Recherche avancée       Liste groupes



      
AMBIENT  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

1993 Dreamfish
1995 Dreamfish 2
 

- Style + Membre : Namlook

DREAMFISH - Dreamfish 2 (1995)
Par JOVIAL le 6 Février 2024          Consultée 160 fois

Il faut parfois se fier à son instinct. Dès le départ, Dreamfish 2 ne donne pas vraiment envie. L'artwork général, pourtant signé par l'artiste gallois Charles Uzzell-Edwards, ferait presque croire à une contrefaçon du précédent disque, réalisé à la va-vite sur un coin de table avec des crayons de couleur. Le livret interne nous accueille avec une horrible photo de poisson abyssal et une annonce, 'this is dawning of the age of aquariums', comprenez : voici l'aube de l'âge des aquariums. Là où Dreamfish pouvait pratiquement passer pour un album-concept, avec ses références à Terence McKenna et Alexander Shulgin, on a cette fois rapidement l'impression que Mixmaster Morris et Pete Namlook n'avaient plus grand-chose à raconter lors de cette seconde et ultime rencontre. Impression malheureusement confirmée à l'écoute.

En soi, l'expérience est loin d'être désagréable. Bien au contraire, Dreamfish 2 est un bon disque d'ambient, calme et planant, qui nous retrouve à peu près là où Dreamfish nous avait laissé deux ans plus tôt. "Aquarium" repart explorer les coraux à la manière de "School of Fish" et "Submerge" se laisse flotter à la surface, de même que sur "Under Water". Seul "Caviar" semble vouloir se différencier un peu du reste et s'enfonce vers la zone pélagique, s'autorisant tout de même un rythme techno, néanmoins très dilué. Malgré tout, ce que DREAMFISH gagne en placidité, il le perd dans le même temps en psychédélisme. Rien ou presque ne rappelle ainsi les ambiances hallucinées du premier album et Dreamfish 2 se montre de ce côté assez inoffensif. En somme, si vous aviez commandé un plat de Sarpa salpa et pensiez repartir pour un nouveau 'trip', vous n'aurez là qu'une simple boîte de sardines premier choix pour un pique-nique des plus anodins.

Au fur et à mesure de l'écoute, ce second effort nous paraît alors un peu vide et un peu long. "Aquarium" et "Caviar" nous laissent impassibles, quand "Submerge" arrive bien trop tard pour nous réveiller. Après la musique d'ascenseur, Pete Namlook et Mixmaster Morris inventent ici la musique d'aquarium. On se détend deux minutes au rayon poiscailles de Jardiland, avant de se souvenir qu'on n'était en fait pas du tout venu pour ça.

Note réelle : 2,5/5

A lire aussi en MUSIQUE ÉLECTRONIQUE par JOVIAL :


TRISTESSE CONTEMPORAINE
Tristesse Contemporaine (2012)
Belle réussite d'un atypique et mystérieux trio.




The NORMAL
T.v.o.d. / Warm Leatherette (1978)
Les plaisirs malsains d'un certain Daniel Miller


Marquez et partagez





 
   JOVIAL

 
  N/A



- Pete Namlook
- Mixmaster Morris


1. Aquarium
2. Caviar
3. Submerge



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod