Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK'N ROLL  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Dick Rivers
- Membre : Jean-jacques Goldman , Foreigner
 

 Johnny Hallyday - Le Site Officiel (511)

Johnny HALLYDAY - Johnny, Reviens ! Les Rocks Les Plus Terribles (1964)
Par GUY LIGUILI le 26 Mai 2011          Consultée 4452 fois

Dans la carrière de Johnny, il y a quelques années importantes : 1966, 1969, 1971, 1976, 1985 mais la première et peut-être la plus importante est 1964.

En effet, à la fin 1963, Johnny, désireux d'avoir son propre groupe plutôt que des requins de studios, rencontre à New York Joey Greco, exceptionnel guitariste de rock & roll qui va être le leader de Joey and The Showmen et celui qui va rendre possible l'enregistrement de « Johnny, Reviens ! Les rocks les plus terribles », certainement le plus grand album de rock & roll français.

Il faut expliquer qu'en l'an 1964, le citoyen Jean-Philippe Smet doit faire son temps militaire à Offenbourg, en Allemagne, au 43ème régiment d'infanterie de marine, à compter du 8 mai. Il n'en a nulle envie mais Johnny Stark, son manager, lui a fait comprendre que c'était bon pour son image. Ayant peur d'être oublié d'ici la fin de son temps d'armée, Johnny va mettre le paquet pour marquer les esprits. Il va, tout d'abord faire l'Olympia durant 1 mois ½, enregistrer plusieurs EPs de première importance, composer pour Zizi Jeanmaire (sur un texte de Queneau) et surtout enregistrer cet album quelques jours avant de partir.

Cet album se veut un hommage au rock & roll de son adolescence, celui qu'il rêvait d'enregistrer en vain, faute de guitariste rock, depuis plusieurs années déjà.
Composé de reprises de Chuck Berry, Elvis Presley et Little Richard, l'album frappe tout d'abord par la place accordée à la guitare de Joey Greco. Cette dernière est sans cesse sollicitée, y compris dans « Celui que tu préfères (Teddy Bear) » où à défaut de solo elle est sans cesse présente à la rythmique.
Les reprises de Chuck Berry (« Johnny, reviens ! », « Au rythme et au blues » « Rien que huit jours » et « Ô Carole ») sont particulièrement savoureuses et électriques au point que si j'osais être iconoclaste, j'affirmerais que la version de « Carol » de Johnny Hallyday/Joey Greco est bien meilleure que celle que les Rolling Stones ont enregistré à la même époque. Les 2 J concertent avec une rage, une bonne humeur et une complicité qui fait plaisir à entendre.
Autres grandes réussites « Belle (Ready Teddy) » et « Franckie & Johnny » (reprise d'un traditionnel chanté par Gene Vincent) où, parallèlement à la pyrotechnie de Joey Greco, les textes de Manou Roblin (jeune fille qui a écrit presque toutes les paroles de l'album – même les plus machistes) sont habiles et bien mieux écrites que celles des auteurs habituels du Johnny de l'époque.
En fait, c'est simple, cet album ne comporte aucun moment faible, aucun remplissage. Même l'inédit « C'est bien fini, Miss Molly », rajouté dans les éditions récentes, est d'un niveau équivalent au reste de l'album.

A l'époque, l'album sortit sous 2 formes distinctes : soit l'album évoqué ci dessus, soit 3 EPs de 4 titres chacun. L'originalité est que « Laisse là partir (Let's Have A Party) » ne figurait pas sur les Eps et que « J'ai oublié de me souvenir » (au solo de guitare magnifique) ne figurait pas sur l'album.

Cet album est la première tentative de Johnny Hallyday de faire un album totalement à son goût et conforme à ce qu'attendaient les vrais amateurs de rock. Ce n'est pas le dernier mais certainement le plus frais et celui qui symbolise le mieux ce qu'à pu représenter l'idole des jeunes dans sa fougueuse jeunesse.

A lire aussi en ROCK'N ROLL :


Ricky NELSON
Ricky Sings Again (1959)
Le roi des coquins




Gene VINCENT
Bluejean Bop (1956)
Be bop a lula... what else


Marquez et partagez





 
   GUY LIGUILI

 
   MARCO STIVELL

 
   (2 chroniques)



- Joey Greco (guitare solo)
- Claude Djaoui (guitare)
- Ralph Di Pietro (basse)
- Bobbie Clarke (batterie)
- Jean Tosan (saxophone)
- Marc Hemmler (piano)


1. Johnny, Reviens
2. Lucille
3. Au Rythme Et Au Blues
4. Tu Me Quittes
5. Celui Que Tu Préfères
6. Rien Que Huit Jours
7. Franckie Et Johnny
8. Ô Carole
9. Belle
10. Suzie-lou
11. Sally
12. Oh ! Laisse-là Partir
- bonus Tracks
13. J'ai Oublié De Me Souvenir
14. C'est Fini Miss Molly



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod