Recherche avancée       Liste groupes



      
HARDCORE PUNK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


DIE KREUZEN - Die Kreuzen (1984)
Par K-ZEN le 6 Août 2020          Consultée 249 fois

Bon, on va régler cette question d’entrée, comme ça ce sera fait et on pourra passer sereinement à autre chose. DIE KREUZEN, malgré son apparence et son orthographe, n’est absolument pas un groupe teuton. Ou en version originale, DIE KREUZEN ist nicht eine deutsche gruppe ! Il y a d’ailleurs une faute grammaticale dans cette expression, récupérée par le quatuor dans une Bible germanique.

DIE KREUZEN – prononcer "Di Kroytzen" – cela signifie « les croix » en allemand. Au pluriel donc. Pas si surprenant finalement, quand on songe à la pochette de leur premier EP Cows & Beer, culte chez les fins connaisseurs de hardcore, qui n’en n’exhibait cependant qu’une seule. Un enregistrement qui posait les bases d’une musique plutôt brève, violente et sans concessions, déjà marquée par le cisaillement d’une basse on ne peut plus métallique et les cris véhéments d’un chanteur à la voix assez particulière.

Doté d’une production un peu plus propre, leur premier album éponyme sort en 1984, avec en guise de vitrine une pochette pour le moins dystopique. Peu de lumière si ce n’est dans les yeux éblouissants de chiens mécanisés, semblant patienter sur leur tapis mécanique que quelqu’un leur intime l’ordre de raser un monde. Au premier plan, des squelettes – ceux de Terminator ? – attendent leur heure, au loin un immense pylône électrique. Peut-être alimente-t-il ces horreurs déshumanisées. Ou simplement le néon publicitaire surmontant la scène et présentant le nom du groupe.

Die Kreuzen est un recueil conséquent en quantité, 20 bombes – dont les morceaux de Cows & Beer réenregistrés pour l’occasion – envoyées en une demi-heure, mais qui parvient à s’extraire des méandres du hardcore punk américain par une identité marquée symbolisée par cette ambiance pesante et glauque et par la voix de Dan KUBINSKI, véritablement un des points remarquables de la musique de DIE KREUZEN.

Arrachée et criarde, un peu étouffée et en retrait mais pourtant omniprésente par l’action d’une réverbération complice, on la croirait tout droit sortie d’un film d’horreur. Associée au jeu de basse de Keith BRAMMER, basique mais fortement mis en avant et aux riffs urgents et accrocheurs de Brian EGENESS, voilà un cocktail pour le moins détonnant qui distribue les gifles : "Enemies", "Get ‘em" et "Fighting" assénés en moins de trois minutes et plus loin l’enchaînement déboîte-gencives et imparable "All White", "Pain/ Sick People", "Hate Me".

Cependant, Die Kreuzen est un album qui, déjà, pose les bases de la suite et de l’opus plus cérébral qui suivra, October File. C’est ce que suggère au cœur de ce défouloir somme toute primaire la claustrophobe et insidieuse "All White", pièce la plus ambitieuse et mid-tempo mais également la plus longue (un peu plus de 3 minutes 30 secondes), qui va lorgner du côté gothique voire death rock, annonciatrice du grunge finalement tout proche. Une pièce et son contenant qui laissent à la fin de leur écoute totalement blême et médusé, comme un auto-stoppeur qu’un type aurait largué au bord d’une route désaffectée après l’avoir embarqué dans un premier temps, vexé par une remarque désobligeante sur son groupe préféré qui ne s’imposait décidément pas.

Note réelle : 3,5 arrondi à 4.

A lire aussi en PUNK-ROCK par K-ZEN :


The EX
Tumult (1983)
Prison rouge




MISSION OF BURMA
Vs. (1982)
Grandeur et flamboyance


Marquez et partagez





 
   K-ZEN

 
  N/A



- Dan Kubinski (chant)
- Keith Brammer (basse)
- Brian Egeness (guitare)
- Erik Tunison (batterie)


1. Rumors
2. This Hope
3. In School
4. I'm Tired
5. On The Street
6. Enemies
7. Get 'em
8. Fighting
9. No Time
10. All White
11. Pain/ Sick People
12. Hate Me
13. Live Wire
14. Not Anymore
15. Mannequin
16. Fuckups
17. Think For Me
18. Dirt And Decay
19. Don't Say Please
20. No Name



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod