Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (2 / 3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Judas Priest, Bon Jovi, Dokken, Deep Purple, Black Sabbath, Bonfire, Whitesnake, Mad Max
- Membre : Eloy, Wallenstein, Phantom V, Michael Schenker , Uli Jon Roth , Rock Wolves, Ufo, Kottak, Kingdom Come
- Style + Membre : Herman Rarebell , Msg, Electric Sun
 

 Crazyscorps - Fan Club Français (1530)
 Site Officiel (666)

SCORPIONS - Lovedrive (1979)
Par GEGERS le 10 Mars 2011          Consultée 4175 fois

Suite au départ d'Uli Jon Roth, parti voguer vers d'autres horizons musicaux placés sous le signe de la guitare néo-classique, SCORPIONS se retrouve au pied du mur. Bien décidé à tirer profit de son succès grandissant, le groupe auditionne alors 140 guitaristes à Londres (dont Pete Townshend des Who) avant de porter son choix sur un jeune guitariste de Hanovre, Matthias Jabs. Rapidement, le groupe entre en studio (toujours sous la houlette de Dieter Dierks) pour offrir un successeur à l'excellent Taken By Force. Désormais seul compositeur à bord, Rudolf Schenker peut laisser libre cours à ses envies de voir la musique de SCORPIONS évoluer vers un hard rock plus direct et sans fioritures. Mais cette nouvelle formule se verra bien vite bouleversée par le retour inattendu d'un sixième pion sur l'échiquier : le petit frère Schenker, Michael, fraichement démissionnaire de UFO, demande à son frère de le réintégrer dans le groupe. Ce dernier finit par accepter, laissant le pauvre Matthias Jabs sur la touche... Michael enregistre trois soli sur l'album et accompagne le groupe en tournée, avant de disparaître à nouveau après un concert donné à Lyon. En catastrophe, SCORPIONS fait appel en urgence à Jabs, qui ne quittera plus jamais le groupe : le line-up « classique » des arachnides est enfin né.

Ce premier témoignage du SCORPIONS « Mark III » est le premier d'une longue série d'albums incontournables. Il faut dire que, composé de neuf titres variés et autant imparables les uns que les autres, l'album dispose d'atouts infaillibles pour séduire l'amateur de hard rock lambda. Clair et puissant, le son de Dieter Dierks offre pour sa part l'avantage de résister au passage du temps, en parvenant à conserver cette luminosité qui rend l'album encore valable en regard des canons de production actuels.

Etrangement, c'est par un mid-tempo, le syncopé et groovy « Loving you sunday morning », que débute Lovedrive. Doté d'un riff dantesque, ce titre témoigne à lui seul de l'évolution des SCORPIONS : 100% hard rock, ponctué de touches de guitare lead distillées par un Matthias Jabs tout en nuances, ce morceau montre également le talent des deux auteurs attitrés, Klaus Meine et Herman Rarebell, qui semblent bien décidés à axer les paroles autour de trois thèmes principaux : Sex, Drugs & Rock'n'roll. Le rouleau compresseur allemand est lancé, et atteint sa pleine puissance dès le speedé « Another piece of meat », concentré de hargne et d'énergie pure. Proposant des ambiances différentes, Lovedrive convainc grâce à l'immédiateté des riffs, mais aussi grâce à cette capacité des SCORPIONS à proposer des titres variés et riches en mélodies. L'instrumental « Coast to coast », petite Mona Lisa personnelle de Rudolf Schenker sur laquelle oeuvre également son frère, constitue l'intermède parfait entre la magnifique power-ballad « Always somewhere » et le rageur et débridé « Can't get enough », qui voit Klaus Meine se transformer en chat sauvage. Quel organe ! Plus sobre que son charismatique prédécesseur Uli Jon Roth, Matthias Jabs offre des soli moins grandiloquents, mais immédiatement mémorisables et appréciables : la marque des guitaristes qui jouent avec le cœur avant de laisser parler leurs doigts.

Si SCORPIONS confirme, le groupe surprend également, en proposant avec « Is there anybody there » une rythmique et un riff raggae, mélange des genres inédit pour l'époque. Et il faut dire que l'ambiance tranquille et apaisante du morceau, bien que les grosses guitares ne soient jamais bien loin, prépare parfaitement le terrain avant l'arrivée du sombre et agressif « Lovedrive », dont les paroles erotico-machistes délectables (« Une femme à conduire, une voiture à aimer »... « Je vais te montrer à quoi sert le dard des Scorpions... ») servent idéalement cette musique chargée d'un magnétisme animal certain. Et l'album de proposer une conclusion toute en émotion, via la magnifique power-ballad « Holiday », la deuxième de l'opus. Signé du duo Schenker/Meine, ce titre tout en progression passe de l'état de ballade intimiste et délicate à celui de titre heavy puissant, à la manière de « We'll burn the sky » (Taken by Force). En résulte un final d'album dantesque, qui laisse l'auditeur sans défense.

Premier album du groupe encore considéré aujourd'hui comme un classique indiscutable (tous les titres de l'opus ont fait l'objet d'interprétations live, et 3 sont encore systématiquement joués en concert), Lovedrive permet à SCORPIONS de s'imposer enfin comme un élément indiscutable et majeur de la scène hard rock de la fin des années 70. L'album bénéficie d'un succès commercial certain qui donne la possibilité au groupe de percer enfin aux États-Unis, en réalisant une tournée couronnée de succès en ouverture de Ted Nugent, Aerosmith ou encore AC/DC. Le début de la gloire pour les teutons, qui ne se reposeront pas sur leurs lauriers...

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


SCORPIONS
Still Loving You (1984)
On a tous quelque chose en nous de sly...




BLUE ÖYSTER CULT
Secret Treaties (1974)
Le dernier de la période "noir et blanc"

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Klaus Meine (chant)
- Francis Buchholz (basse)
- Rudolf Schenker (guitare)
- Matthias Jabs (guitare)
- Herman Rarebell (batterie)
- Michael Schenker (guitare)


1. Loving You Sunday Morning
2. Another Piece Of Meat
3. Always Somewhere
4. Coast To Coast
5. Can't Get Enough
6. Is There Anybody There?
7. Lovedrive
8. Holiday



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod