Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK METAL HUN  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2019 The Gereg
 

2019 The Gereg

The HU - The Gereg (2019)
Par ERWIN le 22 Juin 2020          Consultée 625 fois

Il fut un temps où Kubilaï ou Gengis étaient les hommes les plus puissants du monde et régnaient sur le plus vaste empire jamais connu, descendants d'Attila et des hordes Hunniques qui dominèrent l'Europe lors de la chute de Rome. Vous me direz : "Quel rapport avec la musique gros, on veut pas ton cours d'histoire !
- Ta gueule merdeux, écoute la bonne parole, comme ça tu auras autre chose à faire que pianoter sur ton portable de merde face à la prochaine nana avec qui tu auras envie de sortir, enfin si ya une "prochaine" car pour le moment t'es bon qu'à t'esquinter les pouces sur un objet inanimé et sans intérêt." C'est-y-bon ? Je continue !

Donc Kubilaï les décérébrés ça vous parle ? Ouais c'est ça, c'est le gonze vilain qu'est dans la série Marco Polo... On va y arriver, mais c'est dur. J'évoque pas son grand-père Gengis, vous risquez de vous perdre, il n'y a pas de série ni de jeux vidéo. Bref, pour les férus de sport, les mongols Asashoryu et Hakuho dominent le sumo nippon et mondial depuis deux décennies, et pour les amateurs de géo – s'il y en a - le Lac Baïkal et les steppes autour de Oulan Baator restent un must pour tous les back packers du monde. Ouais... Allez je vous laisse deux minutes pour googleïser et vous culturer sur le sujet, ça en fera au moins deux de volées sur votre année de jeux vidéo.

Z'êtes reviendus ? La Mongolie donc, la seule terre dont les guerriers peuvent être comparés aux Vikings ou aux Maoris, c'est de là que vient le groupe dont nous allons causer aujourd'hui. Cachez vos nanas les pucelles – enfin ceux qui en ont -, on entre dans un monde de violence, ce qui n'exclut aucunement l'esthétique car The HU vit dans un monde de grande beauté. Evidemment, si certains détails vous rappellent des groupes amérindiens, finnois ou ukrainiens, voire brésiliens, rien de phénoménal puisque les chromosomes ont voyagé partout dans le vaste monde. Je vous le dis direct et sans fioritures, on n'a pas affaire à des branleurs du dimanche, le plan marketing est travaillé et sans faille, YouTube en conviendra !

Nous avons donc originellement affaire à quatre Mongols qui jouent sur des instruments traditionnels : deux manient le Morin Khuur, une vielle à 2 cordes – avec une tête de cheval - jouée avec un archet, Le Tumur Khuur, une guimbarde, et un Tovshuur, soit une basse traditionnelle mongole à trois cordes. Tout ce petit monde chante le Hooliin Choor, soit le chant de gorge mongole.

Tout débute avec le lancement sur YouTube de "Yuve Yuve Yu". Les images sont saisissantes, les déserts, les steppes, le lac Baïkal, l'isolement, tout est sublime, une carte postale pour la Mongolie. Le titre se présente comme un hymne plutôt hard Rock des seventies, sans la moindre trace d'électricité. Le chant guttural fait mouche, l'ambiance est excellente et guerrière. Le Hun Rock vient de débarquer, ça va faire du bien vu le vide intersidéral de nos billboards ! Quelques dizaines de millions de vues plus tard, c'est au tour de "Wolf Totem" de débarquer et là, c'est la cavalerie, à cheval et en bécane, on touche au sublime du tribal, choeurs, grognements, vidéos de bikers impressionnantes, tout est parfait dans ce titre, un sommet de l'année 2019 !

"Shoog Shoog" jouxte le metal. Le travail de production y est remarquable, nous invitant à réfléchir plus longtemps sur la base du son pour réaliser à quel point cette chevauchée est sophistiquée. Y aurait-il une gratte distorsionnée là derrière ? Qu'en pensez-vous ? "The Great Chinggis Khan" quant à lui se présente comme une ode à la mémoire de Gengis qui démarre en acoustique avec les cordes qui encadrent un chant rauque. Les "R" roulent, gutturaux et chargés d'agressivité – pensez à RAMMSTEIN !! -, et là pas de place au doute, il y a bien une gratte électrique. Pas dominante mais tout de même, de quoi permettre le rattachement au Metal. D'ailleurs, "The Same" martèle comme un chant de guerre en prélude au combat à mort. Les cordes y sont stridentes et angoissantes, les choeurs lourds et clairs.

"Shireg Shireg" nous plonge ensuite dans l'ambiance des steppes, juste avant le passage des dresseurs de chevaux. Cette mélopée folk qui s'adresse aux esprits de la terre plonge invariablement dans une transe onirique très réussie. Ecoutez cette flûte hypnotisante ! "The Gereg" propose un refrain craché de belle consistance, très moderne et qui ouvre bien des perspectives au quatuor d'Oulan Baator. On retient la lancinance de "The Legend Of Mother Swan", avec quelques consonances proches du voisin de derrière la grande muraille. Enfin, les Moriin Khuur de "Song Of Women" évoquent presque certains moments de LED ZEPPELIN, mais oui ! Les choeurs sont uniques et incomparables, l'ensemble sonne atmosphérique, presque progressif par instant, bluffant.

Bref, pour un premier essai, c'est un coup de maître et il se pourrait bien que l'herbe ait bien du mal à repousser après le passage de ces drôles d'oiseaux dans nos contrées. Original, burné, charmant, cet opus recèle bien des moments de plaisir. Enfin, c'est un petit coup de pied bienvenu dans la fourmilière, et quelque chose de vraiment différent, la classe ! Conseillé à tout le monde, voici qui annonce un renouveau musical et quelques émotions subversives. Un superbe 4 !

A lire aussi en MUSIQUES FOLKLORIQUES par ERWIN :


Patrick DOYLE
Much Ado About Nothing (1993)
Grande classe




Annie LENNOX
A Christmas Cornucopia (2010)
Noyeux joel !


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Ts.galbadrakh Aka 'gala' (ayanga morin khuur, chant)
- G.nyamjantsan Aka 'jaya' (tumur khuur, tsuur, chant)
- B.enkhsaikhan Aka 'enkush' (gal morin khuur, chant)
- N.temuulen Aka 'temka' (baigali tovshuur, chant)


1. The Gereg
2. Wolf Totem
3. The Great Chinggis Khaan
4. The Legend Of Mother Swan
5. Shoog Shoog
6. The Same
7. Yuve Yuve Yu
8. Shireg Shireg
9. Song Of Women



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod