Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  LIVE

Commentaires (6)
Questions / Réponses (1 / 5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Peter Gabriel , Flaming Youth, Frank Zappa , Guaranteed Pure, Gtr, Daryl Stuermer , Squackett, Stiltskin, Brand X, Mike & The Mechanics, Mike Rutherford , Anthony Phillips , Tony Banks , Cut_, Phil Collins , Ray Wilson , Steve Hackett , Quiet World

GENESIS - Live (1973)
Par ONCLE VIANDE le 9 Mars 2008          Consultée 8862 fois

Ce disque a toutes mes faveurs. Il est longtemps resté le seul live officiel de la période Gabriel avant que le coffret « Archive 67 – 75 » ne répare cette lacune. A l'origine, il ne devait être qu’un outil promotionnel pour la radio américaine, puis la maison de disque le publia sans en informer ses auteurs. C’est l’époque où GENESIS décolle médiatiquement. « Nursery cryme » n’avait frappé que les oreilles italiennes, mais « Foxtrot » commence à faire son chemin en Europe. Preuve de ce nouveau palier franchi, Patrice Blanc-Francard leur consacre un numéro de POP 2 en janvier suivi d’une interview d’Alain Dister. Les raisons du succès sont multiples, mais l’élément déclencheur reste l’impact visuel généré par Peter Gabriel sur scène. Il faut noter d’ailleurs qu’il invente la théâtralité dans le rock avant le Ziggy Stardust de BOWIE – cette dernière considération ne rendant pas moins ridicule le fait de se coiffer d'un baril de lessive – nous sommes bien d’accord.

« Genesis live » est enregistré en Angleterre en fin de tournée de « Foxtrot », tournée qui marqua les débuts américains du groupe. Il contribua plus que tout autre au succès de GENESIS, et ce détail est trop souvent oublié. Sa perception au cours des trois dernières décennies a beaucoup évolué. S’il fut bien accueilli à sa sortie, il souffrit ensuite d’une mauvaise réputation. Prise de son infecte, artwork bâclé et tracklist décevante. Avec le temps, tout ceci joue en la faveur du disque et lui donne une certaine cohérence.
En vérité, la prise de son est très bonne – et les remasterisations le confirment – c’est le son produit par le groupe qui est très rugueux et tranche d’avec le soin recherché en studio. Malgré son étiquette progressive, ce n’est pas un groupe très technique qui se produit ici. Les musiciens n’avaient aucune confiance en eux et adoptaient une attitude très scolaire plutôt que de prendre part au spectacle. Seul Collins, plus assuré techniquement se permet des incartades, tandis que Hackett jouit d’une exposition qu’il n’aura plus jamais. Ce son brut de fonderie apporte cette valeur ajoutée que les versions studios n’offrent pas. La batterie cogne, la basse claque, la guitare est sale et les claviers en retrait (!). Gabriel force les tremolos et les accents, (« …we’ve fôôôôund we’ve had to raise the rent agââââin, just a bit »)…le délire est total. La tracklist enfin, souvent critiquée pour l’absence de « Supper’s ready », « Fountain of Salamacis » et l’inédit « Twilight alehouse », se focalise autour des titres les plus durs et forme un ensemble compact où le romantisme et l’acoustique n’ont pas leur place.

Tout ceci donne son charme à « Genesis live », le plus brutal disque de GENESIS. Il semble que l’album ait fait l’objet d’une réhabilitation depuis quelques années et dépasse le simple statut d’archive sonore. Un parfait contrepoids au trop lisse « Seconds out », qui couvre il est vrai une autre période et remplit un autre rôle, celui d’un live bilan. Reste un incontournable pour le fan, et ce malgré la parution tardive du live au Rainbow de la tournée « Selling England », assez musclé lui aussi, mais déjà plus appliqué et bien moins fou.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par ONCLE VIANDE :


HENRY COW
Leg End (1973)
Le pied !




KING CRIMSON
Larks' Tongues In Aspic (1973)
Le sceau du roi

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   ONCLE VIANDE

 
   MARCO STIVELL
   WALTERSMOKE

 
   (3 chroniques)



- Tony Banks (claviers)
- Phil Collins (batterie)
- Peter Gabriel (chant, flute)
- Steve Hackett (guitare)
- Mike Rutherford (basse, 12 cordes)


1. Watcher Of The Skies
2. Get’em Out By Friday
3. The Return Of The Giant Hogweed
4. Musical Box
5. The Knife



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod