Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Gilles Servat , Pibrock, Bernard Benoit
- Membre : Alan Stivell , Pierre De Grenoble, Mor, Glenmor
- Style + Membre : Nuit Celtique
 

 Musique Progressive Bretonne (202)

Dan AR BRAZ - Acoustic (1981)
Par MARCO STIVELL le 2 Décembre 2010          Consultée 2066 fois

Acoustic est un disque un peu spécial dans la carrière de Dan AR BRAZ, d'abord par son style, annoncé par son titre, ensuite parce qu'il s'agit d'une oeuvre "sur demande", les fans ayant parait-il proposé au guitariste de réunir ces quelques travaux joués lors des tournées de la fin des années 70 sur une seule galette. Malheureusement, si Acoustic est devenu culte, il marque aussi, en ce début d'années 80, le début de la "mauvaise" période pour Dan, comme pour les autres grands musiciens bretons. Parler de traversée du désert serait selon la personne face à qui vous vous trouvez soit juste, soit un peu trop négative. Toujours est-il que si un retour de mode se fera sentir en France, Dan et ces mêmes artistes (je pense en particulier à Alan Stivell) seront toujours acclamés de la même manière à l'étranger. Un petit (petit) déclin du point de vue notoriété qui ne se ressent pas au travers de la musique, et c'est vraiment tant mieux. Le plaisir à jouer est là, et celui de l'écoute aussi.

La liste de crédits est maigre, mais que les amateurs des orchestrations fortes se rassurent : il n'y a que deux ou trois morceaux de guitare acoustique seule, dont "Le Sang des Navires" et "Sainte-Marine" qui sont vraiment très élégants et évoquent bien la mer, le silence des bateaux au coucher du soleil... Ils sont très révélateurs du niveau de Dan en matière de picking, ce jeu si caractéristique de la musique folk, très appliqué et impeccable.

Du reste, on a droit à une poignée de chansons, et Dan est accompagné par son fidèle claviériste de l'époque, Benoit Widemann. Et puis parfois, le guitariste fait une entorse à cet aspect éminemment acoustique, en rajoutant quelques pistes de guitare électrique. Cela donne lieu à quelques instrumentaux de toute beauté, à commencer par "Vers les Îles", "Dix Années Déjà" et "La Danse des Macareux". Le premier est porté par une guitare acoustique paisible, des guitares électriques très "façon Dan" - même si on pense aussi à Mike Oldfield - qui reposent sur une nappe de claviers (au Polymoog me semble t-il). "La Danse des Macareux" présente un picking plus entraînant que les autres, avec un très beau phrasé de clavier sifflant. Quant à "Dix Années Déjà", il s'agit de plusieurs choses : dix années "de vie et d'amour" comme le dit Dan, mais aussi de présence sur le devant de la scène, et cela est joliment mis en musique par un dialogue guitare/piano.

Et quant aux chansons, on ne peut vraiment pas dire que Dan ait réuni les moins intéressantes. "Les Déments" en particulier, un texte du poète breton Xavier Grall (tout comme celui de "Les Marins"), écrivain si adulé par le guitariste et auquel celui-ci avait déjà rendu hommage sur Allez Dire à la Ville, son deuxième album. Dan n'est pas un interprète aux possibilités époustouflantes de technique mais il chante juste, crie juste ce qu'il faut, et nous on se laisse bercer par cette guitare, ces couches de piano et de synthés. La preuve même qu'on peut faire des choses énormes en faisant simple. Imaginez les côtes bretonnes sous la pluie, et la voix de Dan et sa guitare qui résonnent dans le lointain... Le constat est quasiment le même pour "Hope's in you" et "Les Marins" (ah, ce petit piano), en plus intimiste. Cette dernière est un hommage tendre aux vieux loups de mer bretons. Enfin à propos de "Public Inquiry", c'est le seul morceau à se démarquer vraiment du reste, rien que par son côté bluesy. Et puis Dan ne crie plus, il braille, mais montre qu'il sait bien s'en sortir dans un registre plus hargneux, comme au temps pas si lointain de The Earth's Lament. Dans le genre morceau en hommage aux évènements de Plogoff, il se place qualitativement entre "Beg ar Van" de qui vous savez (en bas) et le "An Heol a zo Glaz" de Tri Yann (loin en haut, beaucoup plus haut), eux aussi publiés sur disque en cette même année 1981.

Pour tous les amoureux de Dan, de guitare, de chansons dans un registre folk... Si différent des autres, et pourtant à classer parmi ses meilleurs albums.

La réédition 2004 propose des petits morceaux bonus (plus ou moins courts) en plus, de guitare seule. Il faut signaler que tous étaient présents sur une compilation appelée Irish Reels, sortie un peu avant Acoustic, et à laquelle Dan avait participé (au milieu d'autres guitaristes si mes souvenirs sont bons). Seul le titre "Leaving Brittany Going to Ireland" est de sa composition. Le pays est différent, le style aussi, et donc l'univers change, mais cela reste toujours aussi agréable.

A lire aussi en FOLK par MARCO STIVELL :


MERMAID KISS
Another Country (2012)
Dentelle musicale




STEELEYE SPAN
Please To See The King (1971)
Folk électrifié au son pur !


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Dan Ar Braz (guitares, chant)
- Benoît Widemann (claviers)


1. Le Sang Des Navires
2. Les Déments
3. Les Tisserands
4. Hope's In You
5. Vers Les Îles
6. La Danse Des Macareux
7. Les Marins
8. Dix Années Déjà
9. Public Inquiry
10. Sainte-marine
11. The Boys Of Blue Hill (bonus)
12. The Fisherman's Lilt (bonus)
13. The Sunny Bank (bonus)
14. Leaving Brittany Going To Ireland (bonus)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod