Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  LIVE

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1968 Shades Of Deep Purple
  The Book Of Taliesyn
1969 Deep Purple
1970 In Rock
1971 Fireball
1972 Machine Head
  Made In Japan
1973 Who Do We Think We Ar...
1974 Burn
  Stormbringer
1975 Made In Europe
  Come Taste The Band
1984 Perfect Strangers
1987 The House Of Blue Lig...
1990 Slaves And Masters
1993 The Battle Rages On
1994 Smoke On The Water
1996 Purpendicular
1998 Abandon
2000 Live At The Rotterdam Ah...
2003 Bananas
2005 Rapture Of The Deep
2012 The Official (overseas) ...
2013 Now What?!
  Perfect Strangers Live
2014 The Official (overseas) ...
2017 Infinite
 

- Style : Thin Lizzy, Electric Sandwich, Uriah Heep, Eloy, Led Zeppelin, Scorpions
- Membre : California Breed, Msg, Flying Colors, Gary Moore , Kansas, Rainbow, Billy Cobham , Tony Iommi , Black Sabbath, Captain Beyond, Who Cares, Blackmore's Night, Ian Gillan , Tommy Heart , Ozzy Osbourne
- Style + Membre : Glenn Hughes , Joe Lynn Turner , Warhorse, Whitesnake
 

 Site Officiel (776)
 The Deep Purple Appreciation Society (646)

DEEP PURPLE - Live In Newcastle 2001 (2019)
Par GEGERS le 16 Juillet 2019          Consultée 853 fois

Ce n'est pas un secret, les albums live ont toujours été un élément important dans la carrière de DEEP PURPLE. Que ce soit avec le grandiose et controversé Concerto For Group And Orchestra de 1969 où avec le culte Made In Japan de 1972, le groupe britannique fait de sa musique, enregistrée en studio, une accroche, une étincelle qui devient un véritable incendie en live. S'associant avec le label earMusic, le groupe propose en cet été 2019 une nouvelle série de live rares issus des cartons du combo et proposant des concerts donnés au cours des trente dernières années. Avec sa pochette cartonnée, ce Live In Newcastle pourrait avoir des airs de mauvais bootleg. Il n'en est rien, fort heureusement, puisque la jaquette nous indique qu'il s'agit d'un enregistrement issu de la table de mixage, offrant un son de très bonne qualité.

Concert enregistré à Newcastle, en Australie (et non pas Upon Tyne), le 14 mars 2001, ce live qui inaugure cette nouvelle série est déjà connu des aficionadios puisqu'il figure en bonne place sur le coffret The Soundboard Series publié en 2001. Son intérêt est de présenter le concert dans une version remasterisée, offrant à l'ensemble une qualité audio digne d'un live officiel. Et puis, à l'occasion de cette soirée australienne, le groupe propose une prestation agrémentée d'une section de cuivres et de choeurs féminins, qui donnent une saveur nouvelle aux classiques du groupe. Ces derniers se mêlent à merveille avec le répertoire le plus récent du groupe, qui offre notamment trois extraits de Perpendicular : le rock "Ted The Mechanic", la splendide complainte progressive "Sometimes I Feel Like Screaming", et le plus dispensable "Hey Cisco" que l'on aurait bien vu remplacé par un meilleur titre du même album (tel que l'exceptionnel et mésestimé "Loosen My Strings".

Quelques fantômes du passé resurgissent également lors de ce concert. "Mary Long", issu de l'album Who Do You Think We Are", fait partie de ces surprises interprétées lors du show, le morceau ayant été ignoré en live depuis près de 40 ans. "No One Came" et "Fools", tous deux issus de l'album Fireball, font également figure de surprises, ces deux titres exigeants ayant été ressorti des placards à la fin des années 90 et début des années 2000.

L'apport des cuivres et des choeurs est discutable. Sur la partie "musclée" de "Sometimes I Feel Like Screaming", ils s'en sortent à merveille, renforçant l'impact du morceau. Ils se font en revanche lourdauds, patauds, sur "Perfect Strangers", qui se voit engoncé dans des habits lourds qui ne lui rendent pas justice. Les classiques, pourtant, ne déçoivent pas. "Black Night", bien entendu, "Smoke On The Water", l'incontournable, introduit par un Steve Morse taquin qui s'amuse en préambule à interpréter une poignée de riffs cultes de l'histoire du rock, faisant mine de ne plus connaître les accords du morceau. Sur "Speed King", le célèbre chanteur australien Jimmy Barnes vient voler la vedette à un Ian Gillan par ailleurs très en voix et particulièrement communicatif. Rallongés à l'envi, ce morceau (dans lequel s'intercale une reprise de "Good Times") et "Highway Star", interminable, offrent au public leur lot de standards. "Fools", pour sa part, se fait un moment délectable, mêlant énergie et virtuosité, et permettant surtout à Steve Morse de proposer un solo particulièrement marquant.

Deux heures de musique pour un concert varié, proposant un bel équilibre entre standards, nouveautés et raretés ressorties de cartons. La présence des cuivres est un peu "gadget", et il va de soi que cette nouvelle sortie est à réserver aux amateurs éclairés de DEEP PURPLE, avides de sonorités nouvelles de la part d'un groupe qui a toujours su faire de ses prestations live des moments uniques.

3,5/5

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


GOTTHARD
Live & Bangin' (2015)
A la recherche du temps perdu




The DARKNESS
Permission To Land (2003)
Le rock'n'roll n'est pas une pollution sonore !


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Ian Gillan (chant)
- Steve Morse (guitare)
- Roger Glover (basse)
- Jon Lord (claviers)
- Ian Paice (batterie)


1. :cd 1 :
2. Woman From Tokyo
3. Ted The Mechanic
4. Mary Long
5. Lazy
6. No One Came
7. Black Night
8. Sometimes I Feel Like Screaming
9. Fools
10. Perfect Strangers
11. Hey Cisco

- Cd 2 :
1. When A Blind Man Cries
2. Smoke On The Water
3. Speed King / Good Times
4. Hush
5. Highway Star



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod