Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD-ROCK FM LATINO  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Santana & Buddy Miles, John Mclaughlin , Richard Wahnfried

SANTANA - Marathon (1979)
Par MARCO STIVELL le 6 Avril 2011          Consultée 2707 fois

Marathon, ou l'un des albums les plus honnis du public de SANTANA.

"Dites les gars, vous croyez pas qu'on va le déranger ?
- Bah, il le faut bien, si c'est pas là maintenant, ce sera jamais.
- Ouais mais quand même... Bon allez je me lance."

Toc toc toc...

"Ooooooooooooooooooooooo...
- Heu...
- ...oooom... Qui ose ?
- Ce n'est que moi maître Sri. Je suis désolé de vous déranger pendant votre méditation mais je dois parler à Carlos.
- Carlos ? Ah oui, Devadip. Va mon jeune apprenti, on reprend dans cinq minutes."

Chris amène Carlos avec lui.

"Voilà Carlos, on sait bien que tu avais besoin de te ressourcer avec ton gourou, tout ça. Ta musique sur Oneness, c'était sympa... Mais avec les potes on voudrait revenir à quelque chose de plus direct, car après tout, tu le fais tout aussi bien... Hé tu écoutes ce que je te dis ?
- Oooooom... Quoi ?
- Roh il est désespérant. Bon tu as très bien entendu, j'ajoute qu'avec les autres, on a commencé à écrire des trucs, et on a trouvé un nouveau claviériste et un nouveau chanteur. D'ailleurs ce dernier, il a une voix qui ressemble beaucoup à celle de Greg, mais plus accrocheuse et moins geignarde... Puis moi j'ai bien envie qu'on continue l'idée de "Open Invitation", à savoir des morceaux un peu gras.
- Ah ouais, ok ok.
- Bon et puis c'est le moment de changer un peu tes idées de concepts. Genre on pourrait en trouver un faux pour s'amuser, faire croire à un album aux chansons liées. Tu mets une intro qui sonne bien, et en fait les gens se font avoir car on fait des chansons séparées au final."
- Ouais, ouais.
- C'est tout ce que tu sais dire ? T'es encore en train de plâner ? Allez je te fais participer. Dans ton état actuel, quelle est la chose que tu ne pourrais vraiment pas faire ?
- Un marathon.
- Bien trouvé. Le marathon et la Grèce comme faux-concept, ça tu l'as pas encore fait.
- Ouais, ouais, ok, ok."

Et c'est ainsi que, par la force des choses (et la magie hindoue), SANTANA s'éloigna de son gourou quelques temps et créa Marathon. Dit comme ça, on dirait que je parle de l'oeuvre ultime. Je rigole, mais pourtant je suis pas loin de penser que Marathon est, en dehors de Moonflower la meilleure oeuvre du SANTANA de la seconde partie des années 70. Je vous déçois ? Bah, je suis plus à ça près. Hé hé...

Ainsi que l'a voulu le guitariste Chris Solberg dans ma petite discussion purement fictive, Marathon est l'un des albums les plus "toutes guitares dehors" de SANTANA. En fait c'est un mélange de pop-disco et de hard FM, avec bien sûr toujours la petite touche latino grâce aux congas et timbales des sieurs Armando Peraza et Raul Rekow. Le groupe n'a donc pas vraiment changé depuis Inner Secrets. Chris Rhyne a été simplement remplacé par Alan Pasqua (qui n'a je pense, rien à voir avec Charles, ouaf ouaf je sais c'est nul), et Greg Walker par Alex Ligertwood, qui joue aussi de la guitare rythmique. Trois guitares, c'est beaucoup, ça rejoint ce que je vous disais.

L'essentiel de Marathon balance entre guitares lyriques (tous les soli) et gros riffs hard comme sur "All I Ever Wanted" ou funky comme le début de "Stand Up". Mais bien que je sache que ce côté FM divisera beaucoup de gens, j'avoue que ça reste purement jouissif. En réalité ce sont toutes les guitares qui sont à l'honneur sur ce disque puisque la basse aussi a, plus que d'habitude, ses moments de gloire, Sa Sainteté David Margen s'amusant principalement sur "Runnin" qu'il a composé lui-même, et qui est la coda instrumentale de "Stand Up". Sur ce dernier, Alan Pasqua à son tour fait bien dégouliner les notes de son orgue Hammond, miam. En fait, Marathon est un disque d'intrumentistes qui se font plaisir, sans toutefois trop quitter les sentiers de la chanson "conventionnelle". Seuls "Runnin", l'intro "Marathon" (une grosse minute seulement) ainsi que "Aqua Marine", soit les trois titres non chantés du disque, s'en éloignent. Ce dernier porte bien son nom ainsi que ses couleurs jazzy, c'est un joli titre de Carlos et d'Alan Pasqua, on comprend pourquoi à son écoute.

Quant aux chansons, eh bien on verse dans le très bon jusqu'au... très bon (je ne dis pas excellent pour pas vous froisser). Certaines sont tubesques au point de l'être un peu "trop" parfois, comme "Summer Lady", bien que ce soit le titre où l'apport latino reste le plus remarquable. "Stay (Beside me)" a un parfum amusant de BO de La Croisière s'Amuse, avec un son plus mordant. Le pendant Marathon de "Open Invitation" est "Love", en au moins aussi bon. Le meilleur réside dans ce qui reste. "All I Ever Wanted" et ses refrains où le groupe donne bien l'impression de pratiquer un marathon sont proprement jubilatoires. "Hard Times" est... hard, bien hard, délicieusement hard. "Lightning in the Sky" aurait pu faire un bon tube disco. On termine avec "You Know That I Love you" dont le début sonne faussement slow mais qui en réalité est un super titre soul, un genre de "Isn't she Lovely" (Stevie Wonder) en plus caractériel. Un détail propre à tout l'album encore une fois. Et autant que les instrumentistes, Alex Ligertwood prouve qu'il sait envoyer les aigües quand il le faut et avec hargne.

Un album 100 % original car aucune reprise, une vraie oeuvre de groupe, et d'excellente (zut, j'ai fini par le dire !) facture. Des chansons efficaces et une poignée de titres plus "osés" dont un long ("Aqua Marine"), que demander de mieux ?

A lire aussi en ROCK par MARCO STIVELL :


Bruce SPRINGSTEEN
Lucky Town (1992)
...et le second jumeau




Johnny HALLYDAY
Vie (1970)
Album écolo et contestataire


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Carlos Santana (guitares, choeurs)
- Chris Solberg (guitares, choeurs)
- David Margen (basse)
- Alex Ligertwood (chant, choeurs, guitare rythmique)
- Alan Pasqua (claviers, choeurs)
- Graham Lear (batterie)
- Armando Peraza (percussions)
- Raul Rekow (percussions, choeurs)


1. Marathon
2. Lightning In The Sky
3. Aqua Marine
4. You Know That I Love You
5. All I Ever Wanted
6. Stand Up
7. Runnin
8. Summer Lady
9. Love
10. Stay (beside Me)
11. Hard Times



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod