Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Virgin Prunes
- Membre : Leftfield, The Sex Pistols , Siouxsie And The Banshees, Magazine, Painkiller

PUBLIC IMAGE LIMITED - Metal Box (1979)
Par ZARDOZ le 29 Novembre 2006          Consultée 4380 fois

Second disque de Public Image Limited (ou PiL), cette fameuse Metal Box, sortie à peu près en même temps qu'un autre grand disque, London Calling des Clash, est un monstrueux disque. Depuis simple CD de 60 minutes, mais à l'origine triple vinyle (aux sillons très élargis pour permettre à la basse,instrument primordial dans le groupe, de montrer toutes ses qualités), vendu dans un boitier rond de métal (ce qui fait que le titre du disque est bien trouvé), l'album est froid, calculateur, et totalement novateur pour l'époque. Annonciateur de toute la new wave et au-delà, précurseur, et intemporel.

L'album démarre par les 10 minutes affolantes de "Albatross". Ligne de basse incroyablement simple, puis batterie qui vient se poser desuss, puis un riff de Levene, et enfin, la voix de Lydon marmonnant 'slooooow motiooon...slooooow motioooon...'. Cette progression glaciale, le meilleur moment du disque, se prolonge, indéfiniment, entraîne l'auditeur dans un tourbillon venteux et totalement éloigné de ce qu'il aura déjà entendu (du moins, à l'époque). Après ce coup de maître, "Memories" et "Swan Lake" (ce dernier, une reprise du "Lac des Cygnes" de Tchaïkowski, si, si !) semblent plus terre-à-terre. Plus simples. En effet.
"Poptones", presque 8 minutes terrifiantes, riff tueur de Levene, basse totalement dingue. Un grand moment malade. "Careering" et "No Birds" sont tout aussi glaciaux, mais en nettement moins dingues.
L'album est parsemé de deux ou trois instrumentaux. Le plus calme, "Radio 4", achève le disque dans un déluge de claviers. Un goupe de rock actuel prendra son nom de ce titre.
"Graveyard", comme son titre (cimetière) l'indique, est lugubre, et commence par un hurlement strident. "The Suit" est froid, maniaco-dépressif. "Bad Baby" est plus léger, mais tout aussi inquiétant.

D'une manière générale, ce n'est pas un disque a conseiller si on a le blues. Glacial comme la pluie de novembre (comme un certain Axl Rose l'aurait dit), cette Boîte de Métal est bien plus qu'un grand disque. Par son contenant, par la richesse de son contenu, ce disque est, littéralement, une Oeuvre d'Art. De l'art contemporain, abstrait, mais de l'art quand même. Insurpassable. En matière de cold wave, même des groupes comme Bauhaus et Cure n'ont pu aller aussi loin dans l'expérimentation que cette bande d'anciens punks et leur musique de dingues.

A lire aussi en PUNK-ROCK :


The BOLLOCK BROTHERS
Live Performances (1983)
Bienvenue chez les frères couilles




The LORDS OF THE NEW CHURCH
The Lords Of The New Church (1982)
Entrez dans une nouvelle église, oubliez daesh !


Marquez et partagez





 
   ZARDOZ

 
  N/A



- John Lydon (chant)
- Keith Levene (guitare)
- Jah Wooble (basse)
- Dave Crowe (batterie)
- Jeanette Lee (claviers)


1. Albatross
2. Memories
3. Swan Lake
4. Poptones
5. Careering
6. No Birds
7. Graveyard
8. The Suit
9. Bad Baby
10. Socialist
11. Chant
12. Radio 4



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod