Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK-BLUES  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Mountain Men

MISTER MAT - Désespérément Optimiste (2020)
Par GEGERS le 24 Octobre 2021          Consultée 195 fois

Le massif de la Chartreuse, situé au nord-est de Grenoble, bordant d’un côté la vallée du Grésivaudan, est un massif discret, sans chichis. Très apprécié des locaux pour son accessibilité, il est majoritairement forestier et offre quelques beaux sommets et hauts plateaux abritant une faune riche et variée. C’est au pied du massif qu’a grandi Mathieu Guillou, dit MISTER MAT. Le bonhomme est un pur produit de la montagne qui le surplombe et, comme beaucoup de jeunes du secteur, a œuvré comme moniteur de ski sur les pentes de Saint-Pierre de Chartreuse ou d’ailleurs. Mais sous son corps de rugbyman et ses mains de bûcheron, MISTER MAT caresse avec une douceur enragée une guitare acoustique entièrement soumise à son art. Car Mathieu est chanteur, musicien, auteur, compositeur. Si son nom ne vous dit rien, celui des MOUNTAIN MEN, duo auquel il a consacré 50% de son ADN entre 2005 et 2018 vous sera peut-être plus familier. Le duo dissout, MISTER MAT a pris son blues sous le bras et s’est embarqué en solitaire avec ses ritournelles. Le terme solitaire peut néanmoins sembler galvaudé, puisque la rencontre déterminante avec Gaëtan ROUSSEL, tombé sous le charme de son univers musical, permettra à l’artiste de bénéficier d’une belle exposition et de morceaux écrits sur mesure pour lui par l’ex chanteur de LOUISE ATTAQUE.

La musique telle que pratiquée par MISTER MAT sur son premier album, Désespérément Optimiste, est à l’image de l’oxymore de son titre. Il y a du blues et du folk, de l’ombre et de la lumière, une pureté céleste et une rugosité de fond de bar. En bref, cet album est rempli de paradoxes qui lui offrent une richesse et une beauté digne des plus grands noms de cette musique souvent torturée. La reprise finale de "Georgia On My Mind" (popularisée par Ray CHARLES et déjà mise sur disque par les MOUNTAIN MEN) est surtout un clin d’œil, une carte de visite. On y entend la voix granuleuse, à la fois chaude et rugueuse du chanteur se marier avec une guitare et une trompette qui exhausse la beauté pure du timbre puissant de l’artiste. Il faut néanmoins voir plus loin, en attestent les autres reprises qui émaillent cet album. En effet, MISTER MAT propose également une version sobre mais très efficace du "Girl From The North Country" de DYLAN, et fait preuve d’une belle touche d’espièglerie avec cette relecture dantesque du "Girls Just Want to Have Fun" de Cindy Lauper, dans une version endiablée portée par un banjo délectable. Il y a ici un petit air à la MUMFORD AND SONS sur ce titre qui s’impose finalement comme un excellent moment de l’album.

Les compositions originales constituent néanmoins bien entendu le plat de résistance. De sa voix solide, MISTER MAT offre avec "Désespérément optimiste" une belle interprétation pop-folk sur ce morceau signé Gaëtan ROUSSEL. Une rythmique entraînante sert de support à un texte humble interprété avec une sobriété et une authenticité remarquables. Les arrangements, finalement, sont presque superflus, et on préfère d’ailleurs les morceaux sur lesquels l’artiste cherche les racines et fait preuve d’un minimalisme qui décuplent l’intensité et l’impact de son interprétation. La ballade "Simplement te dire", autre résultat de la collaboration avec un Gaëtan précité, est ainsi d’une splendeur discrète, à l’image de cette Chartreuse dont nous parlions plus tôt. Ce n’est pas de la retenue, mais MISTER MAT dose à la perfection sa voix, plaçant le curseur au bon endroit entre démonstration vocale et pertinence de l’interprétation. Quelle réussite !

La fausse légèreté du motif mélodique de "Jouer dans le vent", les jolies incantations folk de "Tous dit", servi par une mélodie de grande classe, ou encore le piano très expressif de "Une part de nous" sont quelques-unes des réussites d’un album bariolé autant qu’inspiré. Le blues-rock de "Fruit défendu", plus prévisible dans sa construction, pourrait paraître en deçà, mais une fois encore une fois, l’inventivité (ici du refrain) et les lignes vocales parfois surprenantes (ces ouh ouh aigus) sont source de réussite. Finalement assez proche de la démarche récente d’un CABREL sur la forme, MISTER MAT propose un premier album sans faux pas. Le confinement malheureusement passé par là, l’artiste n’aura pas pu défendre sur scène comme il l’aurait souhaité cette pierre fondatrice d’une carrière solo prometteuse. Car résolument blues, viscéralement folk, mais finalement bien plus que la somme de ses influences, Désespérément Optimiste est un album foisonnant de bonnes idées et rempli de compositions de grande qualité. Le tout interprété par un chanteur au timbre unique en France. Le début d’une aventure très prometteuse.

A lire aussi en BLUES par GEGERS :


Ben HARPER
Get Up ! (avec Charlie Musselwhite) (2013)
Blues, avec un point d'exclamation

(+ 1 kro-express)



Mark KNOPFLER
Privateering (2012)
Par delà les mers et les océans

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Mathieu Guillou (chant, guitare)


1. Désespérément Optimiste
2. Jouer Dans Le Vent
3. Simplement Te Dire
4. Pendant Ce Temps-là
5. Tous Dit
6. Girl From The North Country
7. Des Lueurs
8. Fruit Défendu
9. Une Part De Nous
10. Girls Just Want To Have Fun
11. Georgia On My Mind



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod