Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1991 Seal 1
1994 Seal II
1998 Human Being
2003 4
2007 System
2008 Soul
2010 6:commitment
2011 Soul 2
2015 7
2009 Hits

SEAL - 4 (2003)
Par ERWIN le 4 Juin 2010          Consultée 1447 fois

Le quatrième album de Seal voit le jour sous des cieux nuageux. En effet, l’album précédent Human Beings fut un flop retentissant, et son dernier projet d’album Togetherland a été abandonné. C’est un quitte ou double pour le britannique, qui se décide enfin à assumer son visage si particulier à la face du monde, après avoir exposé son physique avantageux sous toutes les coutures. C’est donc son visage sensible, traversé par les cicatrices dues au Lupus qui l’a atteint il y a maintenant une vingtaine d’année (rien à voir avec des scarifications rituelles comme certains le pensent) qui orne la pochette. Il a l’air serein et calme. Et l’album entier est à l’image de cette photo, Seal ne se cache plus.

L’influence de Sam Cooke, voire de Bobby Womack, est flagrante sur de nombreux morceaux. Crooner au style parfois nonchalant, comme le premier cité, Seal trouve dans « Heavenly », « Don't Make me Wait Long » ou « Love’s Divine », des titres à la hauteur de son talent d’auteur interprète. Trevor Horn, le renommé producteur, se chargeant d’enrober tout cela dans une ambiance lourde, mais toute en nuance, c’est une évidence sur « Heavenly » aux arrangements exceptionnels malgré un minimalisme revendiqué. Sur le dansant « Get it Together » on retrouve des influences plus soul /funky en droite ligne issues de l’écoute des œuvres complètes d’Al Green et de Marvin Gaye. C’est très calibré mais diablement efficace. Le ton monte cependant sur les morceaux plus rentre dedans –un bien grand mot toutefois- comme l’exceptionnel « Waiting For You », un de ses meilleurs titres et mon favori personnel, ou « My Vision », aux accents avant-gardistes.

Mais revenons plutôt sur « Waiting For You », et dépeçons quelque peu ce qui est une étonnante synthèse des nombreuses influences du Nigeriano-Brésilien d’origine : une ligne de basse que n’aurait pas renié le gigantesque Stanley Clarke, une guitare rythmique distorsionnée qui rappelle le travail d’un John Petrucci ou d’un Steve Lukather, une batterie monolithique donnant un aspect « dance », des nappes de synthé discrètes et fluides que Tony Banks aurait pu composer, un petit piano Jazzy, une guitare folk judicieuse autour de laquelle s’est bâtie la structure, et la voix granuleuse et éraillée du sieur Samuel - de son vrai nom – qui tient la baraque homogène, car il n’est pas aisé de maintenir une cohésion d’ensemble avec tous ces éléments épars. Et cette fin les gars… c’est beau. Le résultat ? De la Pop du meilleur effet, c’est ça le talent !

De rares moments plus faiblards ne rajoutent pas grand-chose à la qualité du skeud : la mollassonne « Loneliest Star » ne me touche guère par exemple, un aspect trop mainstream handicape une ligne frustre de guitare… franchement trop larmoyante. « Where’s There’s Gold » est en revanche une belle réussite, Seal y déploie sa belle science du chant et monte les octaves avec facilité, pour un rendu exceptionnel.

La version française contient un bonus : le duo avec la nationale et très impudique Mylène Farmer : « Les Mots », jolie comptine douce et suave, la voix fluette de Mylène se mixe avec beaucoup de réussite sur l’organe velouté du britannique, un couple improbable mais un sacré succès dans les tops français puisque 500 000 copies vont s’écouler dans l’hexagone.

Le « IV » de Seal est donc une belle réussite. Il faut commencer par celui-là pour découvrir l’œuvre de l’énigmatique Londonien. Une œuvre qui compte désormais parmi les majeures de ce début de 21ème siècle. Et un artiste sain, sympathique, humain et doué, comme on aimerait en voir plus souvent.

A lire aussi en POP par ERWIN :


George MICHAEL
Listen Without Prejudice Vol 1 (1990)
Top of the pop




The BANGLES
Different Light (1986)
Mikki je t'aime


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Get It Together
2. Love's Divine
3. Waiting For You
4. My Vision
5. Don't Make Me Wait
6. Let Me Roll
7. Touch
8. Where There's Gold
9. Loneliest Star
10. Heavenly ... (good Feeling)
11. Tinsel Town



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod