Recherche avancée       Liste groupes



      
GARAGE SOUL  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : The Buttshakers

BLACK JOE LEWIS - Scandalous (2011)
Par MANIAC BLUES le 9 Mai 2011          Consultée 1495 fois

Black Joe Lewis & the Honeybears est un groupe qu’il faudra suivre de très près à l’avenir. La soul gorgée de blues, de rock, de punk, de funk, de rhythm’n’blues que cette formation texane nous propose est une pure merveille made in Austin. Certains qualifient Scandalous de retro ce qui me paraît légèrement déplacé. Certes, quelques grands noms comme James Brown ou Sam & Dave peuvent venir à l’esprit à l’écoute de Scandalous. Mais ce disque n’a rien de nostalgique et de passéiste. Bien au contraire, Black Joe Lewis a fait la synthèse de toutes ses influences pour se créer un style redoutablement incisif, original et jouissif.

Black Joe Lewis place la barre extrêmement haute au cours de ces onze morceaux d’une qualité exceptionnelle. La production garage rock met parfaitement en valeur l’interprétation survoltée de Joe Lewis. Guitariste et chanteur, ce dernier met tellement de conviction, de force, de puissance que l’on ne peut que s’incliner devant un résultat dépassant toutes les espérances.

Très électrique, Scandalous s’appuie également sur un orchestre de cuivre d’une grande efficacité qui n’est pas sans rappeler les plus belles heures de Stax. D’emblée, le ton explosif de « Livin’ In The Jungle » annonce la température bouillonnante de ce disque. Scandalous est taillé dans le roc ; tous les ingrédients sont réunis pour faire de cet album une véritable tuerie : mélodies accrocheuses, arrangements musclés, interprétation décapante, rythme d’enfer. Que demander de plus ?

La soul organique de Scandalous est fortement imprégnée de blues. « Messin’ » fait office d’intermède entre les deux pièces maîtresses que sont le sensuel « She’s so Scandalous » et le sulfureux « Mustang Ranch ». Scandalous est constamment sous tension. La grande qualité de ce combo est le refus de tout maniérisme. Les chœurs, les soli de sax, de basse sur « Booty City » témoignent de l’émulation géniale qui dynamise la formation texane. Aucun relâchement, coup de mou ne viennent plomber l’ambiance. Même la ballade « Since I Met You Baby », un standard d'Ivory Joe Hunter, est brûlante d’intensité. C’est ça la musique de l’âme : de l’émotion à l’état brut qui prend aux tripes.

L’atmosphère survoltée de « You Been Lyin’ » et la rythmique implacable d’ « I’m Gonna Leave You » achèvent de nous convaincre ; l’enthousiasme des musiciens est contagieux et Scandalous donne envie de se trémousser le popotin. Alors que la Néo-Soul des années 2000 coule généralement en des eaux bien trop tièdes, la soul garage de Black Joe Lewis revient à l’essentiel. Ce groupe prouve que la soul peut encore évoluer dans le bon sens et que l’innovation n’est pas incompatible avec un certain retour aux sources.

A lire aussi en SOUL par MANIAC BLUES :


Raphael SAADIQ
Stone Rollin' (2011)
Un brillant album de soul old school




The BLUES BROTHERS
The Blues Brothers (1980)
"On est en mission pour le Seigneur."


Marquez et partagez







 
   MANIAC BLUES

 
  N/A



Non disponible


1. Livin' In The Jungle
2. I'm Gonna Leave You
3. Booty City
4. Black Snake
5. She's So Scandalous
6. Messin'
7. Mustang Ranch
8. You Been Lyin'
9. Ballad Of Jimmy Tanks
10. Since I Met You Baby
11. Jesus Took My Hand



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod