Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Amon Tobin

Frank RIGGIO - Psychexcess I - Presentism (2012)
Par SASKATCHEWAN le 27 Août 2012          Consultée 1545 fois

Frank RIGGIO chez Hymen Records. Ça sonne bien ! Enfin un label à sa taille : deutsche qualität, tout ça tout ça… L’écurie des débuts de VENETIAN SNARES, de SOMATIC RESPONSE et de HECQ vient de parier sur le bon cheval. Le musicien français ouvre sa trilogie annoncée de longue date, Psychexcess, sur un album de haute volée : Presentism.

Les expérimentations de l’EP précédent ont été assimilées pour un rendu sonore assez impressionnant. Malgré l’abandon encore récent du sampling, Frank RIGGIO livre ici la meilleure production de sa carrière. Chaque morceau a bénéficié d’un travail incroyable, ce qui le place parmi les tous meilleurs bidouilleurs du moment. A l’inverse de ses collègues obsédés par la grain parfait, l’artiste français n’a pas oublié de se pencher sur l’âme de son disque.

Il émane de Presentism une sorte de tristesse désabusée, un cafard mineur mais omniprésent. En fait Frank RIGGIO semble jouer constamment de la frontière entre contemplation mélancolique et émerveillement. Chaque son est une découverte, une perspective de jeu bien plus qu’une matière à disséquer. L’admirateur supplante l’ingénieur, et impose sa manière nonchalante de touche-à-tout. Les synthés crépitent, les basses se font discrètes, les boucles synthétiques offrent un rendu très dépouillé, jamais criard.

Le visage d’enfant stylisé qui orne la pochette est peut-être la clé de l’énigme. L’émerveillement est celui des premières années, quand les petits doigts frappent le clavier bontempi en s’imaginant sortir le nouveau Clavier bien tempéré. Trente ans plus tard, le jouet s’est transformé en arsenal technologique, mais la volonté de trouver du merveilleux dans la musique est la même. Le côté cinématographique des albums précédents cède le pas à une ode à l'espace, entre mélodies célestes et nébuleuses de sons.

S’il y a bien un album qui se prête mal au décorticage des titres, c’est bien celui-là. Frank RIGGIO propose un tout irréductible, où la division en morceaux paraît bien accessoire. On peut d’ailleurs regretter qu’il ne s’en soit pas définitivement débarrassé. Presentism reste assez différent des derniers « monolithes sonores » en date, puisqu’il cache sa perfection technique sous une fragilité et une sensibilité évidentes.

Comme si ça ne suffisait pas, Frank RIGGIO se joue allégrement des clichés actuels. Pas de morceaux ambient en fin d’album ici : « V i s l a r m » est une charge rythmique percutante qui donne envie de se réécouter le disque immédiatement. Dommage que cette belle accélération soit atténuée par une piste cachée, et que les sursauts rythmiques ne soient pas un peu plus nombreux, pour offrir quelques prises dans cette débauche de richesse sonore. On reste quand même loin des excès de la concurrence.

Psychexcess commence de la meilleure des façons avec ce premier opus abouti et émouvant. Les défauts du disque sont vraiment peu de chose et il n’y a vraiment pas de raison que Frank RIGGIO ne livre une œuvre encore meilleure pour la suite de la trilogie.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par SASKATCHEWAN :


Amon TOBIN
Foley Room (2007)
Nouvelle livraison irréprochable d'amon tobin




DAF
Alles Ist Gut (1981)
Tout est bon

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez







 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Frank Riggio (tout)


1. Errance
2. Presentism
3. Higher Ailleurs
4. Looking For Occultism Iii
5. Flowing Magma
6. Big Tunnel Recordist
7. Tri
8. Venusian Philosopher (future Vision I)
9. Infinie Galaxie Ii
10. Fractal D
11. Kranqr
12. Flying Psyche I
13. V I S L A R M



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod