Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUES FOLKLORIQUES  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Gilles Servat , Glenmor, An Triskell , Wurtemberg, Machin
- Membre : Magma, Alan Simon , René Werneer
 

 Site Officiel (1847)
 Musique Progressive Bretonne (350)

TRI YANN - Le Pélegrin (2001)
Par CHIPSTOUILLE le 26 Février 2005          Consultée 6881 fois

Après une décennie qui les a vu ramenés sur le devant de la scène, les Tri Yann recrutent de nouveau. En effet, depuis leur dernier album Portraits sortit en 1995, les changements de line-up ont été assez conséquents. Je vais donc vous épargner le listing fastidieux des personnes parties et des nouveaux arrivants, la formation se nomme désormais Tri Yann 6. On peut tout de même préciser que durant l’année 2001, le chanteur Jean-Paul Corbineau s’était fait remplacer par Bleunwen Mevel, sœur de Konan Mevel nouveau venu dans le groupe. On retrouve donc une voix féminine sur le premier titre de l’album, et parfois dans les chœurs, ce qui n’est vraiment pas pour nous déplaire.

En outre, si j’évoque ces changements, c’est que ceux-ci sont toujours conséquents sur la musique du groupe. La nouvelle influence se nomme world music, et a été intégrée de manière assez jolie au concept de l’album. Le groupe suit donc une fois de plus la mode, et nous apporte la petite touche d’évolution dont il a toujours été garant.

Car en effet, le pélegrin est un concept album, retraçant le voyage d’un pèlerin (pélegrin en vieux français) aujourd’hui parcourant l’Ecosse, l’Irlande, la Bretagne, la France et enfin l’Espagne pour se rendre à Saint-Jacques-de-Compostelle en Galice. Le voyage que propose l’album permet ainsi de s’imprégner des différentes cultures de ce que l’on appelle l’Arc atlantique.

En guise d’introduction, on trouve I rim bo ro, un mélange du musique écossaise planante, de musique celtique, de chant haché féminin, de choeurs et de rock assez déconcertant mais certainement très réussit. L’album part donc sur de très bonnes bases, mais tout n’est malheureusement pas de cet acabit. On retrouve ensuite deux titres plus convenus et ne proposant pas grand-chose de très entraînant.

Le second titre fort de cet album se nomme Keenan’s pub et est en fait un instrumental aux teintes irlandaises, il a pour particularité d’enchaîner à merveille quatre parties bien distinctes tout en progression, et tout en accélérations.

Suite à cela, on se retrouve avec un titre très faible, trop répétitif, les filles d’Irlande, sans grand intérêt. Le 3ème bijou est ‘La geste de Sarajevo’, où Tri Yann y va, une fois n’est pas coutume, de ses textes engagés. Un titre poignant qui dépeint l’histoire d’un casque bleu sans armes mort dans l’insouciance totale, mis à part chez lui en Bretagne.

Un autre titre digne d’intérêt est Fransozig, qui contient une petite touche progressive très sympathique, bien que le fond soit très traditionnel, Tri Yann démontre encore une fois ses talents à adapter la musique traditionnelle.

Après un long passage à vide au milieu de l’album, les trois derniers titres se révèlent être des perles, notamment Kas-Abahr en Okitania qui propose un mélange de folk et d’influences orientales très prononcées, un vrai régal et enfin le morceau final qui reprend un peu l’ambiance mystique abordée dans l’introduction, tout en y ajoutant un style espagnol (flamenco et guitares au programme) du plus bel effet.

Le reste des titres va de mauvais (Les filles d’Irlande) à sympathique mais sans plus, vous aurez le droit à une sorte de compilation un peu redondante de ce que Tri yann sait faire de mieux. Il est dommage que le pèlerinage parmi tant de contrées n’ait pas été prétexte à plus s’imprégner de world music au lieu de nous proposer trop de titres de notre culture franco-folk que Tri Yann a déjà bien exploré, le binôme chanson énergique chantée par Jean-Louis Jossic/ chanson douce par Jean-Paul Corbineau finit par lasser un peu sur la longueur, surtout quand il n’y a aucun hymne en vue…

A lire aussi en MUSIQUES FOLKLORIQUES par CHIPSTOUILLE :


TRI YANN
Café Du Bon Coin (1983)
La fable du chant, du biniou, et de la guitare

(+ 2 kros-express)



TRI YANN
30 Ans Au Zenith (2001)
30 ans et encore tout leur talent


Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
   GEGERS
   MARCO STIVELL

 
   (3 chroniques)



- Freddy Bourgeois (piano, clavier, choeurs)
- Jean-luc Chevalier (guitares, basse)
- Jean Chocun (mandoline, banjo, choeurs)
- Jean-paul Corbineau (vocal)
- Gerard Goron (batterie, percusions, mandoloncelle, etc.)
- Jean-louis Jossic (vocal, bombarde, cromorme, etc.)
- Konan Mevel (cornemuses, veuze, sourdeline, flûtes, etc.)
- Christophe Peloil (violon, alto, mandoloncelle, etc.)


1. I Rim Bo Ro
2. Je M'en Vas
3. Le Chasseur De Temps
4. Keenan's Pub
5. Les Filles D'irlande
6. La Geste De Sarajevo
7. Korantenig
8. Fransozig
9. Maïawela
10. Buvons Vin De Clisson
11. Gwerz Porsal
12. L'ulm Merveilleux
13. De Nivôse En Frimaire
14. A Matine La Télé
15. Kas-abahr En Okitania
16. Dansons La Listériole
17. L'arrivée à Compostelle



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod