Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Sally OLDFIELD - Easy (1979)
Par MARCO STIVELL le 4 Février 2012          Consultée 777 fois

Water Bearer ayant été plutôt bien accueilli en 1978 sans toutefois devenir un best-seller, Sally la grande soeur du célèbre Mike peut continuer sur sa lancée avec un second album l'année suivante. En fait on s'apercevra que pendant une certaine période, la belle va publier un album par an, y compris pendant les années 80, ce qui est une caractéristique souvent présente chez les artistes majeurs de cette époque. Avec Easy, Sally OLDFIELD reprend les éléments qui ont fait son succès, sans chercher à trop se démarquer même si l'on sent déjà une envie d'innvovation. A juste titre.

Rien que pour "The Sun in my Eyes", Sally OLDFIELD semble donc décidée à poursuivre la voix de Water Bearer, avec une musique d'une grande pureté, d'essence acoustique. Des claviers envoutants enveloppent le tout, un piano et un petit glockesnpiel ponctuent le tout et le rendent limpide. On nage à nouveau avec bonheur dans une eau claire. Sally se dédouble et chante de manière suave, avec son habitude. "You Set my Gypsy Blood Free" perpétue cette ambiance, sur un tempo ternaire et avec une basse plus marquée. Le texte comme pour la précédente chanson donne une envie folle d'embrasser la jeune femme... Une mandoline vient donner un parfum bohémien à la chanson. "Answering you" amène quelque chose de plus soul, ceci étant dû à l'arrangement du piano, mais la batterie reste légère et Sally chante toujours avec la même passion, on reste donc dans le ton des chansons précédentes. Un petit solo de guitare bluesy apporte un peu de fraîcheur. "The Boulevard Song" possède une réalisation similaire aux titres précédents, tout en se cantonnant à un esprit plus variété-ballade. Le solo de guitare est en tout points magnifique, encore une fois. "Easy" développe quant à elle une ambiance plus country, en faisant l'effort de mélanger batterie caractéristique et pedal-steel avec les modes mélodiques chers à Sally. Mais rien à faire, tout le long de son interprétation et surtout lorsqu'arrive le refrain, on meurt de désir pour elle. Ainsi se termine la première face, déjà marquante.

"Sons of the Free" ne détonnera pas avec les titres précédents, c'est encore une ballade, dans le beau style sallyoldfield. Un arrangement de cuivres en fond et une mandoline harmonisée viennent cependant varier un peu l'orchestration. Avec "Hide and Seek", le ton change en revanche. La guitare électrique et la basse se font plus présente dès le début de la chanson, et la chanson revêt peu à peu des allures disco. Complètement inattendu chez cette fée trop méconnue, mais parfaitement en accord avec son génie musical et la pureté de sa voix. Basse en avant, percussions africaines ornent cet essai qui est ainsi loin d'être seulement destiné aux dancefloors. Bravo, en tout cas miss. Cette chanson est pleinement réjouissante. Le solo de vibraphone préfigure le "Mirage" du petit frère Mike sorti un an plus tard (alors que Easy est publié en même temps que le très disco Platinum). "First Born of the Earth" se démarque à son tour ensuite en renouant avec l'athmosphère Water Bearer, sans trop d'artifices et dans la plus grande pureté. "Man of Storm" est enchaînée avec elle, et conclue sur une note optimiste, encore un voyage musical au royaume de la douceur feutrée. La chanteuse y converse avec une guitare classique et l'arrangement de cuivres (sans parler des voix) est de toute beauté.

Pour Easy, Sally OLDFIELD s'est entourée de "requins de studio" (Graham Jarvis, Dave Mattacks, Herbie Flowers...) et délivre une oeuvre très proche de la première, mais qui installe au fur et à mesure de la progression ses nouvelles marques. Si ce disque n'a pas la portée historique du premier, il lui est parfaitement égal en termes de qualité. Ca c'est pour le côté objectif, mais je dois avouer que sa variété plus forte me pousse à préférer Easy à Water Bearer.

A lire aussi en FOLK par MARCO STIVELL :


PENTANGLE
The Pentangle (1968)
Spéciale semaine Boîte à Demandes !




STEELEYE SPAN
Below The Salt (1972)
Un chef-d'oeuvre du folk-rock britannique


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Sally Oldfield (chant, guitares, claviers)
- Kevin Peek (guitares)
- Robert Ahwry (guitares)
- Pete Willsher (pedal steel guitare)
- Nigel Jenkins (guitares)
- Ken Freeman (synthétiseurs)
- Hans Zimmer (synthétiseurs)
- Terence Johns, Andrew Mcgavin (cuivres)
- Herbie Flowers (basse)
- Darryl Runswick (basse)
- Frank Ricotti (percussions)
- Simon Mortimer (percussions)
- Dave Mattacks (batterie)
- Graham Jarvis (batterie)


1. The Sun In My Eyes
2. You Set My Gypsy Blood Free
3. Answering You
4. The Boulevard Song
5. Easy
6. Sons Of The Free
7. Hide And Seek
8. First Born Of The Earth
9. Man Of Storm



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod