Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1987 The Legacy
1988 The New Order
1989 Practice What You Pre...
1990 Souls Of Black
1992 The Ritual
1993 Return To The Apocalypti...
1994 Low
1995 Live At The Fillmore
1997 Demonic
1999 The Gathering
2001 First Strike Still Deadl...
2005 Live In London
  Seen Between The Lines
2008 The Formation Of Damn...
2009 Live At Eindhoven '87
2012 Dark Roots Of Earth
2016 Brotherhood Of The Sn...
2020 Titans Of Creation
 

- Style : Metallica
- Style + Membre : Megadeth

TESTAMENT - Practice What You Preach (1989)
Par NESTOR le 14 Mars 2022          Consultée 442 fois

Conforté par le succès commercial de The New Order, son second album, notamment du fait des nombreux passages du clip de "Nobody's Fault", la reprise de AEROSMITH sur MTV, TESTAMENT confirme son ancrage dans un Thrash Metal de plus en plus mélodique et lorgnant vers un Heavy Metal classique. Ainsi, ce Practice What You Preach" emboîte le pas à son prédécesseur. Les évolutions sont en effet très minimes entre ces deux disques. Dans les deux cas, nous avons droit à une très belle pochette, celle de Practice What You Preach étant particulièrement forte et originale. Mais également un style musical assez commun faisant la part belle à un Thrash très mélodique, porté par des parties de guitares, tant rythmiques que lead, très réussies et un chant qui reste agressif. Comme cela était le cas sur son deuxième album, le groupe propose une chanson surprise. Dans The New Order, il s’agissait de la reprise d’AEROSMITH évoquée plus haut, ici il s’agit de "The Ballad", un morceau tout en émotion qui débute à la manière d’une… ballade acoustique pour se terminer sur des riffs furieux et la voix d’écorché vif de Chuck Billy. Une très belle réussite qui met en avant le talent des deux guitaristes et surtout la voix d’un Chuck Billy qui se montre très émouvant, comme c'est souvent le cas lorsqu’il n’adopte pas sa diction hachée habituelle.
En termes d'évolution, tout au plus peut-on constater une présence très forte de la basse qui occupe un espace sonore bien plus conséquent que par le passé. Un peu comme si le groupe avait décidé de faire un pied de nez au And Justice For All de METALLICA (paru l’année précédente, et sur lequel la basse était reléguée aux abonnés absents, d’où la sortie ultérieure d’une version incluant plus de basse et appelée ironiquement "…and Justice For Jason"), et également une légère évolution dans les sujets abordés par le groupe. En effet, celui-ci commence à mêler timidement aux thèmes basiques de ses débuts des sujets un peu plus sociétaux comme c'est le cas de "Greenhousse Effect" qui traite, bien avant que le sujet soit aussi médiatisé qu'actuellement, de l’effet de serre.
Cet opus confirme l’excellence de la paire de guitariste/compositeurs Eric Peterson et Alex Scholnick. Si ce dernier est notoirement connu pour sa technique en tant que soliste (les soli de "Practice What You Preach" et de l’excellent "Nightmare (Coming Back To You)" peuvent en témoigner), il ne faut pas pour autant négliger l’apport essentiel de son collègue pour ce qui est de tricoter des riffs efficaces au possible. A de très rares exceptions, le final jazzy de "Perilous Nation" et la déjà citée "The Ballad", nous avons droit à un ensemble assez homogène de titres nerveux qui donnent dans un Thrash que l’on pourrait qualifier d’académique ("Envy Life", "Sins Of Omission", "Practice What You Preach"…). Trop homogène pourrions-nous même dire, tant on trouve là une des limites de ce disque.
Les morceaux présents ici sont très bien interprétés par des musiciens talentueux, mais il manque la petite touche d’originalité, de folie, de singularité qui fait que ce Practice What You Preach ne parvient pas à dépasser le statut de 'bon album'. Et c’est bien dommage car à l’écoute des excellents "Nightmare (Coming Back To You)" et "The Ballad", on sent bien que nous sommes à deux doigts de l’extase. Un bon album donc, mais pas assez pour pouvoir être considéré comme un chef-d’œuvre intemporel.

A lire aussi en METAL par NESTOR :


SUICIDAL TENDENCIES
Get Your Fight On! (2017)
Mini album mais maxi qualité




Yngwie MALMSTEEN
Trilogy (1986)
Malmsteen en mode hard fm : le coup du chapeau


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Chuck Billy (chant)
- Alex Skolnick (guitare)
- Eric Peterson (guitare)
- Greg Christian (basse)
- Louie Clemente (batterie)


1. Practice What You Preach
2. Perilous Nation
3. Envy Life
4. Time Is Coming
5. Blessed In Contempt
6. Greenhouse Effect
7. Sins Of Omission
8. The Ballad
9. Nightmare (coming Back To You)
10. Confusion Fusion



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod