Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIéTé JAZZY  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Nino FERRER - Agata (1969)
Par ERWIN le 26 Juin 2019          Consultée 432 fois

Peu après la sortie de son deuxième album, notre Nino sent soudainement ses racines l'appeler furieusement, et le voilà qui prend la direction de son pays natal, Agostino Ferrari est de retour ! Il va rester 3 ans en Italie et non seulement y sortir des versions italiennes de ses chansons mais de plus présenter des émissions télé avec un certain succès. Ce n'est pas pour autant qu'il en oublie sa carrière française, il continue d'écumer les plateaux télés et les salles de concert en compagnie de ses camarades le baron Estardy et son batteur fétiche Richard Bennett. C,'est dans ces conditions que naît son troisième opus, dans lequel il va ajouter de nouvelles cordes à son arc d'artiste.

Car nous voici plongés en pleine Amérique du Sud sur plusieurs titres et non des moindres ! Ainsi, nous avons deux jolies Bossa nova : Nino se transforme en brésilien sur "La Rua Madeira", une petite merveille qui ne pourra que faire frémir ceux qui connaissent les abords d'Ipanema. Il est rare qu'un français soit capable de pondre une vraie mélodie de ce genre, Tom JOBIM n'aurait pas fait mieux. Elle est très recommandable. Cordes, bois et guitare vibrante s'y croisent pour le plus grand plaisir des sens. "Oerythia" est tout aussi légère et ensoleillée, Nino y démontre un savoir faire évident en matière de création hors variété. Le voyage en Amérique du sud se poursuit avec "Agata", qui donne son nom à l'album, sur un tango qui n'a d'argentin que le nom, et Nino y campe à nouveau un personnage humoristique et cocu.

On continue dans le jazz fiévreux avec "Le show boat de nos amours" où l'on se croirait à minuit dans une ruelle torve de New York. Les cuivres généreux enrobent la composition dans un esprit qui rappelle les heures de gloire de Count BASIE ou Duke ELLINGTON.. Et Nino qui sussure plus qu'il ne chante, c'est très beau ! Petit slow à tendance jazzy, "Les yeux de Laurence" est sympa mais il est bien difficile de rendre smooth des paroles à haute teneur décalées, même si les cuivres créent une ambiance gaie et communicative. Et de l'italien sur un album français ? Mais oui ça existe ! Le mélomane va-t-il reconnaître la voix de Nino FERRER ici ? En tout cas, le romantisme qui émane de cette chanson n'est pas feint. L'orchestration très touffue ne manque pas de piquant !

On remarque aussi d'emblée la reprise de l'opus précédent, "Les hommes à tout faire", judicieusement choisie pour faire le générique de la série -feuilleton à l'époque - "Agence interim", le morceau est toujours excellent ! Le reste des chansons voit Nino exceller dans ses registres habituels : sur un rythme psychiatrique de fanfare, "Mamadou mémé" reprend les thèmes de l'amuseur à la BOURVIL ou Henri SALVADOR. Nous avons aussi un rock'n'roll trépidant "Je vends des robes", qui se rapproche des "Mirza" et autres "Cornichons" en plus rapide. Enfin, on jurerait la voix de Gilbert BECAUD sur "Justine" avec cette manière d'insister sur les "r", belle orchestration et une mélodie très rythmique qui fait penser à une B.O., d'autant que le texte est réussi et amusant !

Au final et malgré tous les genres abordés, je trouve cet album remarquablement équilibré. Nino parvient à un point de balance antre les différents genres qu'il affectionne, même si les fans français continuent de réclamer des textes et des rythmes décalés. Les aspects smooth jazzy ou bossa nova sont très réussis, preuve du niveau de créativité de l'artiste. Qu'il soit raffiné ou joue son personnage d'amuseur, Nino trouve une voie qui lui permet de s'exprimer avec efficacité. Un 3.5 arrondi à la supérieure.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par ERWIN :


Joe DASSIN
Les Deux Mondes (1967)
Françamérique




Véronique SANSON
Dignes Dingues Donc... (2016)
Le bonheur...? Quoi d'autre ?


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Nino Ferrer (chant-basse)
- Bernard Estardy (orgue-piano)
- Richard Bennett (batterie)


1. Agata
2. La Rua Madeira
3. Le Show Boat De Nos Amours
4. Mamadou Mémé
5. Oerythia
6. Les Hommes à Tout Faire
7. Justine
8. Les Yeux De Laurence
9. Tchouk-ou-tchouk
10. Non Ti Capisco Piu
11. Je Vends Des Robes



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod