Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK CELTIQUE  |  SINGLE

L' auteur
Acheter Ce Single
 



LORDS OF THE PINT - Avec Ou Sans Glaçon ? (2012)
Par GEGERS le 19 Juillet 2012          Consultée 813 fois

Depuis le début des années 2000, la France rattrape peu à peu son retard en matière de rock celtique. Bien entendu, la production discographique est loin d'atteindre le volume des groupes Américains, Irlandais, Ecossais, Canadiens ou même australiens, mais l'hexagone est en passe d'atteindre un statut égal à celui de l'Allemagne ou des pays de l'Europe de l'est, voire du Japon, des pays qui connaissent également une augmentation constante des groupes et artistes pratiquant ce style musical. Bien entendu, cet attrait renouvelé pour le rock celtique donne naissance à un paquet de bons groupes : Merzhin, Kreposuk, The Booze, Celkilt, Epsylon... autant de noms à même de rivaliser avec les ténors du genre. Mais, forcément, de vilains petits canards tentent de s'insinuer dans le lot et de faire passer leur vomi musical pour de l'authenticité et du talent. Vous pensez à LORDS OF THE PINT ? Bonne pioche.

Le jeune duo picard se décrit comme « toujours entre deux tournées ». De bière, bien évidemment. Car le groupe pratique (ou tout au moins tente de pratiquer) un rock celtique alcoolisé, et propose des concerts au cours desquels musique et humour sont censés faire bon ménage. Sauf que, les deux membres de LORDS OF THE PINTS sont incapables de chanter, et maîtrisent à peine leurs instruments. La déconnade, on le sait depuis longtemps, nécessite justement une maîtrise parfaite de ses outils. Sur son nouveau cd 2 titres, le duo tente donc de mêler guitare acoustique et mandoline dans une bouillie sonore qui se veut tout sauf festive et convaincante. « Titanic 1912 », petit étron d'1'04, se fait si ridicule que son absence totale d'intérêt ne parvient pas à en faire un titre parodique. La vacuité musicale et l'absence totale de recherche donnent surtout l'impression d'un éhonté foutage de gueule.

« Titanic 2012 » vient bien vite enfoncer le clou. En lieu et place d'une ballade éthylique à l'irlandaise (mais était-ce réellement l'objectif du groupe ?), LORDS OF THE PINT propose un morceau affligeant et effroyablement interprété. Pseudo-chanson à boire aux paroles débilitantes, ce morceau rassemble toutes les tares du genre. Summum de la honte, le duo fait l'apologie de la Kronenbourg, bière de supermarché à retourner l'estomac d'un Irlandais.

Le degré zéro du rock celtique est donc atteint avec LORDS OF THE PINT, dont la musique a tout de même le mérite de valoriser tous les jeunes groupes réellement talentueux qui y croient. Car le rock celtique, ce n'est pas seulement boire une bière, prendre une guitare et beugler dans un micro. Le duo peine déjà à maîtriser ces trois étapes, espérons donc qu'il fera preuve d'un travail acharné et d'une profonde remise en question avec de donner une suite à ce deux titres qui, malheureusement, est uniquement à même de faire office de sous-bock.

A lire aussi en PUNK-ROCK par GEGERS :


The REAL MCKENZIES
Off The Leash (2008)
Punk-Rock celtique de haute volée




The BLACK TARTAN CLAN
Scotland In Our Hearts (2014)
Nouvel hymne de l'Ecosse inside


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


1. Titanic (1912)
2. Titanic (2012)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod