Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

Commentaires (14)
Parallhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Simple Minds, The Silencers , Big Country, The Chameleons , Kitchens Of Distinction
- Membre : The Edge

U2 - All That You Can't Leave Behind (2000)
Par JEREMY le 11 Août 2004          Consultée 9141 fois

Bon, alors il y a deux possibilités : la première, c’est que j’ai trop abusé de metal ces temps-ci et que le rock me paraît soudain bien fade, bien tristounet. La seconde, c’est que je me suis fais arnaquer en achetant ce disque. Pourquoi diable les vendeurs ont-ils mis, sous l’emballage d’un des plus grands groupes de rock que l’Europe ait compté (U2, est-il encore utile de le préciser ?), cette piteuse réédition des premières démo de Green Day ?! Non, quelque chose doit sûrement m’échapper… A moins que ce ne soit encore un coup de ces foutus majors pour faire passer en douce la musique (très) facile ? Bon, sérieusement, arrêtons la paranoïa, ce dixième opus studio de U2 est tout simplement mauvais, limite nul même par moment. Voilà, c’est dit !

Le premier titre de ce disque est issu du single précédant la sortie de l’album, « Beautiful Day ». Et dès celui-ci, on peut d’ores et déjà affirmer que les « beaux jours » de U2 sont derrières eux. Le son et la production sont résolument passés du côté de la pop classieuse, la guitare de The Edge sonne trop, bien trop lisse. Le son garage des premiers U2 est définitivement abandonné, continuant ainsi sur la lancée des très moyens « Passengers : Original Soundtracks 1 » et « Pop » (qui porte très bien son nom d’ailleurs), sortis respectivement cinq et trois ans plus tôt.

Encore que par moment, la pop que U2 a maintenant décidé de jouer, et de faire partager aux auditeurs d’NRJ (sic !), sait parfois être sympathique, comme sur « Beautiful Day » qui propose sur le refrain une petite montée en puissance assez intéressante, sur « Elevation », qui renoue avec les cris aigus de Bono et un riff de guitare presque rock, ou encore sur la très jolie ballade (la première des neufs présentes sur le disque) « Walk On », qui nous arracherait presque un pincement au cœur. Mais une fois « Kite » passé (morceau que l’on ne retient que grâce à sa mélodie au clavier), le reste n’est plus qu’ennui profond, dans le meilleur des cas.

« In A Little While » tente de donner un petit côté sudiste à U2, mais s’oublie aussi vite que le vainqueur de la Star Ac’ 1 (aller savoir pourquoi je fais cette comparaison…), « Whild Honey » essaie quant à lui de lui donner un parfum légèrement folk par l’utilisation de la guitare, qui me rappelle un peu certains morceaux de The Strokes, mais en beaucoup moins bien. On a même le droit à « Peace On Earth », qui se la joue ballade mièvre et naïve au possible, même si, comme souvent avec U2, elle partait d’un bon sentiment. Et après je ne me souviens même plus de ce qui arrive, je me suis endormi... Non, ce n’est pas vrai, mais ça aurait pu, parce que déjà, celui qui arrive à survivre à « Peace On Earth » à 22h, je le félicite sincèrement, mais alors ensuite, subir le traitement « When I Look At The World », « New York » et « Grace » a de quoi achever les plus solides d’entre vous !

Bref, pour un groupe qui à sorti des albums comme October, War, ou encore The Joshua Tree, ce All That You Can’t Leave Behind m’a bien plus que déçu ! Fini le rock des Irlandais, bienvenu dans la pop, bien joué certes, mais dans la pop quand même. D’autant plus que très peu de morceaux sont capables de rivaliser avec les ténors du genre. Ce qui faisait de U2 un groupe, pas forcément original (quoique, beaucoup ont découvert le rock avec eux), mais tout au moins sympathique à complètement était rayé du programme. U2 et moi, c’est fini ! 1,5/5 parce que j’ai eu un coup de cœur sur « Walk On », et parce que « Elevation » et « Beautiful Day » sont, malgré tout, pas si mauvais… pour de la pop !

A lire aussi en POP :


Eliza DOOLITTLE
Eliza Doolittle (2010)
La petite Eliza débarque enfin en france !




Cécile CORBEL
Songbook Vol. 4 - Roses (2013)
Pop-folk celtique


Marquez et partagez





 
   JEREMY

 
  N/A



- Bono (chant, guitare)
- The Edge (guitares, piano, choeurs)
- Adam Clayton (basse)
- Larry Mullen (batterie, percussions)


1. Beautiful Day
2. Stuck In A Moment
3. Elevation
4. Walk On
5. Kite
6. In A Little While
7. Wild Honey
8. Peace On Earth
9. When I Look At The World
10. New York
11. Grace



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod