Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1969 Pretties For You
1970 Easy Action
1971 Love It To Death
  Killer
1972 School's Out
1973 Billion Dollar Babies
  Muscle Of Love
1974 Greatest Hits
1975 Welcome To My Nightma...
1976 Alice Cooper Goes To ...
1977 Lace And Whiskey
  The Alice Cooper Show
1978 From The Inside
1980 Flush The Fashion
1981 Special Forces
1982 Zipper Catches Skin
1983 Dada
1986 Constrictor
1987 Raise Your Fist And Y...
  The Nightmare Returns
1989 The Beast Of Alice Coope...
  Trash
1990 Trashes The World
1991 Hey Stoopid
1994 The Last Temptation
  The Last Temptation
1997 A Fistful Of Alice
1999 The Life And Crimes Of A...
  Welcome To The Nightmare...
2000 Brutal Planet
  Brutally Live
2001 Dragontown
  The Definitive Alice Coo...
2003 The Eyes Of Alice Coo...
2005 Dirty Diamonds
2006 Live At Montreux 2005
2008 Along Came A Spider
2009 Keepin' Halloween Alive
2010 Theatre Of Death : Live ...
2011 Welcome 2 My Nightmar...
2014 Raise The Dead: Live Fro...
2017 Paranormal
2021 Detroit Stories
 

- Style : Aerosmith
- Membre : Black Star Riders, Suicidal Tendencies
 

 Site Officiel (720)

ALICE COOPER - Trash (1989)
Par NESTOR le 20 Avril 2021          Consultée 721 fois

Bien que foncièrement différent de son prédécesseur sur le plan musical, Trash n’est en fait que sa suite logique si l’on considère la manière dont Vincent Furnier gère sa carrière musicale/commerciale depuis l’échec de DaDa (1983). Tout est ici calculé, pensé, prévu pour permettre au chanteur de renouer avec le succès. Il faut dire qu’en 1989, le Hard-Rock a de nouveau les faveurs du public américain depuis quelques années, et le petit père Furnier aimerait bien être invité à la table des réjouissances et des récompenses.

Pour se faire, ALICE COOPER utilise une recette des plus simples. Il étudie ce qui fait alors le succès de la scène Metal, pour en tirer le meilleur. Puis, à la manière d’un alchimiste, il reconstitue sa musique en assemblant les plans, les gimmicks, les sons, les attitudes qui doivent, selon lui, correspondre aux attentes du public. Exit les expérimentations artistiques, place à l'implacable réalité du business musical. Il fait d'ailleurs appel au producteur Desmond Child (co-auteur du "I was Made For Loving You" de KISS, mais également de la production/écriture des, alors récents, albums de BON JOVI et AEROSMITH), afin que celui-ci participe à la composition de la totalité des titres de son nouvel album.

…et, contre toute attente, le résultat est assez convaincant.

En effet, s’il est difficile de trouver un album moins spontané que le si mal nommé Trash, il faut bien convenir que le savoir-faire du bonhomme, allié à une sobriété qui commence à durer, et à un entourage de qualité, lui permettent de se montrer très efficace. Tous les excès que l’on pouvait éventuellement accoler à ses deux précédents albums sont ici gommés. La pochette est moins 'Kitsch', les chœurs plus conventionnels, la musique plus accessible, les paroles moins provocantes. Inutile en effet de chercher ici la moindre trace de critique sociale ou d’humour noir, les seuls thèmes abordés tournent autour de l’amour.

Alors, certes, sa production s’est considérablement aseptisée et il est inutile de s’attendre au moindre délire. Mais, en contrepartie, nous avons là droit à des tubes parfaitement calibrés pour la radio, et il faut avouer que cela n’est pas désagréable à écouter. A l’image de "Poison" ou des entraînants "Spark In The Dark" et "House of Fire", la musique réussit à combiner avec bonheur les univers du Heavy et de la Pop. Il n’y a plus rien de véritablement dangereux dans ce que propose ALICE COOPER, mais si on a un peu le sentiment que son Boa s’est transformé en Orvet, force est de constater que l’équilibre fonctionne à merveille.

Les deux ballades musclées, "Only My Heart Talking" qui contient une apparition magique de Steven Tyler et "Hell Is Living Without You", dans laquelle ALICE se montre un peu plus sombre, sont somptueuses. Ce dernier titre comprend des variations d’intensité extrêmement bien amenées. Il est juste dommage que le solo superflu de guitare qu’il contient ne semble là que pour rendre le format de ce morceau "classique". En effet, celui-ci se suffisait amplement à lui-même.

Aucun doute là-dessus, cet album est musicalement une réussite avec, en surplus, une pléiade d’invités (qui émanent tous de l’univers de Desmond Child), à l'instar des membres d’AEROSMITH et de BON JOVI, ou bien de Kip WINGER, et du revenant Steve LUKATHER. Mais est-ce réellement ce en quoi nous sommes en droit d’attendre d’un artiste de la trempe d’ALICE COOPER ? Où est passée sa folie, sa créativité ? Où s’est donc fourvoyé le Vincent Furnier qui nous faisait râler à l’écoute de l’insaisissable Zipper Catches Skin (1982), ou rire aux loufoqueries d’un Goes To Hell (1976), ou encore frissonner sur DaDa (1983)?

Il n'est pas notre intention de sombrer dans les poncifs douteux qui associent 'usage de substances enivrantes' avec 'créativité', mais force est de constater que dans le cas d’ALICE COOPER, sa sobriété a définitivement foulé aux pieds son génie artistique créateur. Ce dernier semble avoir disparu dans des vapeurs d’alcool pour rejoindre la part des anges et laisser place à un autre génie, celui de savoir s'adapter aux tendances du marché.

Faut-il s’en réjouir ? Faut-il le regretter ? Gageons que s’il n’avait pas su réagir et vaincre ses différentes addictions, Vincent Furnier ne serait plus parmi nous depuis longtemps. Alors, contentons-nous de profiter d'un excellent album, en imaginant qu’il n’est somme toute qu’un côté de plus de cette boule à facettes multiples qu’est ALICE COOPER.

A lire aussi en HARD ROCK par NESTOR :


VULCAIN
Rock & Roll Secours (1984)
Premier album brut, fougueux et incontournable




TRUST
Europe Et Haines (1996)
Premier retour en grâce.


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Alice Cooper (chant)
- Bobby Chouinard (batterie)
- Hugh Mcdonald (basse)
- John Mccurry (guitares)
- Paul Chiten (claviers)


1. Poison
2. Spark Of The Dark
3. House Of Fire
4. Why Trust You
5. Only My Heart Talkin'
6. Bed Of Nails
7. This Maniac's In Love With You
8. Trash
9. Hell Is Living Without You
10. I'm Your Gun



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod