Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE INTERNATIONALE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Ted Nugent

Rod STEWART - The Great Amerian Songbook V - Fly Me To The Moon (2010)
Par ERWIN le 18 Juillet 2018          Consultée 186 fois

Vous avez bien lu, notre bon Roderick STEWART, ex futur clodo de la swinging london sort son cinquième album des standards américains. Le Cinquième ! Mesdames et messieurs, on vous prend pour des américains, c'est le cas de le dire, quel mélomane averti a déjà acheté un des great american songbook de notre artiste ? Pas un seul d'entre vous. Ce n'est pas que le résultat soit minable, il est juste indigent. Rod nous a fourré entre les pattes déjà 4 american, et non, ils n'ont pas la qualité des american de Johnny CASH... Alors ce cinquième, comment dire ? J'ai quelques doutes avant de lancer le saphir ! D'ailleurs la pochette ne laisse pas beaucoup de doute. Pourtant, cette fois, un bref regard à la set list provoque une certaine curiosité, ne vous méprenez pas les grands classiques sont bel et bien là, toujours aussi intemporels. Toute la question est de savoir si Rod va parvenir à les faire sien.

Deux standard de Johnny MERCER sont de la partie : "That old black magic" lui convient plutôt pas mal, le ton à la fois smooth et désabusé donne un joli résultat, essayez donc la conclusion du morceau, ça sonne… Voilà qui est encourageant ! Hélas, "Moon river" est pour moi une des plus belles chansons jamais composées, et je ne suis guère prêt à faire preuve de clémence sur celle-là en particulier. Comparée à la version d'Henry MANCINI par Paul WILLIAMS, on est à la rue complet, et l'orchestration est tarte.

C'est ensuite au tour de notre bon Charles TRENET de passer à la moulinette avec "Beyond the sea". On regrettera l'orchestration trop téléphoné et neutre. Cette chanson mérite une grande interprétation, une implication de tous les instants. Mais malgré des efforts louables, je ne pense pas que Mr STEWART la fasse sienne en cette occasion. Bien sûr le résultat paraîtra sympa à la majorité, la chanson est ce qu'elle est, un chef-d'œuvre ! Peut-être suis-je partial car à l'épreuve de la réécoute, elle passe bien.

Du Cole PORTER... bien sûr, impossible de faire sans ! Cette fois, c'est au tour de "Under my skin". La critique reste constante, écoutez juste la version de Frank the voice SINATRA, et l'écart est tellement énorme que la comparaison semble vraiment foireuse. "I get a kick of you" bien jazzy dans le ton mais probablement trop rapide pour rendre tout son smooth. Ou alors, "Fly me to the moon" où il est très souvent accompagné pour remplir l'espace. Impossible de comparer avec Frank SINATRA, comme souvent.

"What difference a day make" le voit un brin retomber dans les travers des précédents american songbook. Certes il est appliqué, mais le répertoire est-il vraiment taillé pour lui ? J'en doute. Mettre sur un même album une suite de standards indémodables est à la portée de n'importe quelle chanteur. On soulignera cependant l'assez bon rendu de "Sunny side of the street", sur un ton plus rock, avec un Roderick plus à son aise.

Sur les titres plus swings, il manque un certain côté cabotin qui pourtant devrait être présent chez notre Rod. Les choeurs sont jolis mais l'organe rauque de Rod me semble peu taillé sur "Leave me or love me", qui n'en reste pas moins belle, mais on choisira les version classiques antérieures. Celle de 1928 par Ruth Etting doit rester la norme, et si vous voulez un peu d'évolution, Bing CROSBY sera votre homme. C'est l'orchestration trop sirupeuse de "My foolish heart" qui me semble la condamner quelque peu, et parmi les quelques centaines des versions existantes, je conseille à nouveau celle de Bing CROSBY.

En conclusion finale des great american songbook, que vous dire ? Bien sûr l'ensemble paraît super, le choix des titres est d'enfer. Mais si vous prenez le temps d'analyser chaque version, vous constaterez que le Rod se mord la queue le plus souvent, il n'est juste pas taillé pour cette démarche. On préférera Annie LENNOX ou George MICHAEL dans les grandes icônes de notre temps. En revanche, je le conseille à tous ceux qui souhaitent juste un best of de classiques en fond lors de leurs soirées.

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par ERWIN :


ANASTACIA
Resurrection (2014)
Subjugué




Robbie WILLIAMS
Swing When You're Winning (2001)
Super gai et réussi.


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. That Old Black Magic
2. Beyond The Sea
3. Ive Got You Under My Skin
4. What A Difference A Day Makes
5. I Get A Kick Out Of You
6. Ive Got The World On A String
7. Love Me Or Leave Me
8. My Foolish Heart
9. September In The Rain
10. Fly Me To The Moon
11. Sunny Side Of The Street
12. Moon River



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod