Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK/ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


PJ HARVEY - Let England Shake (2011)
Par SEIJITSU le 4 Mai 2011          Consultée 1631 fois

Depuis quelques années, PJ HARVEY n’en fait qu’à sa tête. Peut être parce qu’elle est consciente d’avoir exploré toutes les possibilités du rock grungy diablement efficace de ses débuts.
Après quelques années à la recherche d’une nouvelle identité apte à redonner un second souffle à sa carrière, en 2007 elle avait réussit son coup. Malgré quelques défauts, White Chalk nous faisait (re)découvrir une chanteuse de nouveau inspirée et surprenante. Adieu les guitares et bonjour le piano, les ambiances introspectives et sombres. Ceux qui disent que quand on se met à écouter ou à jouer du folk est un signe qu’on vieillit n’ont pas tout à fait tort.

Ce nouvel album était attendu, puisqu’on ne pouvait que souhaiter à Polly Jean une version plus aboutie de son précédent disque, mais c’était mal la connaitre. Encore une fois, elle décide de faire ce qu’on n’attends pas d’elle et Let England Shake, malgré quelques points communs avec White Chalk (cette facette folk évidemment), est très différent.

Ce qui ne rassure pas au premier contact, c’est tout simplement l’absence de ces ambiances inquiétantes qui nous font aimer ses disques. Cette dernière sortie est souvent, comment dire… Joviale. Mais qu’a-t-il bien pu lui passée par la tête ?
Cependant les apparences sont trompeuses, car si la forme est bien plus légère qu’auparavant, le fond se rapproche plus de ce qu’on connait d’elle habituellement. Les paroles cette fois-ci, traitent des différents conflits historiques de son Angleterre natale et fait souvent échos aux guerres plus contemporaines, comme celle d’Irak ou d’Afghanistan. PJ semble devenir de plus en plus cynique avec l’âge, car parler de sujets aussi noirs avec ces arrangements précieux et ce ton parfois léger, avouez que ce n’est pas banal.

On arrive aux détails qui fâchent, ou du moins, ceux qui ne plairont pas aux amateurs de la PJ rockeuse, car ce disque est loin d’être crados comme l’était un Rid of Me. Son précédent album était dépouillé parfois à l’extrême, ici il est luxuriant. Les arrangements sont désormais une de ses principales qualités. Piano, trompettes, cors, guitare acoustique, Polly a mis le paquet pour nous impressionner. Mais la surprise la plus agréable, c’est qu’elle n’a sûrement jamais été en aussi bonne forme mélodique et la venue de l‘ex-lieutenant de Nick Cave, Mick Harvey, y est peut être pour quelque chose.
Le tir groupé de la piste 3 à 5 est un des plus beaux moments de sa carrière. « All And Everyone » risque bien de faire verser une petite larme aux plus sensibles de nos lecteurs. Il n’y a guère que ce clairon au début de « The Glorious Land » qui semble complètement décalé par rapport au reste de la chanson (à moins que ce ne soit volontaire ?).

Si le reste du disque ne comporte pas de mauvais morceaux, certaines tentatives ne me convainquent qu’à moitié. Polly Jean modifie sa voix sur certains titres et donne l’impression d’imiter BJÖRK. Sur le morceau titre, on finit par s’habituer à cette étrange décision grâce à sa qualité intrinsèque. Mais sur une chanson comme « England », la pilule a plus de mal à passer. Elle a déjà une voix reconnaissable entre mille, alors pourquoi la dénaturer pour imiter une autre chanteuse (que j’aime beaucoup aussi, là n‘est pas la question) ?

En définitive, de la belle ouvrage malgré ses imperfections. Je suis tout de même un peu déçu que notre chère anglaise souhaite absolument surprendre son public, quitte à ne pas améliorer des idées déjà à la base prometteuses (White Chalk). Let England Shake est tout de même un sacré bon disque et montre que sa période creuse (c’est-à-dire entre 2000 et 2004) est terminée. Même s’il faudra peut être un temps d’adaption pour s’habituer à tous ces changements déroutants. Mais le feuilleton PJ HARVEY semble loin d’être terminé et ça, c'est plutôt rassurant.

A lire aussi en FOLK :


Roddy WOOMBLE
Listen To Keep (2013)
Talent en affinage




MES AÏEUX
A L'aube Du Printemps (2012)
Folk céleste et poésie militante


Marquez et partagez





 
   SEIJITSU

 
  N/A



- Pj Harvey (chant, autoharpe, saxophone, guitare, cithare, vio)
- John Parish (batterie, trombone, xylophone, mellotron, rhodes p)
- Mick Harvey (piano, basse harmonica, batterie, orgue, chant, rh)
- Jean-marc Butty (batterie, chant)


1. Let England Shake
2. The Last Living Rose
3. The Glorious Land
4. The Words That Maketh Murder
5. All And Everyone
6. On Battleship Hill
7. England
8. In The Dark Places
9. Bitter Branches
10. Hanging In The Wire
11. Written On The Forehead
12. The Colour Of The Earth



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod