Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2020 Hum

Alain JOHANNES - Hum (2020)
Par LE BARON le 12 Avril 2021          Consultée 720 fois

Alain JOHANNES est un singulier personnage. Peu connu du grand public, il fait partie de ces musiciens avant tout reconnus par leurs pairs. Tour à tour producteur, ingénieur du son ou musicien – il est multi-instrumentiste –, accoucheur de talent en studio ou accompagnateur de tournées, il œuvre auprès de groupes ou de chanteurs bien plus avides de lumière qu’il ne l’est lui-même. Sur son CV long comme le bras, on cite souvent Chris CORNELL, P.J. HARVEY, THEM CROOKED VULTURES et QUEENS OF THE STONE AGE, mais il y en a beaucoup d’autres, plutôt dans le monde du rock tendance indé et/ou bruyant.

Ayant débuté dès les années 1980, il a par ailleurs monté plusieurs groupes, notamment ELEVEN*. Il a également présenté "Guitar Power", émission que l’on trouve sur le tube et dans laquelle il écoute et joue avec des guitaristes aussi précieux et rares dans les médias que Julian LAGE ou Mary HOLVORSON. Alain JOHANNES n’est pas qu’un homme de l’ombre, c’est aussi un homme de goût. Hum est son troisième album, si l’on s’arrête à ceux qu’il a publié sous son seul nom. Nul n’étant mieux servi que par lui-même, JOHANNES a tout fait tout seul dans son coin, comme le grand qu’il est.

Une certaine étrangeté s’invite dès l’ouverture du disque avec "Mermaid’s Scream". Pas vraiment une chanson, plutôt une introduction à l’univers de JOHANNES, qui ne se déploie réellement qu’à partir de "Hum", la chanson. On plonge alors dans une atmosphère douce, onirique et sombre à la fois. JOHANNES, sous ses airs bonhommes, est en effet un grand mélancolique, même s’il a l’élégance de ne jamais verser dans la grandiloquence des grandes douleurs. Car il s’accompagne de peu : "Cigar box" à 8 cordes, guitares, quelques discrètes percussions, une voix plaintive noyée de réverbération, des chœurs, c’est à peu près tout.
Et pourtant, Hum est très loin de ces albums acoustiques dont le dépouillement touche parfois à la grâce, mais le plus souvent à l’ennui.

Il faut dire que le son est particulièrement travaillé. JOHANNES, même s’il utilise principalement des instruments acoustiques, n’a pas peur des effets, il en répand même partout, créant un puissant agrégat sonore finalement très rock. Car nul doute qu'il est un de ses enfants. On ferait d’ailleurs volontiers remonter les influences de Hum au LED ZEPPELIN de "Ramblin’On" ou "Gallows Pole", PLANT en moins. Et lorsque JOHANNES s’empare d’une guitare électrique, comme dans "If Morning Comes", sa manière de tenir des notes sans fin juste en deçà du larsen nous évoque carrément Robert FRIPP, époque "Heroes". On est donc très loin du folk, et bien dans l'univers rock très personnel de quelqu'un qui sait non seulement composer, chanter, et jouer, mais également enregistrer, mixer, produire.

Hum est à l’image de JOHANNES : vibrant, intense même, mais également d’une grande sobriété. La briéveté du disque, pas du tout dans les canons d’aujourd’hui, n’est qu’une marque supplémentaire de la modestie de son auteur. En fait, quand on pense aux nombreux musiciens avec qui JOHANNES a travaillé tout au long de sa carrière on en voit un qui lui ressemble peut-être en particulier : John Paul JONES bien sûr, que JOHANNES a croisé au sein de THEM CROOKED VULTURES, mais qui est surtout le type que l’on reconnaît à peine sur les photos de LED ZEPPELIN. Tout comme JONES, JOHANNES est un multi-instrumentiste brillant et un homme de l’ombre. Quelle chance pour nous qu’il en soit sorti.


* ELEVEN, qui jouait un rock indé de bonne facture, n’a pas vraiment eu de succès. Natasha SCHNEIDER, la chanteuse du groupe aujourd’hui décédée, était la compagne de JOHANNES. Elle a également joué avec QUEENS OF THE STONE AGE.

A lire aussi en ROCK par LE BARON :


John ZORN
Filmworks 7 : Cynical Hysterie Hour (1997)
Looney Tunes Nippons




Ian DURY
New Boots And Panties !! (1977)
It's all your brain and body need ! !


Marquez et partagez





 
   LE BARON

 
  N/A



- Alain Johannes


- hum
1. Mermaids’ Scream
2. Hum
3. Hallowed Bones
4. Someone
5. If Morning Comes
6. Free
7. Sealed
8. Here In The Silence
9. Nine
10. Finis



             



1999 - 2023 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod