Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK EXPéRIMENTAL  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Membre : Gratuit
 

 Myspace De Mein Sohn William (266)

MEIN SOHN WILLIAM - Orchestre National (2009)
Par JOVIAL le 19 Avril 2010          Consultée 1798 fois

Au crépuscule des années 2000, les jeunes artistes qui marchent bien en France sont ceux qui produisent bien souvent et bien malheureusement la musique la plus basique, la plus abrutissante et la plus commerciale. Pas besoin de citer de noms, ils passent en boucle toute la journée sur la plupart des radios nationales, n’ont aucun talent créatif mais se prennent pour les héritiers du rock, n’osent rien de nouveau sinon une nouvelle coupe de cheveux et confondent vivre pour la musique et vivre pour l’argent qu’elle rapporte. Mais que voulez-vous, en France, on aime la merde, celle qui nous est proposée sous forme d’albums comptant plus de bonus que de morceaux originaux, également disponible en téléchargement morceau par morceau, celle qui nous est servie sous forme de clips débiles plutôt destinés à promouvoir une attitude à adopter pour les prochains mois que la musique en elle-même.

Ce débat restera toujours sans fin tant que la France n’aura pas réalisé la richesse de sa scène underground. La scène des vrais musiciens, ceux qui vous font vibrer sur scène, ceux qui savent innover, créer sans se répéter ni copier son voisin, son aîné. Parmi eux, un jeune artiste rennais s’est taillé depuis quelques mois une petite place dans ma vie musicale, un artiste complètement barré, MEIN SOHN WILLIAM. Nous proposant assez innocemment un folk rock déjanté, il reste à mes yeux un musicien génial et un performeur live hors-norme. La recette de son premier album, Orchestre National, est d’ailleurs faussement simple : guitare acoustique, percussions improvisées, chant névrosé et armée de samples nous amènent à des morceaux construits par simples juxtapositions, comme n’importe qui pourrait le faire. N’importe qui ? Justement non. Les compositions de MEIN SOHN WILLIAM sont bien plus complexes que ça, cachant un réel travail rythmique et mélodique.
« Megawatt Megawatt », morceau d’ouverture, est en d’ailleurs le parfait exemple. Riff, puis rythme, sur lequel viennent se fixer progressivement d’autres éléments, formant ainsi un grand délire acoustique, dément mais parfaitement contrôlé. C’est créatif, c’est entraînant, c’est complexe sans être chiant, bref c’est MEIN SOHN WILLIAM.

L’autre grande réussite d’Orchestre National, c’est sa diversité. Si le procédé reste quasiment le même, chaque morceau possède ses propres sonorités, sa propre humeur. Frénésie acoustique (« Théorie du Complexe » et « Carbonade »), ballade folk perturbée (« Million Thousand People »), musique tribale (« Coton Tige »), mélancolie glauque (« Walk Around ») ou encore folie désespérée (« Husband » et « Clouds Invador ») ponctuent cet album monumental. 20 minutes et des poussières au compteur, Orchestre National est court, mais intense. Le genre d’album que vous écoutez cinq fois de suite, hors du monde et du temps, qui vous donne envie de frapper des mains, de mettre la tête entre les jambes, bref… une petite pépite.

Pressé à seulement 400 exemplaires, j’espère qu’Orchestre National sera réédité par la suite. Sachant que MEIN SOHN WILLIAM commence à se forger une bonne petite renommée, et pas seulement localement, tout me porte à croire que ce sera bientôt le cas. Le 3 avril dernier, après une mémorable prestation plus que survoltée, le bonhomme m’a assuré qu’un nouvel album était en cours d’enregistrement. Inutile de préciser avec quelle impatience je l’attends…

A lire aussi en DIVERS :


Nobuo UEMATSU
Blue Dragon Ost (2006)
Ne paye pas de mine, et pourtant...




ZENZILE
Electric Soul (2012)
Un retour au premier plan


Marquez et partagez







 
   JOVIAL

 
  N/A



- Dorian Taburet (chant/guitare/percussions/samplers)


1. Megawatt Megawatt
2. Theorie Du Complexe
3. Million Thousand People
4. Carbonade
5. Husband
6. Coton Tige
7. Walk Around
8. Clouds Invador



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod