux ans) dévoile une nouvelle partie de son talent. Les musiciens sont les mêmes que pour les titres de GENESIS et DEEP PURPLE. Coïncidence ? Je ne crois pas. Manque un duo avec miss Darwen...

Après ces moments d'anthologie, comment ne pas se sentir "confortablement paralysé" ? L'hommage à la plus belle chanson de PINK FLOYD est remarquable, on en a même deux pour le prix d'un. La studio est plus forte (très beau chant de Julien Jouan, et encore les mêmes zicos décrits ci-dessus, décidément...) mais la version live est plus étonnante, grâce à la chorale. Chorale qui se distingue dans la seconde partie avec de sympathiques "Great Minds" (Didon et Enée de PURCELL) et "Don't Cry for Me Argentina".

La "Messe du Couronnement" de MOZART a connu une meilleure version en 2010, et MUSIQUE MILLET a réalisé de meilleurs finaux festifs que "Gangnam Style", mais la joie reste communicative. Les guitares sont à l'avenant, mis à part "Comfortably Numb", sur "Europa" de SANTANA, version plus "grasse" et cuivrée à la fin, et le très joli "Toada" par un duo de classiques. Petit coup de coeur pour la reprise de PENTANGLE, "Cruel Sister" par deux fées a-cappella... Il y a peut-être une retombée vers le milieu du double disque, après la partie studio et à la toute fin, mais le millésimé 2016-17 figure parmi les hauts faits des lycéens.

http://www.musique-millet.com/2016_17/cd_2016_17/presentation/presentation_cd_2017.htm

A lire aussi en DIVERS par MARCO STIVELL :


IONA
Woven Cord (1999)
Live avec orchestre




DISNEY
Coquin De Printemps (1947)
Petite production réussie en deux moyens-métrages.


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. Genesis - The Fountain Of Salmacis
2. Genesis - ...in That Quiet Earth
3. Genesis - Afterglow
4. Ygdrassil - Cruel Sister
5. Beyoncé - Listen
6. Muse - I Belong To You
7. Kander - Maybe This Time
8. Ange - Les Larmes Du Dalaï-lama
9. Ange - Réveille-toi
10. Kelly Clarkson - Because Of You
11. Ginette Reno - J'ai Besoin De Parler
12. Cristina Aguilera - Hurt
13. Carmen/rachmaninov - All By Myself
14. Pink Floyd - Comfortably Numb

1. Lucky Chops - Best Things
2. Gelebart - Der Hass
3. Busquet - Vendredi 13
4. Santana - Europa
5. Toada/terezina De Jesus
6. Starmania - Complainte De La Serveuse Automate
7. Teshima Aoi - Teru No Huta
8. Hozier - Take Me To Church
9. Ac/dc - Highway To Hell
10. Pink Floyd - Comfortably Numb
11. Purcell - Great Minds
12. Mozart - Credo De La Messe Du Couronnement
13. Fauré - Cantique De Jean Racine
14. Webber - Don't Cry For Me Argentina
15. Boney M - Sunny
16. Psy - Gangnam Style



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod