Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE INTERNATIONALE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


Chris DE BURGH - Moonfleet & Other Stories (2010)
Par GEGERS le 13 Décembre 2010          Consultée 1523 fois

Si la grandiloquence de Chris DE BURGH n'a d'égal que son talent, alors l'artiste britannique est très, très talentueux. Après une relecture plus ou moins convaincante (plutôt moins que plus) des classiques du folk et du rock l'an passé, le voici qui, du haut de ses 62 ans, poursuit son voyage à contre-sens, retournant vers les choses du passé qui l'ont marqué pour nous compter et mettre en musique un classique de la littérature britannique, Moonfleet (écrit en 1898 par John Meade Falkner). Cette histoire de contrebandiers, de chasse au trésor, mais aussi d'amour et d'amitié constitue en effet un récit d'aventure haletant, très populaire chez les jeunes anglais qui l'étudient encore aujourd'hui à l'école. Adapté au cinéma en 1955 par Fritz Lang, ce récit épique semble constituer un sujet parfait pour Chris DE BURGH, qui s'est toujours présenté comme un conteur et un passeur d'histoires plus que comme un « simple » chanteur.

Et effectivement, le bonhomme s'investit corps et âme dans ce projet. Découpé en 18 pièces, parmi lesquelles de nombreux intermèdes et passages narratifs, Moonfleet est un album extrêmement riche en orchestrations et prend rapidement des allures de bande originale de film. Mais loin d'être une BO de blockbuster hollywoodien, cet album serait plutôt à même d'illustrer un petit film de cinéma, comme les studios Disney en sortaient à la pelle dans les années 90. Car si le folk symphonique de Chris DE BURGH est sympathique, il est aussi pataud, très pompeux et redondant.

Après une longue introduction et un passage narratif posant le décor de l'histoire, l'opus débute plutôt bien avec l'enlevé « Have a care », petite pièce folk rock entraînante sur laquelle la voix chaude et apaisante du chanteur fait merveille. Même si l'histoire se déroule en Angleterre, l'artiste y incorpore une relecture du célèbre chant de marins irlandais « What shall we do with a drunken sailor », qui apporte à l'ensemble un côté espiègle bienvenu. Ce petit clin d'œil s'impose également comme un thème récurrent de l'album, puisqu'il fait son apparition sur quatre autres morceaux.

Alternant ballades mielleuses et grandes envolées symphoniques, Chris DE BURGH réussit parfaitement sa mission première : conter son histoire de manière convaincante, et parvenir à faire fonctionner l'imagination de l'auditeur, qui s'imagine rapidement au cœur de cette intrigue prenante. Bien entendu, l'artiste ne prend aucun risque, proposant des ambiances passe-partout déjà-entendues (qui à déjà vu Rob Roy, Le Seigneur des Anneaux ou Pirates des Caraïbes y trouvera d'étranges similitudes). On parvient néanmoins à se prendre au jeu, et à s'évader à l'écoute de certains morceaux, tels le rythmé « The escape », le syncopé « Moonfleet Bay » (que ne renierait pas un Blackmore's Night) ou encore « The storm », morceau folk-rock tribal aux ambiances celtiques.

Malgré tout, Chris DE BURGH pêche par un manque de retenue et une propension à exacerber inutilement les sentiments. Plaçant des instrumentations symphoniques sur toutes ses compositions, le bonhomme se fait pataud et manque de subtilité. Alors que l'on aimerait entendre John (le héros de l'histoire) dire un simple « Je t'aime » à sa compagne Grace, l'artiste lui fait dire un « Je t'aiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiime » à rendre sourde la donzelle. Un peu comme si, handicapé des sentiments, le bonhomme ne connaissait pas la demi-mesure et ne prenait pas conscience que les compositions les plus grandiloquentes n'ont que peu d'impact si elles ne sont pas entourées de morceaux plus intimistes. C'est néanmoins dans un déluge de chœurs et de cuivres que s'achève cette narration sur le thème originel, après 45 minutes sympathiques mais constituant une BO de série B plus que celle d'un chef-d'œuvre du septième art...

Mais ne coupons pas tout de suite la musique. En effet, si Chris DE BURGH a intitulé son album Moonfleet & Other Stories, c'est qu'il a placé en fin d'album six nouvelles compositions n'ayant aucun rapport avec le projet précédent. On retrouve donc un folk rock plus traditionnel, même si l'orchestre symphonique n'est jamais loin, comme sur le sympathique « The nightingale » qui raconte avec une tendresse infinie une histoire d'amour déchu, sujet de prédilection de l'artiste. Et si ce morceau s'impose comme la plus belle réussite de ces six compositions, on appréciera également le folk léger de « Pure Joy » sur lequel DE BURGH parvient enfin à se faire plus délicat. Les autres titres ne parviennent pas à convaincre, la faute à une trop grande niaiserie ou un propension à s'enfoncer dans des poncifs usés jusqu'à la corde (« Why Mona Lisa smiled », « People of the world »).

Au final, si la démarche audacieuse de Chris DE BURGH se doit d'être saluée, on ne peut que regretter le manque de subtilité de l'artiste, qui s'enfonce avec ses gros sabots dans des poncifs déjà-entendus. Un album sympathique, qui devrait combler les amateurs de l'artiste, mais qui risque de laisser de marbre les curieux...

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE :


Andrea CORR
Lifelines (2011)
Andrea, marquise des anges




Kt TUNSTALL
Tiger Suit (2010)
Un monstre de beauté

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


- moonfleet
1. The Moonfleet Overture
2. The Village Of Moonfleet...
3. The Light On The Bay
4. Have A Care
5. For Two Days And Nights...
6. Go Where Your Heart Believes
7. The Escape
8. And So It Was...
9. The Days Of Our Age
10. The Secret Of The Locket
11. With Heavy Heart...
12. My Heart's Surrender
13. Treasure And Betrayal
14. Moonfleet Bay
15. The Storm
16. Greater Love
17. In The Years That Followed...
18. The Moonfleet Finale
- other Stories
19. Everywhere I Go
20. The Nightingale
21. One Life, One Love
22. Why Mona Lisa Smiled
23. Pure Joy
24. People Of The World



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod