Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY-BLUES  |  LIVE

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Jeff Beck Group , Dust
- Style + Membre : Beck Bogert Appice

CACTUS - Fully Unleashed The Live Gigs (2004)
Par OLIVIER le 26 Février 2008          Consultée 5207 fois

Jusque là, seul Hot’N’Sweaty, le quatrième album de Cactus deuxième formation servait de témoignage de l’intensité de ce groupe en concert. Hélas, la seconde formation de Cactus n’est pas du niveau de la mythique première, avec l’immense Rusty Day au chant, le talentueux Jim McCarthy à la six-cordes et bien sûr les inséparables compères Tim Bogert et Carmine Appice à la section rythmique. Ce double album permet donc de jauger l’intensité des concerts de Cactus. C’est là qu’on se rend compte que Cactus figurait parmi les plus grands groupes en live des 70s. Du pur heavy-blues à faire exploser les amplis !

Formation éphémère, sur le peu de concerts donnés, quelques-uns ont quand même été enregistrés, dont l’un au mythique Isle Of Wight 1970 (moins de 4 mois après la formation du groupe, l’osmose est déjà parfaite), un autre datant de 1971 à New-York, quelques chansons issues du concert déjà paru sur Hot’N’Sweaty, mais également des extraits d’un concert donné à Memphis en 1971, montrant Cactus au sommet de son art.

Concrètement, les 4 membres de Cactus jouent du blues dynamité à la distorsion, des riffs tellement puissants qu’ils passent tous les autres groupes au rouleau compresseur, des solos gorgés de feeling, que ce soit guitare, harmonica, batterie ou basse, de longs jams étirant certains morceaux à plus de 20 minutes... Ca ne vous rappelle rien ? Led Zeppelin évidemment ! Cactus était à juste titre considéré comme le pendant américain des 4 Anglais. De nombreux parallèles peuvent être établis entre les deux groupes tant le son est proche, mais tandis que la voix de Robert Plant montait sans cesse dans les aigus, celle de Rusty Day est plus rauque, mais tout aussi puissante.

Tous les classiques de Cactus sont présents, des plus blues comme No Need To Worry aux plus heavy comme Evil et One Way Or Another, en passant par le boogie effréné de Parchman Farm et ses solos qui dégoulinent, et une version allongée et jouissive de Big Mama Boogie, Part 1 & 2. Pas un temps mort, pas une seule seconde sans que les membres de Cactus s’amusent à improviser (le chanteur improvise bon nombre de paroles d’ailleurs).

En bref, un album essentiel pour se rendre compte de l’intensité que dégageait Cactus en live : un son à faire pâlir les plus grands comme The Who et Led Zeppelin ! Mais la patte blues en plus, davantage mise en avant que chez les susnommés. La justice est enfin rendue, Cactus EST un groupe majeur de la création du hard rock.

A lire aussi en BLUES-ROCK par OLIVIER :


CACTUS
Cactus (1970)
Cactus, ou comment faire plus fort que le zep.




CACTUS
Restrictions (1971)
Dernier album du mythique cactus !


Marquez et partagez





 
   OLIVIER

 
  N/A



- Rusty Day (chant et harmonica)
- Jim Mccarthy (guitare)
- Tim Bogert (basse)
- Carmine Appice (percussions)


1. Intro/long Tall Sally
2. Bag Drag
3. Evil
4. Parchman Farm
5. Alaska
6. Oleo
7. No Need To Worry
8. Let Me Swim

1. Big Mama Boogie, Pts. 1-2
2. Medley: Heeby Jeebies/money/hound Dog/what'd I Say
3. No Need To Worry
4. Parchman Farm
5. One Way...or Another
6. Bro. Bill
7. Swim
8. Bad Mother Boogie
9. Our Lil Rock-n-roll Thing
10. Bedroom Mazurka



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod