Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE INTERNATIONALE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Genesis, Malicorne, Manu Katché , Steve Gadd Band, The Purple Helmets

Peter GABRIEL - Us (1992)
Par MARCO STIVELL le 13 Novembre 2011          Consultée 3149 fois

Après un tel succés durant la seconde moitié des années 80 et de tels albums, on pourrait croire Peter GABRIEL au sommet de sa forme en ce début des nineties. Ce n’est pour ainsi dire pas vraiment le cas. Ca l'est sur le plan musical, mais Us cache une douleur secrète, une tristesse maladive.

En effet, le pauvre chanteur a vécu la même chose que son ami Phil Collins une quinzaine d’années auparavant. Les tournées et l’absence ont eu raison de sa vie de famille. Sa femme Jill, son premier amour et avec qui il était marié depuis 1971 a voulu mettre fin à leur histoire, et ses filles Anna et Melanie se sont éloignées de lui. Autant dire qu’il est affecté, et après avoir tenté en vain de trouver du réconfort dans les bras de la bien connue Rosanna Arquette, il va transmettre son désespoir en musique. Us est son album le plus personnel, le plus intimiste. Après s’être trouvé lui-même pour So, il cherche à récupérer ce "nous" si cher, sa famille, si importante pour lui, et qui lui fuit entre les bras tel ce fantôme sur la pochette (merci Hervé Picard, LE spécialiste de Peter en France).

Quant à la musique, elle n’est intimiste que sur le fond, pas la forme. Depuis So et Passion, Peter s’entoure massivement, les intervenants pullulent (on retrouve toujours au moins David Rhodes, Tony Levin, ou le jeune batteur Manu Katché) et le confortent dans ce qu’il veut accomplir. Et si ce n’était pas évident sur IV ou même So, avec Us on détient un véritable album de pop / world music, et non un des moindres. Une vraie palette de couleurs chaudes, dans la lignée de Passion. Le rouge de la pochette lui convient d'ailleurs très bien. Si Passion avait été plus accessible et chanté, il s'appellerait Us.

Les trois premiers morceaux sont des "chansons d’amour", toutes aussi magnifiques les unes que les autres. Dans "Come Talk to me", Peter traduit cette volonté de se rapprocher à nouveau de ses enfants. C’est avec bonheur que les cornemuses (vraies cette fois) se joignent aux percussions et aux instruments rock. "Love to Be Loved", malgré son rythme élancé, est un morceau plein de tendresse, un bijou trop méconnu. Quant à "Blood of Eden", duo avec Sinead O’Connor (avec qui le chanteur aurait été un temps) traitant des relations homme-femme, elle est toute aussi touchante, avec un Peter à fleur de peau. On retrouve ce même caractère sur "Washing of the Water", ou même le plus électronique "Only us" (dont le rythme final fait penser à "A Different Drum"). Ces dernières ne sont pas les plus intéressantes du disque, mais restent plutôt bien réalisées, surtout la seconde.

Peter arrive aussi à bien se faire plaisir dans tout cela, avec le rock-funky de "Steam" et "Kiss that Frog", un bon délire sur lequel il se lache complètement, et pour notre bonheur. Difficile malgré tout de suivre la rythmique sur ce titre. Il y a surtout LE single, "Digging in the Dirt", dont la meilleure version reste à venir, mais c'est valable pour toutes les chansons de cet album qui seront jouées sur le live suivant. La pièce "Fourteen Black Paintings", la plus "world" de l’ensemble, voit la participation inédite de John Paul Jones (ex-Led Zeppelin). Enfin "Secret World", reste la pièce maîtresse, celle qui combine le mieux les deux aspects, à la fois doux et libéré. C'est aussi le morceau le plus optimiste.

On a souvent accusé cet album de trop ressembler à So… Une affirmation qui m’intrigue toujours autant. A part les cuivres de "Steam" (forcément, dès qu’il y en a dorénavant, et utilisés dans un esprit funk, on pense à "Sledgehammer") et le thème de clavier de "Fourteen Black Paintings" qui rappelle un peu le début de "Mercy Street", je vois mal… Mais c'est surtout dit par des gens qui dépprécient le virage plus world pris par Peter depuis Passion. Enfin pour moi, Us est loin d’être une pâle copie, et je le préfère même nettement à So. C’est une merveille parmi les plus grandes merveilles. Peut-être un seul bémol, le son trop "étouffé" - et pourtant c’est Daniel Lanois ! -, ce qui me fait dire que rien que pour ce point, les versions live seront meilleures.

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par MARCO STIVELL :


Phil COLLINS
A Life Less Ordinary (2003)
Indubitablement




I MUVRINI
Curagiu (1995)
Le courage face à l'hiver


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
   ARP2600

 
   (2 chroniques)



- Peter Gabriel (chant, claviers, ...)
- Tony Levin (basses)
- David Rhodes (guitares)
- Manu Katché (batterie)
- The Babacar Faye Drummers (batteries sabar)
- Doudou N'diaye Rose (loops batterie)
- David Bottrill (programmations)
- Daniel Lanois (shakers, guitares, choeurs, dobro, arrangements de)
- Richard Blair (claviers, programmations)
- Chris Ormston (cornemuse écossaise)
- Levon Minassian (doudouk)
- Sinéad O'connor (chant)
- Dmitri Pokrovsky Ensemble (chant)
- Hossam Ramzy (tablas, surdo)
- Daryl Johnson (hand drum)
- William Orbit (programmations)
- Bill Dillon (guitares)
- Brian Eno (claviers)
- Shankar (violons)
- Caroline Lavelle (violoncelle, arrangements des cordes)
- Will Malone (arrangements des cordes)
- Johnny Dollar (arrangements des cordes)
- Richard Evans (mandoline)
- Gus Isidore (guitares)
- Leo Nocentelli (guitares)
- Tim Green (saxophones ténors)
- Reggie Houston (saxophone baryton)
- Renard Poche (trombone)
- Kudsi Erguner (flûte ney, shakers)
- Ayub Ogada (chant)
- Malcolm Burn (arrangements des cordes, violoncelle-synthé)
- Babacar Faye (djembé)
- Assane Thiam (tama, talking drum)
- Peter Hammill (choeurs)
- Richard Macphail (choeurs)
- John Paul Jones (surdo, basse, claviers)
- Adzido Pan African Dance Ensemble (loops percussions)
- Manny Elias (shakers sénégalais)
- Marilyn Mcfarlane (choeurs)


1. Come Talk To Me
2. Love To Be Loved
3. Blood Of Eden
4. Steam
5. Only Us
6. Washing Of The Water
7. Digging In The Dirt
8. Fourteen Black Paintings
9. Kiss That Frog
10. Secret World



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod