Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP, HIP-HOP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


REDMAN - Red Gone Wild (2007)
Par GLADIUS le 2 Octobre 2018          Consultée 115 fois

Quand votre chéri(e) vous annonce que vous allez devoir faire une pause pour le bien du couple, pensez-vous que c'est une bonne nouvelle ? Mince, je voulais dire : quand REDMAN passe 6 années sans nous sortir un seul L.P, pensez-vous que le retour sera concluant ? Si l'on en croit les ventes du projet, aucun doute, Red Gone Wild est une réussite en tout point. Après un Malpractice truffé de défauts et deux mixtapes, le rappeur revient boosté comme jamais pour nous sortir son sixième album studio.

Cette pochette loufoque en dit long sur la quantité de Marie-jeanne consommée par notre rappeur du New Jersey qui a l'habitude d'en faire l'apologie dans ses textes. Ne vous laissez pas berner par l'instrumentation aux aspects soul du titre introductif "Fire". Il n'en est rien. Même s'il est vrai qu'il explore de nouveaux horizons avec cet album, REDMAN reste dans ses classiques en arborant la plupart du temps des mélodies très épurées. Ceci étant, on sent directement avec "Bak Inda Buildin" que la production est bien plus soignée qu'auparavant et qu'elle gagne en ampleur avec des mélodies plus recherchées. L'impression est la même dans "Put it down" qui se veut très fidèle à son image mais dont l'aspect mélodique se veut bien plus étoffé, pris en charge par un TIMBALAND en plein essor à la production. L'attachement aux morceaux festifs inhérent à la carrière de REDMAN est mis en avant ici à travers "Gimmie One" à la production réussie, alors que "Sumtn 4 Urrbody" dans la même tonalité s'avère franchement raté.

Le REDMAN que l'on a connu dans les précédents albums continue de sévir, notamment avec des titres tels que "How u like dat" très épurés dans leur construction, suivi du "Freestyle freestyle" du même acabit. "Watchoogonnado" définit parfaitement la transition de style que REDMAN établit au cours de l'album : une instrumentation relativement old-school et un refrain très mélodique chanté par Mélanie RUTHERFORD. "Dis iz brick city" propose une mélodie sur laquelle REDMAN sublime son interprétation, tout comme avec "Rite now" pourtant à l'extrême opposé en termes d'ambiance. Sur "Blow Treez" le reggae est de mise, la drogue surtout, car REDMAN agit avec son compère METHOD MAN dans le registre qu'ils gèrent le mieux. Et qui pointe le bout de son nez dès qu'on parle de marijuana ? Le grand Snoop DOGG et son cousin Nate DOGG envoient de bonnes ondes relaxantes sur "Merry Jane", morceau encore une fois posé et sympathique.
La fin de l'album met en avant un énergique (réveil de défonce ?) "Gilla House Check", puis une fausse annonce de l'arrêt de son storytelling présent dans tous ses albums pour ensuite nous sortir deux parties de "Soopaman Luva 6" qui, comme d'habitude, sont peaufinées pour être de vraies réussites. Et l'album se termine comme le précédent sur un "Suicide" très épique et énergique.

Étonnamment, Red Gone Wild est l'une des plus grosses sorties de REDMAN. Il contrôle tout de bout en bout et on ne voit pas le temps passer dans cet album qui se veut un retour abouti de la carrière solo du rappeur. Là où l'on s'attendait au retour mitigé d'un gars revenant surtout pour le prestige, on a affaire à un opus doté d'une production irréprochable tandis que les idées de REDMAN sont probantes.

A lire aussi en RAP, HIP-HOP par GLADIUS :


COMMON
Be (2005)
Common au sommet de sa forme




WU-TANG CLAN
Enter The Wu-tang (36 Chambers) (1993)
Spécial boîte à demandes !


Marquez et partagez





 
   GLADIUS

 
  N/A



Non disponible


1. Fire (feat E3)
2. Bak Inda Buildin
3. Put It Down (feat Timbaland)
4. Gimmie One
5. Fuck Da Security
6. Sumtn' 4 Urrbody
7. How U Like Dat (feat Gov Mattic)
8. Freestyle Freestyle
9. Walk In Gutta (feat Biz Markie, Erick Sermon & Kei
10. Wutchoogonnado (feat Mélanie Rutherford)
11. Dis Iz Brick City (feat Ready Roc)
12. Rite Now
13. Blow Treez(feat Ready Roc & Method Man)
14. Pimp Nutz
15. Hold Dis Blaow!
16. Get 'em (ft. Icadon & Saukrates)
17. Merry Jane (feat Nate Dogg & Snoop Dogg)
18. Gilla House Check
19. No Mo' Soopaman Luva
20. Soopaman Luva 6 (part I) (feat Hurricane G)
21. Soopaman Luva 6 1/2 (feat Hurricane G & Mélanie Ru
22. Suicide (ft. Blam)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod