Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Flogging Molly
- Membre : The Popes

The POGUES - If I Should Fall From Grace With God (1988)
Par MR. AMEFORGEE le 22 Novembre 2004          Consultée 5072 fois

Trois ans après l’excellent Rum Sodomy & the Lash, les Pogues reviennent avec une nouvelle cuvée, gouleyante, plus mature, plus variée, en d’autres termes, peut-être… Meilleure ?

On ne change pas une recette qui gagne. Au mieux, il faut l’améliorer, en accroître les vertus en y ajoutant quelques épices par ci, quelques plantes par là, afin d’en souligner, de plus belle, la richesse. Et le cru 88 est tout à fait dans cette idée. Où l’on retrouvera le goût vigoureux du bon tord-boyaux irlandais, mais parfois adouci par quelques lampées de cidre, ou bien même, mélangé à de la potion provenant de contrées plus lointaines.

Ainsi, on retrouvera des titres rapides et joyeux, dans la veine typiquement Pogues, comme le sympathique If I Should Fall From Grace With God qui ouvre le bal, ou Bottle of Smoke, ou encore Sit Down By the Fire, des titres toujours aussi entraînants et inspirés. Mais l’on aura droit également à des morceaux aux sonorités inédites pour le groupe, qui ajoute à l’occasion quelques cuivres débridés, comme sur l’instrumental Metropolis, qui mêle empreinte traditionnelle et jazz, ou comme sur Fiesta, un titre joyeux bien sûr, mais à la manière mexicaine (et dont je soupçonne Patrick Sébastien de s’être servi pour le générique d’une de ses émissions…). On notera également le menaçant et excellent Turkish Song of the Damned, avec ses accords orientaux, qui s’achève malgré tout comme une bonne boucherie de punk rock traditionnel irlandais… Ou encore les chœurs un peu militaires (dans le sens humoristique du terme, façon chorale de régiment « chef oui chef !») sur South Australia. Ou encore l’étrange et court Worms, qui clôt l’album.

Sans aller chercher le dépaysement dans l’exotisme, on appréciera aussi les morceaux plus posés, qui démontre aussi la sensibilité mélodique de Shane Mac Gowan et de ses comparses, comme les lyriques Thousands Are Sailing et The Broad Majestic Shannon. Je signalerai aussi, dans cet ordre d’idées, l’excellente ballade Fairytale of New York et son duo accrocheur avec la chanteuse Kirsty Mac Coll, qui est l’un des moments forts de l’album. Dans ce genre aussi, on remarquera le bicéphale Streets of Sorrow/Birmingham Six, écrit en collaboration avec Terry Woods, dont la voix rappelle quelque peu celle de Neil Young : une première partie mélancolique, avec peu d’arrangements, mené par Woods d’une voix frémissante, puis une seconde partie, libératrice, où Shane Mac Gowan reprend le chant et où les instruments traditionnels reviennent en force. De quoi éviter la gueule de bois.

Après deux albums relativement proches, le groupe parvient donc à approfondir sa musique, sans se départir de sa veine traditionnelle, mais tout en évitant la redite. Comme le vin, les Pogues se bonifient avec le temps. On ajoutera qu’il s’agit aussi d’un des albums les plus longs de la discographie des Pogues (50 minutes environ), ce qui témoigne une fois de plus du caractère fastueux de leur inspiration à cette époque-là.

Pour moi, il s’agit de l’un des meilleurs albums du groupe et sans doute l’un de leurs albums les plus accessibles (pour qui ne goûte que modérément le « punk folk »). Conseillé par tous les maîtres brasseurs, en vente dans toutes les bonnes distilleries d’Irlande et d’ailleurs.

A lire aussi en ROCK par MR. AMEFORGEE :


The WHO
Live At Leeds (1970)
Paf, dans ta face

(+ 1 kro-express)



QUEEN
Live At Wembley Stadium (1986)
Live magique, live royal


Marquez et partagez





 
   MR. AMEFORGEE

 
  N/A



- Shane Macgowan (chant, guitare)
- Andrew Ranken (batterie, percussions, chant,)
- Spider Stacy (tin wistle, chant)
- James Fearnley (accordéon, piano, mandoline, t)
- Darryl Hunt (basse, percussions, chant)
- Philip Chevron (guitares, mandoline, chant)
- Jem Finer (banjos, mandola, saxophone)
- Terry Woods (cittern, accordéon hexagonal,)


1. If I Should Fall From Grace With God
2. Turkish Song Of The Damned
3. Bottle Of Smoke
4. Fairytale Of New York
5. Metropolis
6. Thousands Are Sailing
7. South Australia
8. Fiesta
9. Medley
10. Streets Of Sorrow/birmingham Six
11. Lullaby Of London
12. The Battle March Medley
13. Sit Down By The Fire
14. The Broad Majestic Shannon
15. Worms



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod